Une mise au point.

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

 

Avant tout, ma page "Etrange dilemme de l'hôpital" comporte un passage qui décrit un certain laxisme commercial dans la Grande Rue. 

L'interprétation faite n'est pas appréciée  par tous, ce qui se comprend puisque je n'ai pas vocation à cibler tel ou tel commerce pas plus que telle ou telle personne sauf celles qui sont publiques.

C'est la raison pour laquelle je ne peux qu'avoir une vue collégiale d'une situation qui n'est, d'ailleurs, pas un jugement personnel mais un résumé de réflexions entendues à droite et à gauche.

Donc pour rassurer ceux qui m'en ont fait la remarque, je confirme que la plupart des commerces de la Grande Rue fonctionnent bien et s'évertuent à être au maximum pour satisfaire la potentielle clientèle mais je maintiens que d'autres ne font aucun effort, (C'est ce qui se dit, je répète que je ne juge pas, je ne rapporte que des infos glanées) raison de ces rumeurs sachant que l'on ne retient que le négatif au détriment du positif.

Maintenant, il y a une rubrique "commentaire" sur chaque page et l'utiliser, même pour m'engueuler, est un point positif qui me permettrait de rectifier des erreurs que je commettrais et d'affiner les lacunes qui me seraient imputables, je n'ai pas la science infuse ni ne suis un génie, juste un homme normal qui remarque ce que d'autres ne voient pas ou ne veulent pas voir.

Il m'a été dit qu'on évitait de mettre des commentaires pour éviter d'être reconnu, raison des mails et appels téléphoniques. Nous sommes en démocratie, chacun a le droit de faire état de ses ressentiments (Sous pseudonyme de surcroit) ou de ses remarques sans avoir à craindre des représailles dès lors qu'il n'y a pas atteinte à la dignité ni à l'ordre public, c'est aussi la déontologie des hébergeurs de blogs.

On appelle aussi cela "avoir des couilles", ce qui manque le plus dans notre pays.

120615 1Là, une mise au point s'impose d'urgence. (Photo Alain Prugne)

J'avais déjà attiré l'attention sur les disfonctionnements de ce panneau, à l'époque, récemment installé, il était encore sous garantie.

Doit-on parler de négligence ou de laxisme.

Installé dans le cadre de la réfection du parking du Champ de Mars, ces éléments électroniques n'ont pas l'air de donner entièrement satisfaction.

D'ailleurs, les pannes de tous les éléments électroniques de ce parking sont fréquentes et je me pose la question de savoir si le choix à l'appel d'offre répond bien aux services "rapport/qualité/prix" ou si un favoritisme quelconque n'aurait pas joué, ce qui n'est pas un secret à Briançon dans bien d'autres domaines.

120615 2Cette photo, vous ne l'avez pas vue. (Photo Alain Prugne)

J'avais pris ce qu'il y a juste derrière, la tranchée affaissée les "boyaux" (tuyaux) à l'air.

Sur-barrièrage en prévision de travaux de peinture.

Rien d'extraordainire à ça sauf quand vous aurez vu la photo suivante.

120615 3Entrée provisoire. (Photo Alain Prugne)

En fait, en dehors des habitués du pays qui constatent ces incongruités assez fréquemment, je me mets à la place d'un touriste qui vient pour la première fois.

Barré d'un côté et interdit de l'autre. Je fais demi-tour et je vais voir ailleurs s'il y a un village ou une ville où la signalisation contradictoire ne ridiculise pas autant qu'à Briançon.

Un automobiliste de passage qui serait habitué à avoir sur les parkings de chez lui un système anti-fraude ne prendra pas le risque de voir une barrière s'abattre sur sa voiture, même si la logique veut que ce soit sécuritaire.

Dans un an, quand ce parking sera de nouveau repeint, puisque c'est tout ce que les Bâtiments de France autorisent, il faudra demander au ST de la ville de Briançon d'acheter des panneaux "déviation" indiquant la destination à suivre et des sacs-poubelle (Spécialité du pays également) pour dissimuler, provisoirement et sommairement, les panneaux de sens interdit qui déboussolent nos visiteurs déjà pas très nombreux.

120615 4Donc, pour aller déjeuner au Boulodrome. (Photo Alain Prugne)

On se met où on peut comme on peut.

Pour information et déjà mis dans une autre page, ce n'est pas de la restauration rapide en libre-service, ce que peut laisser supposer l'emplacement du panneau de cet établissement bien que tout y soit en place, les conteneurs à nourritures, les toilettes et même le téléphone.

Je pensais, vu ce précédent article, que le panneau aurait été déplacé et installé de façon à être vu depuis la nationale 94. Loupé. Mais ce n'est pas du ressort de la municipalité.

120615 5Le réchauffement climatique. (Photo Alain Prugne)

Rend des gens prudents et si la mer, dans sa furieuse montée consécutive à la non moins furieuse fonte des glaces, se met à nous atteindre, mieux vaut prévoir de rester à flot.

Sachant qu'aucun torrent ni rivière de la région n'a assez de fond pour permettre à ce bateau de naviguer, ne serait-ce que par la hauteur de la quille, soit le lac de Serre-Ponçon menace de déborder (Mais dans ce cas le trop-plein va vers la Méditérranée) soit un devin prévoit une brusque montée des eaux de la terre, (1400 mètres quand même) ce qui va obliger pas mal de monde à apprendre à nager dans l'urgence. (99,99 % de la population mondiale en fait)

C'est marrant ces vues insolites.

120615 6Un urgent besoin de fumer ! (Photo Alain Prugne)

Avec un véhicule de cette taille, difficile de se garer correctement.

Rien n'indiquant qu'il y a deux tabacs en vieille ville, (Mais à cette heure, environ huit heures d'après le soleil, il n'y en a qu'un d'ouvert, le plus près, heureusement) vu de la nationale 94, sur cet axe c'est le seul établissement pouvant permettre le ravitaillement des gens de passage conduisant un véhicule aussi encombrant et ce, depuis Gap.

Il n'est pas impossible que, fortuitement, ce soit moi qui soit dans le car scolaire qui déboite mais comme cet endroit est traditionnellement le plus "étriqué" de la ville sur cet axe, et le moins sécuritaire, mes collègues comme moi-même sommes depuis longtemps habitués à conduire pour les autres.

Qui plus est, pas de risque de renverser un piéton sur le passage protégé, oh combien dans ce cas de figure.

Cette portion de la nationale 94, à la sortie de Briançon en direction de l'Italie (Je précise pour mes lecteurs n'étant pas d'ici) est totalement démunie de trottoir, tous les véhicules garés le sont au ras de la route ce qui rend la marche piétonne à hauts risques dans ce secteur pourtant très utilisé, plusieurs commerces qui aimeraient bien que la municipalité n'oublie pas qu'eux aussi payent des impôts. (Cette dernière phrase n'engage que moi, je n'ai pas été sollicité)

Je ne possède ni commerce ni statut d'artisan ce qui me mets à l'abri des représailles éventuelles surtout quand on a le malheur, pour d'autres, d'ouvrir sa grande gueule.

Patience, plus que huit jours, après ce sera de loin mais pas sans virulence si l'actualité locale l'oblige puisque c'est la déchéance (Entre autres) de la ville qui m'incite à partir.

120615 7Même endroit mais en face. (Photo Alain Prugne)

En soirée cette fois.

Un besoin de médicament, un pain, quelques ravitaillements pour la route du soir, qu'importe, il faut bien pouvoir vivre.

42 tonnes sur 18 mètres c'est difficile à caser, comme précédemment écrit.

Faire le tour du rond-point, rentrer dans le parking (si la position des autres véhicules le permet) payer puisqu'une demi-heure, pour ce genre de véhicule, c'est un peu juste, faire ses emplettes puis retourner à son véhicule pour ressortir après être allé à pieds à l'autre bout du parking pour payer le ticket, puisque un flash d'intelligence a incité le concepteur à installer les bornes de règlement des tickets près de l'entrée, au plus près de la sortie n'étant, apparemment, pas concevable. (Mais ce sont des ingénieurs, bardés de diplômes et d'une science que nul ne peut leur contester dans leur domaine bien précis)

Bref, comment foutre le bordel et inciter à l'indiscipline quand on est chef d'une municipalité bien gérée. (Bon d'accord, ce n'est pas Mr le maire qui a conçu le parking mais je suppose qu'il en a supervisé les plans, du moins je l'espère et puis c'est lui le patron)

Maintenant, soyons clair, ce bordel est largement antérieur au 20 septembre 2009, sauf que du changement pas grand-chose de positif n'est encore perceptible trois ans après.

Ou plutôt si, les énormes augmentations financières diverses (Eau, taxes, impôts, péages, etc..) dues, semblerait-il, aux carences des gestions municipales précédentes, toutes tendances confondues sachant que certains membres de certaines de ces dernières sont en place aujourd'hui. 

Comme quoi, quand on aime on en redemande.

120615 8En toute logique.... (Photo Alain Prugne)

....C'est un panneau de danger ou d'interdiction.

Maintenant, savoir ce qu'il signifie devient délicat.

Ce panneau, qui fut de signalisation, est situé sur un des sentiers du fort du Château.

Ce n'est même pas gravé en "Braille", les aveugles auraient au moins pu "voir" le panorama sans risquer un danger incompréhensible par les bon-voyants.

Il est vrai que si le bateau du parking du Champ de Mars appartient au ST briançonnais qui attendent la montée des eaux pour aller voir plus haut dans quel état est la signalisation et le mobilier urbain, il va passer pas mal d'eau sous la laine de verre qui pend du pont rouillé de l'avenue du Gal De Gaulle !

120615 9A l'écoute de l'Univers. (Photo Alain Prugne)

Pas très loin de l'antenne relais, qui n'a pas meilleure vue sur toute la vallée de la Durance, ces antennes-là, couvertes pour éviter la glace et la neige, attendent un conseil extra-terrestre pour savoir s'il faut ou non persévérer dans la voie choisie par la municipalité actuelle afin de faire exactement la même chose que les précédentes.

Ou évoluer dans l'immobilisme afin, par quelques "scoop" culturels quotidiens dans le Dauphiné, page "sucreries", de donner l'impression aux briançonnais que des gens travaillent pour eux dans des bureaux perchés à 1350 mètres d'altitude.

Je cite la mairie puisqu'il semblerait, ce qui m'a été dit et qui est raisonnablement plausible, qu'elle ne peut aller ailleurs dans le but de garder le record de la plus haute ville d'Europe.

Pourtant, récemment, dans ce même journal (Mais en page deux, pas aux sucreries) il a été prouvé que Briançon n'est pas la plus haute ville d'Europe, elle est largement détrônée par la ville de Davos, en Suisse.

Allez, on peut déménager à Colaud.

Mais qu'est-ce que je dis, moi, c'est impossible ! Comment, alors, justifier auprès des collectivités régionales une aide potentielle pour réparer le pont en bois de la porte d'Embrun ?

Maintenant, comme également subtilement suggéré par la même personne, on ne pourrait y laisser que le bureau du maire et s'il se sent seul, il doit commencer à en avoir l'habitude, lâché comme il l'est par les collectivités départementales et régionales !  On pourra même lui installer la "télé" puisqu'il a déjà le téléphone.

Un sous-marin d'une seule pièce, un peu comme sans machine mais il y a déjà des prémices.

DSCN9122Ce matin je suis allé voter.

Pas à la Collégiale, à côté, salle des mariages, bureau n° 1.

Sans grande conviction d'ailleurs, j'attends et je laisse passer le temps pour voir comment seront utilisées ces années de mandats divers et pouvoir dire si quelqu'un a gagné ou perdu.

Parce que si on y réfléchi bien, gagner une élection c'est aller au bout de son mandat en ayant satisfait ceux qui nous ont élu, et non arroser au champagne la mise en place de celui chargé de ce travail.

C'est une fois le travail effectué qu'on peut dire si on a gagné ou perdu.

Une élection n'est donc que positive ou négative, jamais gagnante.

DSCN9123La place du temple prend ses quartiers d'été.

Les voitures aussi mais en ce jour de vote c'est peut-être quelqu'un qui a du mal à se déplacer à pieds.

J'ai rencontré deux/trois SDF qui attendent l'heure de la sortie de la messe dont un, déjà, croulant sous le poids de la fatigue matinale. Pauvres gens.

DSCN9124Le miracle religieux.

A épargné l'assèchement de cette fontaine par ces journées caniculaires.

Un peu comme le mystère du sarcophage d'Arles-sur-Tech.

Oui parce qu'en France, au-delà de trois jours sans pluie c'est la canicule et des préventions à grand renfort d'alertes météos diverses pour paniquer un peu plus un peuple presque servile.

Mais le miracle s'arrête là, pour la réfection des murs attendre quelques siècles ou une nouvelle municipalité. (C'est un édifice public d'une municipalité censé recevoir des aides financières pour l'entretien du patrimoine) 

DSCN9128Les miracles....

....N'ont lieu, hélas, que très près des édifices religieux.

Mais la crédulité du peuple s'est estompé au fils des siècles, la science a pris le relais et il devient difficile de faire prendre des "vessies pour des lanternes" avec ou sans verre.

Dans le cas présent c'est un problème qu'aucune tête pensante n'a réussi à résoudre, ce tarissement subit sans crier gare (En bas de la ville pour les trains) reste encore insoluble.

DSCN9126La Grande gargouille, ça coule.

DSCN9127Des deux côtés.

Heureusement d'ailleurs ! On crierait aux miracles.

Eau non potable mais enfin gratuite.

De toutes les façons, ce ne sont pas les cafés et "bistros" qui manquent et ils sont presque tous ouverts.

DSCN9125Mais pour qui ?

Passons, je ne vais pas y revenir.

Bonne semaine à tous, pour moi, c'est la dernière ici en tant que riverain.

A bientôt, pour autre chose.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article

Provencaux 17/11/2012 17:32


bonjour


nous sommes venus pour la 1ère fois à briançon cet été par rapport à notre enfant asthmatique et nous sommes tombés amoureux du lieu - du coup, on va déménager en 2013


nous lisons tous vos articles et nous les trouvons très instructifs - quoi de plus normal qd on est nouveaux que de vouloir connaitre l'endroit où l'on va vivre jusqu'à la fin de nos jours


vous avez votre franc parler et franchement, c'est très bien ! nous vous félicitons pour les photos, les trucs insolites : ca fait rêver


et ne vous en faites pas ; en Provence, nous avons aussi nos aberrations


bonne fin d'année

francois.ihuel15.over-blog.fr 17/07/2013 21:02



Bonjour. Je prends connaissance un peu tardivement de votre "post" et je m'en excuse. Je vous souhaite donc d'être le mieux possible chez nous qui devient également chez vous. Tout n'est pas
négatif, loin s'en faut mais il est bon de remuer ce qui dort, ces critiques constructives sont suivies d'effet. je vais monter une liste pour les municipales de 2014, j'espère être à la hauteur.
Bien cordialement.