Tournée des rues de Briançon 13 - La Chaussée 3

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Autre blog :  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ 

 

En remontant.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4935Ces escaliers réparés....

 

....Mais déjà en dégradation.

 

J'en avait fait une page le 21 Mars 2013 (Le passé, le présent et l'avenir) une autre du 25 Juin 2013 (Quelques horreurs briançonnaises 4) puis d'autres encore plus avant.

 

republique.jpgDu rafistolage de ce qui était. (Photo Alain Prugne)

 

Mais sans les herbes folles qui sont maintenant légion à Briançon, Mme Daerden n'avait pas encore eut la crise aigüe de l'écologie qui a transformé la ville en culture de salades. (La pauvre, qu'est-ce que je lui balance. Mais bon, assistante sociale veut dire psychologue pédagogue et autres qualités permettant d'affronter les "sans dent" hollandistes un peu illettrés sur les bords dont je dois faire partie, du moins certainement d'après elle)

 

2014-08-18-La-Chaussee 4936Rafistolage au mauvais ciment.   

 

Ces lieux qui subissent de fortes contraintes comme tout ce qui est en montagne, qui subissent les séismes qu'on ne ressent pas forcément toujours, qui sont déstabilisés par les sources et autres désordres du sol devraient être réparés en conséquence avec des joints de dilatation comme les constructions, à l'aide de matériaux qui "bougent" avec le terrain.

 

Une autre solution consisterait à créer des marches "flottantes" à claire-voie, peu couteuses, facile d'entretien et facilement remplaçables.

 

Bref du bon sens et de la logique.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4937Et pourquoi pas....

 

....Faire la même chose avec certains trottoirs.

 

Toujours le même motif, la neige abondante en hiver ainsi que le déneigement qui fait souffrir les infrastructures et le mobilier urbain.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4938Quand on a quinze, vingt ou trente ans....

 

On saute allègrement ces déformations courantes dans pratiquement toute la ville.

 

Quand on a soixante ans passés en ayant, à la place des articulations, des prothèses ça devient un peu plus délicat.

 

Ajouter à cela la déclivité, plus de 15% dans cette rue, les intempéries, les gaz d'échappements qui nous suffoquent, les bruits qui agressent des oreilles fatiguées et voilà une "grimpette" qui n'est plus une promenade de santé, même quand on a l'habitude.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4939D'autant que ce n'est pas très large.

 

Les obstacles sont générateurs de chutes, avec une prothèse c'est l'hôpital assuré et des mois de remise "en état".

 

Il y a bien de la salade pour se fortifier mais à ce stade je crains qu'elle ne soit pas très comestible.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4940Pourtant....

 

Ce n'est pas faute d'en cultiver partout. 

 

Pour mes lecteurs hors Briançon, connaissez-vous une ville où il y a autant d'herbes folles accumulées partout dans la presque totalité de toute la ville ?

 

Et bien il parait que c'est écologique, en effet, le résultat de cette écologie ressemble bien à ceux qui s'en répondent politiquement.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4941Souche d'arbre. 

 

Recouverte d'asphalte, c'est très "tendance" comme on dit maintenant.

 

Un marquage au sol, pour le service des eaux je suppose, c'est un domaine que je ne connais pas.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4942C'est presque comique.

 

Sauf pour les briançonnais qui payent des impôts pour que les Services Techniques fassent un travail aussi sommaire, les ordres sans doute !

 

2014-08-18-La-Chaussee 4943Ou désordres surement.

 

Non non, vous ne rêvez pas, c'est bien la chaussée de la Chaussée qui subit un entretien courant, ça se voit d'ailleurs.

 

Faut-il rajouter un commentaire ?

 

Non.

 

Si.

 

Briançon, ville des Hautes Alpes perchée entre 1200 et 1350 mètres d'altitude, supposée la plus haute d'Europe, classée à l'UNESCO, 12 000 habitants environs, au taux d'imposition des plus élevés de France comparativement à sa localisation administrative, ayant pour Maire un socialiste défenseur de la veuve et de l'orphelin, défenseur des travailleurs contre ces sales capitalistes qui profitent du pauvre peuple, soucieux de ses administrés au point d'être obligé de leur construire du neuf inutile ne pouvant entretenir l'ancien indispensable, Ville hautement écologique (Deux au conseil municipal), aux curiosités exceptionnelles introuvables ailleurs, au patrimoine historique hystérique, à la culture très avancées et fortement préconisée (Spectacles de rues, niaiseries chères et souvent litigieuses) au détriment de finances issues de dettes, aux trous légendaires et introuvables ailleurs, au tourisme forcé (et souvent déçu), aux places de stationnement payantes en quasi-totalité pour financer l'entretien de la voirie (Si, arrêtez de vous marrer), ayant tellement d'eau en réserve qu'on est obligé de la vendre au prix très fort (Aux briançonnais bien sûr) mais quand même obligé de canaliser le surplus pour l'envoyer directement dans la Durance (L'eau, pas les finances quoi que, dans le domaine du gaspillage !), aux rues défoncées, à la mairie aussi lépreuse qu'une épidémie de "pécole" (Dans les milieux des "sans dent" du peuple servile, illettré et inculte ça veut dire la "peau du cul qui se décolle"), à l'urbanisme anarchique, aux sports d'hiver qui n'appartiennent qu'aux communes voisines, et possédant un emmerdeur public complètement "azimuté" qui s'en prend à la municipalité par blog interposé.

 

A merde, je déconne à mort.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4944Revenons à du plus sérieux.

 

Enfin si on peut dire.

 

Entretien courant annuel de la voirie briançonnaise.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4945Bouche d'évacuation des eaux de pluies et de fonte.

 

Bouchée en été avec des accumulations de diverses "merdes" pour faire pousser la salade, et par la glace en hiver pour conserver la salade. (C'est pour ça qu'on dit qu'on achète de la salade de merde)

 

En liaison directe avec le réseau téléphonique afin de vendre la salade par Internet.

 

Les perturbations engendrée en fendillent la route qui "s'éclate" de rire, cause de ses rides.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4946Ou en liaison....

 

....Avec d'anciennes racines pour prendre des leçons afin d'éviter les canalisations d'égouts toutes proches.

 

Quand je vous dit qu'on ne voit çà nulle part ailleurs !

 

2014-08-18-La-Chaussee 4947J'ai trouvé le point de vente municipal.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4948Il reste, au sol, de la salade à vendre.

 

Mais pas du jour, ce n'est pourtant pas ce qui manque en ville.

 

Les crêpes siègent à la mairie.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4949J'ai trouvé un monument hystérique.

 

Qui ne fait pas honneur à ceux pour lequel il est érigé.

 

Mais bon, c'est Briançon, les morts, au cimetière ou représentés sur les monuments, sont tous considérés de la même façon.

 

Fleurs et salades, pour allier l'utile à l'agréable.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4950Accès à la porte d'Embrun.

 

On n'y trouve un miracle, près de deux cent mètres carrés en bon état.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4951A quelques détails près.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4952Arrêt de bus hautement sophistiqué....

 

....Et pas très sécurisant, très utilisé par les nombreux collégiens et lycéens en plus des "gargouillards" (Habitants de la vieille ville qui possède deux "gargouilles" (La vieille ville, pas les habitants)) l'hiver, avec la neige et la glace c'est du délire alors qu'il aurait été déplacé face au monument aux morts ou plus haut dans le bas du chemin du Barry que tout le monde y aurait trouvé son compte.

 

Juste du bons sens, de la jugeote, de la concertation et quelques efforts.

 

2014-08-18-La-Chaussee 4953Voilà, on a fait le tour.

 

Je n'ai pas tout mis, c'est impossible et puis il y a tellement d'incongruités et de désolations qu'il me faudrait dix pages que pour ce secteur.

 

Mais vous verrez, le boulevard du Lautaret ce n'est pas mal non plus.

 

Pour rejoindre les inquiétudes de Mr le Maire sur les remparts je vais rajouter quelques images à la suite.

 

DSCN2930Photos classique.

 

Que je mets de temps en temps, surtout sur Facebook, il y a plus d'impact.

 

Maintenant savoir si ceux qui en prennent connaissance trouvent ça normal (Donc ceux qui s'exonèrent de la réglementation), trouvent que c'est dangereux (A cet endroit ça ne l'est pas particulièrement) ou si c'est anormal dans une ville historique classée.

 

Ce qu'il faut retenir c'est le contexte puisque celui qui ne connait pas ne peut se faire une idée, alors développons.

 

DSCN2931Çà c'est un rempart.

 

De la vieille ville de Briançon, avenue Vauban pour être précis.

 

Il n'est pas très droit, les ingénieurs de Vauban devaient picoler pour faire un pareil ouvrage aussi incurvé vers l'extérieur.

 

Ou peut-être est-ce le temps qui fait son oeuvre mais pas que çà.

 

DSCN2676.JPGFace interne de ce rempart.

 

Cette avenue accuse un enfoncement de la chaussée qui en a fait baisser le niveau de plusieurs centimètres, vu comme çà ça ne donne pas grand-chose.

 

DSCN2677Avec une référence....

 

....C'est déjà plus sensible, mon téléphone mesure 12 cm de haut.

 

Quand une chaussée accuse une telle dépression c'est qu'il y a un problème dessous.

 

Quand c'est sur la totalité de cette chaussée que le phénomène est présent c'est qu'il y a un problème plus grave.

 

DSCN2932Dépressions.

 

Quand une chaussée et un trottoir accusent une dépression au sommet d'un rempart c'est que ce rempart se déplace vers l'extérieur en créant un vide.

 

Dans ce vide la structure interne de la chaussée s'y enfonce, la combinaison des poids excessifs et quasi-permanents des véhicules avec les infiltrations d'eau créent ces dépressions concaves vers l'intérieur des murs qui s'écartent sous ce poids imprévu.

 

Le rempart se déplace vers l'extérieur et plus il se déplace plus les vides se créent, plus les vides se créent et plus la chaussée s'enfonce, les eaux de pluie venant alourdir ces remblais le poids augmente et pousse d'autant le rempart vers l'extérieur.

 

C'est un phénomène bien connu qui ira crescendo jusqu'à la rupture.

 

Dans huit jours ?

 

Dans six mois ?

 

Dans pas très longtemps maintenant vu la vitesse de déplacement, j'observe ces murs depuis des années, je constate que ces chaussées s'enfoncent de plus en plus, soit il y a une galerie qui s'effondre dessous, soit l'écartement du rempart avale ces masses en dépression.

 

Quand je signale que les stationnements sont très néfastes en vieille ville, ce n'est pas pour emmerder ceux qui s'exonèrent de la réglementation, çà c'est le travail de la police qui ne passe plus beaucoup d'ailleurs.

 

Quand je dis qu'un camion va descendre avec un des remparts, ce n'est pas pour emmerder les livreurs, c'est bien parce que ces remparts très fragilisés risquent à tout moment de s'effondrer.

 

Que ce soit limité à six tonnes ou à deux tonnes ne changera plus grand-chose maintenant, ces structures saturées d'eau et devenues mouvantes en interne vont céder, c'est inéluctable.

 

Reste à savoir si ça va s'écrouler d'un coup, si ce sera par petit bout, si ce sera avec le poids d'un camion ou d'une voiture, si ce sera pendant une visite touristiques avec plusieurs dizaines de personnes sur ces remparts à admirer le panorama ou en pleine nuit quand tout le monde dort !

 

La responsabilité de Mr le Maire est énorme qui ne voit ni n'entend, ce n'est pas pour l'emmerder que je signale ces désordres, c'est pour prévenir.

 

Ce n'est pas le dauphiné Libéré qui enverra un journaliste local vérifier, le culturel cul-cul rose praline se vend mieux et n'alarme pas les riverains et puis tout ce qui vient de mon blog donne de l'urticaire à ces gens qui me méprisent. (Ce dont je me fous royalement)

 

J'attends juste le jour où ça va descendre, ceux qui me connaissent ont dû remarquer que je ne garais plus ma voiture sur les remparts depuis un moment, je suis allé au service de l'urbanisme signaler quelques désordres, j'ai laissé des photos mais comme c'est l'emmerdeur de service qui fait le signalement on prend ça pour des conneries.

 

C'est vrai quoi, qu'est-ce que je vais faire chier ces gens qui ont autre chose à faire que d'écouter mes gérémiades, on n'en reparlera quand ça va se produire, je n'accumule pas des milliers de photos depuis des années pour le simple plaisir de les avoir dans mon ordinateur, ça prend de la place et me mobilise un disque dur externe.

 

Mais qu'est-ce que ça va être utile quand je vais les ressortir après accident !

 

DSCN2933Parce que çà....

 

....Monsieur le Maire, c'est du sérieux et ça rejoint ce que vous avez déclaré dans le journal de jeudi sauf que c'est plus urgent que de mettre sous presse vos inquiétudes pas encore très fondées.

 

DSCN2937Juste regarder....

 

....là où il le faut.

 

Ces remparts on été réparés en 2001 sous la municipalité Bayrou, petit bout par petit bout on rafistole ce monument historique que sont ces fortifications Vauban.

 

DSCN2938Un ensemble d'un tel tenant....

 

Qui accuse de telles lézardes c'est plus qu'inquiétant. 

 

C'est tout un ensemble qui va s'écrouler, quand ?

 

DSCN2934Ce n'est pas spécifique aux remparts.

 

Cet affaissement que je nommais" avaleur d'asphalte", tellement on y a ingurgité d'enrobé à froid, continue à s'enfoncer.

 

Dessous, il y a des galeries, ces dernières s'écroulent certainement, minées par les eaux d'infiltration dans ces légendaires trous de la vieille ville.

 

Là non plus, quand je dénonce ces trous et surtout le laxisme qui consiste à passer outre, on n'en tient pas compte, un "connard" du FN qui passe son temps à emmerder le conseil municipal ce n'est qu'un guignol qui ne sait pas quoi faire, c'est du moins comme ça que je suis considéré.

 

Je m'en "tape grave" comme disent les jeunes mais il n'empêche que mes signaux d'alarme sont justifiés. 

 

DSCN2950.JPGOn a muré les accès aux galeries.

 

Mais elles existent toujours et ne sont pas comblée, trop cher et de toutes les façons classées elles aussi.

 

Ces accès, nombreux, servaient aux soldat de Louis XV pour ravitailler les bastions, la porte Dauphine n'existait pas.

 

C'est une de ces galeries qui s'est effondrée place Blanchard, les remparts en sont truffés.

 

Mes gosses allaient jouer dans ces galeries avant qu'elles ne soient murées, elles devenaient trop dangereuses par effondrement, les galeries continuent donc de s'effondrer en interne, juste attendre que le reste suive avec toutes les conséquences que je vous laisse imaginer.

 

Demain ou après demain quelques photos de Briançon au début du XXème siècle.

 

Bonne soirée à tous et bon dimanche.     

 

Pour me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article