Trois tiers plus un

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


10001511 220216011518413 1225331116 nQuatre tiers.


Ça n'existe pas ?


Mais si, trois tiers de votants et un tiers d'abstentionnistes, ça dépend ce qu'on comptabilise.


En fait c'est serré comme score, je m'attendais à autre chose mais je constate qu'effectivement Mr Murgiat a créé la surprise en ne faisant qu'un score de dernière position.


Il était tellement sûr de lui à la télé locale qu'on aurait pu penser qu'il devancerait le PS, raté.


Mr Fromm est donc gratifié de 22,11 % de vote si on comptabilise le nombre d'inscrits, Mr Gryzka 19,90 % et Mr Murgiat 19,47 %, ça ne change rien au résultat mais ça donne la dimension de l'importance de l'abstention.


Je déplore l'abstention, je la comprend quand il est difficile de faire autrement mais on arrive toujours à trouver une petite demi-heure pour aller voter ou se faire représenter par un mandataire.


Au niveau local on retrouve une majorité tendance droite puisque si Mr Murgiat n'était pas venu jouer les trouble fête l'UMP aurait été élue au premier tour.


Là, si le maintien des deux candidats de droite risque fort de remettre le PS à la tête de la municipalité pour six ans avec toutes les extravagance que nous a pas encore dévoilé cette équipe cette dernière ne s'étant contentée que d'offrir les hors d'oeuvres par les travaux excessif de ces derniers mois.


Je pressens, si elle passe, que le scénario 1983/1991 se reproduise et qu'une confortable ardoise supplémentaire ne vienne encore alourdir la dette de la ville aux alentours de 2020, plusieurs "fidèles" m'en ont fait état et craignent que la fiscalité déjà importante à Briançon n'explose.


Il ne reste, aux deux candidats d'en face, que la solution de la fusion ou le retrait de l'un d'eux, ce qui semble ne pas se profiler et c'est bien inquiétant, désavoué par ceux qui l'ont investi Mr Murgiat se doit de retirer sa liste, les antagonismes récents ne permettent pas de savoir qui sera sur la liste restante si ça se passe de cette façon.


Capture d’écran 2014-03-25 à 15.12.27Les prouesses électorales.


Ne sont pas toujours exactement comme le voudrait la logique.


Mr Gryzka, bien implanté et bien dans sa position devait être pressenti par l'UMP pour être investi.


L'erreur tactique départementale de l'UMP, qui a suivi les consignes de Paris, risque fort de leur couter ce que ces responsables attendent.


Bien que ça ne cadre pas avec mon programme, que je vous présenterai bientôt puisqu'il est devenu inutile mais encore assez attrayant pour qu'on en récupère certaines idées, je soutiens Mr Murgiat puisque c'est le seul, à mes yeux, qui pourra faire la transition.


La seule chance pour le PS c'est que les deux de droite maintiennent leur liste respective, un vrai suicide.


Sauf si les électeurs se posent la question de savoir pourquoi l'UMP vire de bord et expliquer pourquoi.


C'est en partie fait dans l'article puisqu'effectivement le meilleurs score est normalement celui qui doit rester.


Je ne suis pas sûr que ce soit du gout de Mr Murgiat, sa façon de se poser en vainqueur avant les élections indique clairement qu'il préférera laisser la ville au PS que de se retirer pour conforter une demande pressante des briançonnais. 


D'une façon comme d'une autre il est clair qu'il a semé la zizanie dans cette ville et il sera le principal responsable d'une victoire PS à la mairie à défaut d'être déjà le responsable de la scission de droite avant les élections, raison pour laquelle Mr Fromm s'est représenté avec autant de certitude.


La balle est dans le camp des électeurs qui doivent réaliser que seul un candidat de l'opposition actuelle doit recevoir leurs suffrages.


C'est pourquoi je propose que ceux qui ont voté pour Mr Murgiat, maintenant désavoué par les instances UMP locales, reportent leur vote sur Mr Gryska.


Mr Copé n'a pas donné de consignes en ce sens, il est bien plus préoccupé à faire barrage au FN avec l'aide des socialistes dans des cas bien particuliers, si particuliers qu'on a l'écoeurement de constater la façon d'une démocratie également particulière puisqu'après avoir fustigé le PS avec des propos très durs il lui fait les yeux doux pour provoquer une situation totalement antidémocratique.


La soif du pouvoir amène à d'étranges tractations.


Ce sera ma page des prochains jours.


Devant changer d'air pour me refaire une santé de fer, je vais rester quelques jours sans me manifester.


Je me rattraperai. 


A demain ou à bientôt.


Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article