Tournée des rues de Briançon 9 - Rue Pasteur 3

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Autre blog :  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ 

 

Rue Pasteur.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-37Boulangerie rue Pasteur.

 

Qui fonctionne très bien il faut dire que les Toulousannes, à côté, y sont pour quelque chose.

 

L'école Oronce Fine aussi ainsi que la gare en face, en fait c'est un endroit stratégique commercial curieusement dépourvu de commerces.

 

Le centre commercial Carrefour n'est pas très loin mais c'est assez "galère" pour y aller (Rue des Maisons Blanches, une page à venir), il y aura bientôt le centre Leclerc au bout de la rue Pasteur.

 

La passerelle que je voulais construire, au-dessus le la ligne de chemin de fer, aurait son utilité.

 

L'ancien commerce, à côté, est fermé depuis très longtemps.

 

Une boulangerie BIO, c'est à dire qu'on y fait du pain avec des produits BIO, c'est à la mode et puis ça permet d'augmenter les prix par cette simple justification.

 

Quand j'étais gosse tout était BIO, on "fumait" les jardins avec la merde des "chiottes" extérieurs et la merde de vache dans les champs (Et oui, on bouffe de la merde transformée pour la retransformer en merde, la boucle est bouclée) puis sont venus les engrais, pesticides, et autres saloperies fabriquées par MONSANTO, le plus grand empoisonneur de la planète, afin de surmultiplier les récoltes.

 

Alors là on bouffe aussi de la merde mais plus la même, c'est de la merde chimique qu'on transforme en merde naturelle après avoir ingéré les produits chimiques qu'on transforme en cancer, on rejette dans les toilettes les résidus qui ont bien voulu repartir accompagnés de papier parfumé à la rose ou à la violette, à fleurs et de couleur pour que le trou du cul soit content.

 

Et pour ne pas avoir le dégout de nos traces de déjections on nettoie les toilettes avec des produits hautement nocifs qui nettoient tout sans effort, juste que ces produits se retrouvent dans les stations d'épuration mais comme ils sont malins ils passent à travers les filtres pour de déverser dans les fleuves d'où nous tirons l'eau pour boire et arroser nos champs.

 

Puis est venu la mode des "culs dorés" qui ne veulent que des produits naturels pour se démarquer du commun de la population laborieuse, ceux dont j'ai bénéficié étant gamin.

 

Alors certains, sentant l'affaire juteuse, se sont mis au BIO en supprimant certains engrais (Pas tous, juste ceux qui sont détectables, un peu comme l'EPO) en vendant leurs produits plus cher puisqu'ils ont dépensé moins pour produire moins mais meilleurs.

 

Dans les années 1970, on a donc massivement imprégné les sols de toutes sortes de saloperies chimiques pour produire plus mais plus cher puisqu'il faut bien compenser le prix des produits chimiques ainsi utilisés.

 

Dans les années 2000 on a supprimé les produits chimiques (Sauf ceux, les plus nombreux, imprégnés dans les sols pour des siècles) donc moins de dépenses pour faire pousser nos légumes, fruits et céréales mais comme il faut plus de travail avec de la main-d'oeuvre réduite, les prix ont encore augmentés.

 

Je me demande, à la limite, si un jour on nous fera pas des produits chimiques BIO avec force explications scientifiques et publicitaires débiles pour nous faire avaler toutes ces conneries que nous payons cher.

 

Je suis sûr que Pasteur n'a jamais pensé à tout çà, lui qui a passé sa vie à protéger l'humain pour qu'il passe sa vie à s'autodétruire. 

 

Eh, franchement, on est vraiment des cons, nous les consommateurs, à avaler de pareilles fadaises, et bien ça marche et on paye.

 

C'est bon, j'arrête mes conneries.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-38Parking gratuit.

 

Terrain "vague" servant de parking annexe de celui de la gare, les passages incessants de véhicules empêchent les mauvaises herbes de pousser.

 

Ce terrain appartient à la famille Brunet, ancien transporteur de Briançon, spolié de certains de ses droits par les différentes municipalités successives. (Informations informelles)

 

Un camion rose qui prend racine et un autre qui n'a pas l'air de bouger beaucoup, mais comme on ne les voit pas ça ne "mange pas de pain".

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-39Cachet municipal.

 

C'est un vrai sceau municipal cette plaque d'égout.

 

A remarquer que presque toutes les bouches d'égout de la ville sont dans cet état, en fait pour les armes de la ville ce serait un signe de reconnaissance, plus besoins de panneaux d'entrée et de sortie d'agglomération, on reconnait Briançon à ses misères, nombreuses, et au claquement des amortisseurs dès qu'on y entre.

 

Casse gueule pour motard garanti.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-40Salade de coin de mur.

 

Grille de protection très dégradée, il en manque un bout remplacé par une bouteille de vin vide, un nouvel engrais très longue durée sachant qu'il faut environ 5000 ans pour que le verre soit entièrement dégradé.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-41Modèle étalon des rues de la ville.

 

Quand on regarde celle-ci on a une idée générale de l'état de presque toutes les rues de Briançon, image valorisante plébiscitée par Mr le Maire pour justifier ses ralentisseurs.

 

Et encore, là c'est une des rues les moins ralenties.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-42Déchetterie annexe.

 

Cet espace privé "public", n'étant pas visible de la rue, sert également à certains riverains pour se débarrasser de leur merde.

 

Ce qui prouve une fois de plus que l'environnement d'un lieu ne dépend en presque totalité que du comportement de ceux qui y habitent.

 

C'est derrière l'hôtel de la gare, établissement qui devait être rasé avec les bâtiments des cars Rignon, un des anciens projets enterrés d'une précédente municipalité.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-43Angle rue Pasteur et rue des Toulousannes.

 

On reconnait bien la ville.

 

En fait que dire et que penser.

 

Au premier abord on pourrait supposer que les services techniques sont défaillants, en y réfléchissant on se dit que le personnel municipal, en sous effectif, ne peut être partout mais savoir si les lieux "traités" ne peuvent l'être en profondeur sauf à délaisser volontairement un endroit bien précis pour valoriser les autres.

 

Sauf que ces autres n'existent pas.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-44Sans commentaire.

 

Ou plutôt si, sachant que la population est considérée fonction du lieu où elle réside, sachant qu'on met une partie de la population dans des lieux qu'on néglige, savoir si on délaisse volontairement un lieu parce que la population est déconsidérée ou si la population est déconsidérée parce que les lieux sont dégradés et à l'abandon.

 

Quand j'irai faire des photos de Fontchristianne, très bientôt, je pense qu'on pourra effectivement faire la différence qui existe entre les couches sociales, problème pris très au sérieux par les socialistes qui ont pour leitmotiv l'égalité pour tous dans le social.

 

On voit ce que ça donne.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-45Lieu très fréquenté....

 

....Par les nombreuses mamans (Et papa, et grand-parents, et cousins, et nourrices, etc) qui amènent leurs enfants aux écoles toutes proches.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-46Les dents de la pierre ont encore sévi.

 

Toutefois le revêtement de la chaussé à été ragréé avant les élections, on ne sait jamais dans ces endroits à la population aux idées indécises.

 

Pas en profondeur, juste une petite couche de 5 cm pour cacher la merde, les prochains déneigements en auront vite raison.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-48Rond-point des Toulousannes.

 

Une rue en impasse, du moins indiquée comme telle, excellente déviation pour rejoindre le parking de la gare.

 

Considéré comme propre par rapport aux généralités de la ville mais ne soyons pas trop exigent, c'est carrossable et nettoyé à part quelques rares salades et déformations de trottoir.

 

2014-08-09-Tourne-e-des-rues-de-Brianc-on-9---Rue--copie-49Quoi que, vu de près !

 

Dégradations en formation ou formation de dégradations entretenues ?

 

Mais c'est l'amorce de l'Avenue du Général De Gaulle, ce sera la prochaine page.

 

A demain donc pour la suite de nos visites urbaines briançonnaises.

 

Bon courage à ceux qui travaillent et bon séjour à nos rares touristes. 

 

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article