Promesses électorales.

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

la-police-nationale-a-constate-les-faits-et-conseille-aux-Photos Dauphiné Libéré.

Le bureau de l'inspecteur de circonscription au vert.

Il y a peu, en Mai 2012, des banderoles accrochées sur différentes places de Briançon, faisaient état de l'inquiétude de la population sur les fermetures programmées des classes.

Briançon est gérée de la même façon que le pays puisque ce sont les mêmes (Du moins du même parti politique) qui prônent le réconfort du peuple et le sauvetage de la France, après la "sauvagerie" sarkozienne, mais ils font aussi la même politique socialiste nulle tant au niveau national que communal. (Voir période 1981/1994)

En fait ces braves gens voulais la place sans réaliser que cette place n'est pas de tout repos et qu'une ambition personnelle, si elle enrichie ceux qui la détiennent, ne résout pas les problèmes que justifie cette place.

On assiste donc à l'impuissance des élus à mettre en place ce qu'ils ont promis.

Ce qui se confirme continuellement à Briançon.

Ce soir le Président de la République, qui en prend un coup dans l'aile, va s'exprimer devant les français, du moins ceux qui voudront bien l'écouter et j'en serais puisque ce gouvernement prisonnier de ses problèmes ne trouve pas la clef de sortie.

Ces braves élus, après avoir viré un président qui tenait la route, même si sa personnalité déplaisait, ont perdu la clef après lui avoir claqué la porte au dos.

Ce qui est un peu con, c'est que ceux qui l'on viré ne peuvent plus sortir alors que lui est dehors et qu'il doit bien se marrer de cette politique inapplicable puisqu'utopique.

Je me marre aussi.

Je propose à la municipalité de Briançon de revendre les caravanes "débiles" qui "polluent" les remparts de Briançon pour assurer les émoluments d'un instituteur plus utile au peuple que ces conneries qui s'accumulent depuis septembre 2009.

myimg3.img.jpeg

L'exécutif prévoirait entre 15 et 20 milliards d'euros d'impôts en plus et 17,5 milliards de réduction de dépenses.

L'effort pour réduire le déficit public en 2013, qui sera au cœur del'intervention télévisée du président François Hollande dimanche sur TF1, va entraîner "15 à 20 milliards d'euros" de hausses d'impôts, selon le Journal du dimanche qui cite une source anonyme.

La suite sur Internet SFR.FR

Nous sommes loin des 26 000 Euros dépensés en oeuvre d'art mais il faut un début à tout.

On va attendre que la vie en rose revienne à la vie en bleu ou une autre couleur, le vert, le rouge ou le noir (Extrêmes, ce qui serait pire avec ces trois dernières)

Demain, un petit retour en arrière.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article