Prise de conscience

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


2014-06-14-Prise-de-conscience 3020Ce qu'on ne devrait plus voir.

 

La prise de conscience c'est l'application de la réglementation par tout le monde, autant par les forces de l'ordre pour y veiller que par les citoyens pour la respecter.

 

2014-06-14-Prise-de-conscience 3021Exonération.

 

Dès l'hors qu'on s'exonère de respecter les autres on ne s'autorise plus à prouver qu'on est de bonne foi en étant en faute.

 

Se garer sciemment devant des panneaux qui en interdisent la possibilité c'est faire de la provocation, autant vis à vis de la municipalité garante des institutions que de la police que je trouve un peu trop lascive ces derniers temps même si les travaux sont pénalisants.

 

2014-06-14-Prise-de-conscience 3022Du cru.

 

C'est à dire de la vieille ville, d'autant plus paradoxal que les habitants de la vieille ville dépendent entièrement de sa gestion, comment exiger des autres ce qu'on ne fait pas soi-même.

 

2014-06-14-Prise-de-conscience 3023Le Mélézin.    

 

Une de mes montagnes préférées.

 

DSCN0926Rue du Temple.

 

Immeuble à vendre par lot dans la rue qui est certainement la plus détestable de Briançon.

 

DSCN0927J'y ai habité.

 

Là, en 2001, cette rue pue, est très froide, bruyante du fait de la proximité immédiate de deux bars de nuits à la clientèle difficilement maitrisable, surtout après quelques verres de trop.

 

On chauffe huit mois sur douze, il n'y a jamais de soleil, les vents s'y sentent à l'aise et elle est très négligée par la municipalité.

 

Si vous chercher une maison ou un appartement à acheter elle en est remplie, les prix prohibitifs, vu les prestations, expliquent certainement la défection des acheteurs potentiels.

 

De plus, vivre en vieille ville, en dehors des rues de la Manutention, de l'extrémité de celle du Pont d'Asfeld, du bas de la rue Mercerie et de Castres, sauf habiter au sommets des immeubles, n'est pas spécifiquement un avantage, la fierté d'habiter un monument historique à un coût, plus particulièrement à Briançon où les impôts sont hors normes et très largement excessifs vu le non-retour de ces impôts.

 

Il n'y a pas de prise de conscience de la municipalité, elle n'est pas là pour çà puisque la démagogie constructive l'emporte sur la logique de maintenance.

 

Rendre la vieille ville attractive c'est s'en occuper et si sa position géographique ne peut-être modifiée il y a toujours moyen de prendre en compte les problèmes de chauffage dans cette vieille ville pour assouplir l'imposition locale sur ce critère, ce n'est pas difficile, ce n'est qu'une volonté municipale.

 

DSCN0933L'entretien c'est important.

 

Vous pouvez parcourir mes blog depuis l'origine, c'est à dire cinq ans, vous remarquerez que les photos de cette fontaine sont saisissantes de similitude, pas un seul effort n'a été fait pour ragréer le mur de la Collégiale sur lequel s'appuie cette fontaine.

 

La trace grise c'est un oiseau qui s'envole, j'aurai voulu le faire je n'y serai pas parvenu.

 

Quels sont donc les critères qui permettent d'entretenir un patrimoine ? Serait-ce que les Bâtiments de France s'y opposent !

 

Je n'en serait qu'à moitié étonné, la gestion de cet organisme ne dépendant pas d'une logique mais de décisions personnelles sans consultation.

 

DSCN0934Pissotière gratuite de nuit.

 

DSCN0935Une autre pissotière gratuite de nuit.

 

Ce n'est pas une surprise, les bars adjacents n'étant pas pourvus de toilettes multiples, les verres sont plus facile à avaler qu'à évacuer, nécessité fait loi et dans les brumes de milieu de nuit on ne trouve pas toujours la bonne porte.

 

Si les irresponsables se foutent royalement du lieu la municipalité peut faire nettoyer ces lieux souvent, un simple coup de jet d'eau suffit, il ne reste qu'à présenter la facture de la consommation d'eau nécessaire aux établissements fournisseur de matière première (Surtout la bière) bien qu'ils ne soient pas responsables des actions de leurs clients, ils ne sont que responsables de leur état.

 

La société, c'est aussi comme ça que ça fonctionne, "casseur-payeur" là il y aurait certainement des résultats concernant la mise en garde faite aux clients de nuit, juste répartir la note de "flotte" sur les consommations de nuit, la boucle est bouclée et chacun y trouve son compte, sauf les pisseurs mais c'est un juste retour des choses.

 

Ce n'est pas à la société de subir les conséquences de l'incivisme, même si dans le mot social est intégré le partage, le partage du civisme y est alors inclus.

 

DSCN0936Blog de 2010.

 

Du moins sur certaines pages. Pareil, ici aucun mouvement allant dans le sens de la préservation du patrimoine, on attend que ça se dégrade pour intervenir, à grand frais alors qu'à l'origine le coût est minime.

 

Sauf à se poser la question de savoir si des pots de vins (Je le saurai un jour, je fais ma petite enquête personnelle) ne seraient pas versés pour obtenir un marché très juteux, l'intervention sur un site classé entrainant très rapidement une explosion des tarifs très lucratifs, pour un entrepreneur surtout s'il en a fait sa spécialité, injustifiés d'ailleurs.

 

DSCN0937Le résultat est là.

 

Une honte, les touristes réguliers, s'il en reste, doivent se demander pourquoi rien n'est fait pour pallier ces petits bobos du temps.        

 

DSCN0943Dans le même cadre.

 

Toujours cet incivisme, si vous regardez toutes les photos faites de la Collégiale, depuis la porte Dauphine, vous remarquerez la quasi permanence de toits de véhicules qui dépassent, Est-ce normal ?

 

Non bien sûr mais le manque évident de volonté municipale est flagrant, je dis souvent qu'il faut avoir des "couilles" pour prendre des décisions, impopulaires pour ceux qui s'exonèrent de la réglementation, les représailles c'est un bulletin de vote en moins mais faut-il baisser son froc et tout accepter pour avoir une place à la mairie !

 

C'est ce qui se pratique, les candidats se "prostituent" pour quelques voix en fermant les yeux fonction des connaissances ou de ceux qui seraient susceptibles d'apporter d'autres voix, même si le reste de la population en subit les conséquences.

 

Drôle de démocratie et drôle de gestion municipale.

 

DSCN0958Ce n'est pas que briançonnais.

 

Sauf à savoir si en Seine Maritime la réglementation est autre, sachant que d'un pays européen à un autre il ne suffit que de justifier de son identité on se demanda alors pourquoi il faut tout refaire au niveau "Sécu" et CAF quand on change de département, la planification des démarches administratives n'ont pas la même signification.

 

Ce qui laisse supposer qu'un "étranger" des Hautes Alpes est exonéré de respecter ce qu'il respecterait chez lui, le "racisme" départemental étant tout aussi néfaste que le "racisme" national.

 

Comprenne qui pourra qui dénigre un parti politique allant dans le sens de la planification des choses et des êtres en lui reprochant faussement ce que l'accusateur fait lui-même.

 

DSCN1037C'est dans les gènes.

 

Puisque le lendemain c'est à l'identique. C'est bien un laxisme municipal, ça permet de s'octroyer des écarts de réglementation qui vont devenir des habitudes avant de devenir des droits.

 

Maintenant, sachant que l'exemple vient du haut, on ne voit pas pourquoi un peuple ferait ce que ne fait pas la tête hiérarchique, c'est valable dans tous les domaines.

 

DSCN1055De même.

 

Quand on aime vivre dans la merde on y dépose la sienne.

 

Il est vrai que la déchèterie est loin, qu'elle n'est ouverte qu'à certaines heures et qu'il faut prendre la voiture pour y aller.

 

Alors autant prendre les services municipaux pour des larbins tout juste bon à ramasser la merde des autres, ne pas se plaindre après que ces employés ne puissent faire un autre travail plus utile à la communauté, on ne peut torcher le cul des inciviques et en même temps être au service de la population toute entière.

 

DSCN1056Ce n'est pas un particulier.

 

De là à penser que c'est un commerçant il n'y a qu'un pas, de là à se dire qu'il n'habite certainement pas en vieille ville pourrait aussi expliquer ce comportement lamentable qui consiste à pourrir l'environnement des autres, même si ces autres sont clients potentiels.

 

Sauf se faire livrer les yaourts par palettes entières pour famille très nombreuse, on peut en déduire que c'est un commerçant proche qui se fait livrer assez souvent.

 

De là à se dire que Mr le Maire, chef de la police de la ville, ne prend pas les résolutions adéquates pour en finir avec cet incivisme peut laisser aussi penser à une complaisance électorale ou de sympathie qui favorise les unes aux détriment des autres.

 

J'ai remarqué depuis bien longtemps que les passe-droits sont coutumiers, les sympathies de Mr le Maire étant réservées à une certaine élite, surtout celle qui a une carte d'adhérent rose PS ou qui aurait favorisé une élection récompensée en ce sens par un poste de directeur, par exemple bien entendu.

 

Je ne vise personne, je n'irai pas jusqu'à dire que Mr Sézanne à favorisé l'élection de Mr Fromm, les coqs de combat de l'opposition ayant fait le plus gros du travail. Après tout les nuances de couleurs pouvant facilement virer du bleu au rose, ça ne dépend que du sens du vent politique et des avantages que ça rapporte.

 

DSCN1059Pour finir.

 

Une belle photos des nombreux commerces de la vieille ville prêts à accueillir les touristes qui ont compris depuis longtemps qu'avant dix heures il était inutile de venir ici.

 

Rue centrale il y a plus de chance d'autant qu'il n'y a plus en vieille ville que des commerces d'intérêt, plus de boulangerie ni d'épicerie, les derniers commerces de proximité étant la mercerie, le tabac et la charcuterie.

 

La querelle entre la ville du bas et la ville du haut n'est pas prète de se terminer, mais bon, quand on fait ce qu'il faut pour ça rien à redire.

 

DSCN1049.JPGMême l'église s'y met.

 

Du temps d'Anako c'était ouvert à sept heures, maintenant c'est heures de bureau, d'ici qu'il faille bientôt prendre rendez-vous pour faire ses dévotions il n'y a qu'un pas.

 

A neuf heures moins dix c'était toujours fermé. Ce matin, 15 Juin à 8h35, pareil.

 

C'est bien triste d'en arriver là, plus personne ne semble en mesure de prendre conscience que c'est l'attitude des uns qui fait le malheur des autres.

 

Cette désinvolture est caractéristique d'une population démissionnaire n'ayant pas le retour de son travail.

 

DSCN1089.JPGBriançon, ville en péril.

 

Ce ne sont pas les gesticulations municipales qui y changeront quelque chose, pas plus que les effets d'une opposition muselée par un maire autoritaire et n'acceptant aucune concession.

 

Ce ne sont pas non plus les grands travaux divers qui amélioreront le quotidien du briançonnais, ce serait même le contraire.

 

J'ai lu sur le site de la maire que le BTP créerait des emplois à Briançon, dès demain je vais m'enquérir de la nationalité des travailleurs des différents chantiers, je me demande combien de jeunes briançonnais ont trouvé du travail grâce à cette démagogie galopante, ils ne doivent pas être nombreux.

 

Ce sera ma prochaine page.

 

A bientôt.


Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article