Naïveté ou puérilité ?

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


Capture d’écran 2014-02-16 à 09.00.51Clip du jour.


Faisant suite à ma page "Facebook en sens unique" j'ai trouvé logique d'en faire une continuité.


Ce clip du jour est navrant de naïveté, une récitation de faits connus et anciens ne relève pas d'une recherche assidue sur un sujet endémique.


Comme déjà précisé ça n'implique nullement la personne animant ce clip, juste à me demander si ces clips ne sont pas pour tourner en dérision une équipe qui se voudrait performante en ne montrant que de si puérils résumés que même un collégien refuserait à s'y prêter.


Capture d’écran 2014-02-16 à 09.04.13Clip d'hier.


Pour lequel je précise que Mr Murgiat (Ou un de ses proches collaborateurs d'un moment) s'est rendu compte que j'avais deux "Facebook".


Agacé de mes petites interventions dans la rubrique "commentaires" cette dernière a également été ôtée de la possibilité offerte de s'exprimer.


Donc, toujours un fonctionnement à sens unique à la mode UMP Murgiat.


Capture-d-e-cran-2014-02-16-a--13.42.49.png"Sur le terrain"


C'est dans le journal de campagne de Mr Murgiat.


"Nous nous engageons à ne pas fuir le débat" C'est marqué dessus comme le Port-Salut. 


Juste fuir les questions qui fachent et les débats Internet.


C'est très politique comme situation, faire le contraire de ce qu'on écrit.


Quand les élections seront passées, je ne manquerai pas de contacter certaines des personnes de sa liste, personnes pour lesquelles j'ai du respect et au sujet desquelles je me garderai bien de m'exprimer, embobinées par le parachute elles vont tomber de haut quand elle découvriront la face cachée de cet arriviste opportuniste.


Mais bon, l'erreur est humaine.


Capture d’écran 2014-02-16 à 09.04.44J'ai eu un doute.


Sur l'état de mes capacités auditives et puis, après avoir lu un commentaire, j'ai immédiatement réalisé qu'il y a eu un problème d'enregistrement.


Rien qui soit sujet à critique puisqu'on ne maitrise pas toujours la technologie mais il aurait été utile de vérifier avant de diffuser.


Alors si quelqu'un est en mesure de me traduire ce que dit cette brave dame je suis preneur sauf si la censure de Mr Murgiat vient, une fois de plus, trier ceux qui sont autorisés à le fréquenter et les autres qu'il dédaigne si généreusement.


Tout ce qu'il faut pour être le maire de tous les administrés comme on peut  le constater.


Capture d’écran 2014-02-16 à 09.06.01Un homme sympathique.


Qui ne méritait pas pareil châtiment à s'allier aux mensonges de sa tête de liste. 


Egalement ancien colistier de la liste Libaud en 2009 j'ai pu apprécier ses capacités et son dévouement dans son domaine professionnel.


Malheureusement elles ne seront d'aucun secours au parachute sauf si ce dernier privilégie les sympathisants UMP aux autres pour l'accession au logement.


Le partage UMP on appelle cela.


Capture d’écran 2014-02-16 à 09.06.32Et puis !


Je me demandais qui pouvait bien introduire un commentaire dans une fenêtre neutralisée pour ce faire.


Ce n'est que le parachute qui s'autosatisfait en ne s'autorisant, qu'à titre personnel, la primeur de ses écrits.


Il précise donc qu'il existe aussi un vrai journal d'Arnaud Murgiat, ce qui laisse supposer que l'actuel est un faux.


On l'aura compris, rien que de parcourir et relever ses textes en dehors de ce qu'il a copié sur le PS et Mr Gryzka.


Maintenant, 15 "j'aime" pour un candidat aux élections municipales d'une ville de 12 000 habitants laisse supposer qu'il est loin d'être si "préféré" qu'il le laisse entendre.


Ma foi, le principal, quand on fait une action, c'est d'abord d'y croire soi-même, même si on reste le seul à quelques exceptions colistières près.


Bientôt la suite de ma page précédente.


Bon dimanche.


Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article