Une sucrerie du Conseil Général

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/



 Conseil Général des Hautes Alpes.

 

Le journal de la finance et des copains de la finance.

 

Le magazine qui retrace les prétentions et projets d'une de nos institutions régionales.

 

Esprit spéculateur.

 

Du moins c'est ce qui vient immédiatement à l'esprit, je ne doute pas que certains propriétaires "déçus" ne soient tentés de vendre leur(s) bien(s) "à la montagne" qui ne rapporte plus pour aller voir sous d'autres cieux si leurs investissements ne seraient pas plus lucratifs.

 

C'est, moi, ce que je ferais si j'avais des biens.

 

Il fut un temps parmi mes "amis" Facebook (Mr Dusserre) sauf que mes questions dérangent, au lieu d'y répondre il fait comme le fait l'UMP à travers Mr Murgiat pendant les élections municipales, il ignore et il supprime le contact, lamentable façon expéditive de dire à ceux qui ne rentrent pas dans les papiers de la droite UMP "je vous emmerde".

 

Mais çà on le savait déjà puisque la préoccupation de la droite aux commandes du département n'est pas de s'occuper de ses habitants mais de ce qu'ils peuvent rapporter par leur travail mal reconnu et surtout par leurs impôts qui vont financer des infrastructures touristiques dont ils ne profitent pas sauf à payer au prix fort touristique pour jouir de ce qu'ils ont déjà payés.

 

C'était la ligne de conduite de Mr Murgiat quand il était candidat à la mairie de Briançon, donc ne pas changer de méthode même si ça ne marche pas.

 

L'avantage du CG c'est d'avoir plus de pouvoir et de décider sans que personne n'y fasse obstruction, l'opposition PS étant aussi efficace que l'opposition UMP à l'Assemblée Nationale quand les socialistes ont passé ce qu'ils ont voulu durant la "guéguerre" Copé-Fillon.

 

Les assises du tourisme c'est bien, très bien même, cependant si les touristes viennent peu dans les Hautes Alpes ce n'est certainement pas à cause des haut-alpins mais par mauvaise orientation des cibles pour attirer les touristes.



J'écris donc ceci :

 

Mr DUSSERRE, Président du Conseil Général des Hautes Alpes semble ne pas être trop informé de ce qui se passe en briançonnais. 
Un manque de concertation évident et des clivages politiques qui laminent de possibles efforts.
En effet, vouloir réhabiliter des logements vieux de "dix ans", pour plus de la moitié vides la presque totalité de l'année alors que Mr le Maire de Villeneuve-La-Salle construit de façon démesurée et anachronique dans ce domaine pour le seul profit laisse deviner la mégalomanie de l'autre et les désirs utopiques de l'un.
Bétonner une vallée en la défigurant pour construire d'autres futurs logements vides c'est à coup sûr une opération juteuse !!! Pour les promoteurs, la Compagnie des Alpes et la caisse opaque de la mairie de La Salle-Les-Alpes.
Quand Le domaine de Serre-Chevalier ressemblera à la banlieue parisienne les touristes et vacanciers iront chercher le dépaysement ailleurs.
Le tourisme lucratif de masse c'est du passé. 
Mr DUSSERRE, refaites-donc déjà la totalité du réseau routier des Hautes-Alpes côté Nord, intervenez pour sauver la ligne SNCF de Briançon, intervenez auprès de Mr le Maire de Briançon pour qu'il refasse ses rues et routes déguisés en "ralentisseurs" officiels (sic) et après venez nous dire ce dont à quoi vous prétendez pour le bien-être de la population de laquelle, dans votre article, vous ne dite pas un seul mot.
C'est bien de favoriser le tourisme et une industrie défaillante mais au profit de qui ?????
Seul le bien-être de ceux qui sont susceptibles de financer tout sauf les haut-alpins vous intéresse.
Comme d'habitude les autochtones financeront des projets qui ne leur profitent pas. Quelle belle opération !
Je ne sais pas si le Front National qui privilégie les populations locales, c'est le diable, mais je sais que l'UMPS ce sont les démons qui laminent les haut-alpins en les oubliant entre les élections.

On en reparlera aux élections départementales 

 

Je ne doute pas un instant que ce soit lettre morte pour l'intéressé mais comme sur mon blog et sur les réseaux sociaux les pouvoirs publics n'ont pas encore la possibilité de censurer ce qui leur déplait j'en profite.

 

D'un autre côté !

 

Revoilà le pont de Briançon.

 

Ce pont qui aurait été financé virtuellement par le Conseil Général des Hautes Alpes mais pour lequel Mr le Maire de Briançon aurait refusé.

 

Juste constater que j'ai vu juste quand je préconisais de "faire glisser" un pont pré-préparé à côté, une de mes pages de ces derniers mois.

 

C'est un sujet intéressant parce que si ce projet abouti (Non sans mal et quelques difficultés vu les travaux adjacents) rien ne laisse apparaitre qui va financer.

 

Sachant qu'un projet financé et rejeté coute le double du prix précédent quand il ressort des tiroirs il reste à savoir qui va vraiment payer ce pont s'il est enfin remplacé.

 

Pareil, j'ai mis ma petite annotation personnelle :

 

Vrai ou faux ? Depuis le temps qu'on nous "balade" de projet en projet. Juste savoir pourquoi il ne sera qu'à deux voies alors que la continuité de la rue du Gal De Gaulle l'est à trois vers le centre ville.

 

Je demanderai bien aux "autorités" de me recevoir pour parler de quelques points importants à mettre en oeuvre pour le bien-être des populations mais comme je ne suis ni reçu ni entendu le fonctionnement unilatéral reste prépondérant.

 

J'ai demandé un RDV à Mme Daerden, à Briançon, cette dernière a dû m'oublier puisque je reste persuadé que ma demande de RDV a bien été transmise, mon insignifiance peut-être ?

 

S'agissant donc du Conseil Général des Hautes Alpes ne serait ce que déjà pouvoir obtenir des renseignements relève d'un parcours chaotique et surtout "pistonné", les services publics n'étant pas, par principe local, réservés au public même si par définition ils sont fait pour cela.

 

A suivre.

 

Bonne soirée.



Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

 

Commenter cet article