Pont Aven (Finistère Sud 29 S)

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9200Toilettes publiques.

Rassurez-vous les déjections ne vont plus dans l'Aven (Prononcer avène), les produits chimiques utilisés maintenant feraient du dégât écologique. (Bang et autres saloperies pour nettoyer la cuisine c'est mieux pour la santé)

Mais c'était normal de déverser directement les déjections dans les rivières, il faut bien que les petits poissons bouffent.

Ma foi, il n'y a pas si longtemps le "petit coin" était encore dans le jardin, une cabane en bois, un trou et deux planches.

Quand c'est plein on met dans le jardin pour faire pousser les légumes (Et si, c'était comme ça) ou on creuse un trou plus loin et on déplace la cabane, l'ancien emplacement devenant partie intégrante du jardin.

L'hiver suivre les traces de pas des autres et l'été suivre les mouches ou les odeurs.

Dans les fermes, à la campagne (normal pour une ferme quoi que jusqu'en 1960 il y en avait encore en plein Paris) on "débollait" sur le fumier, retour aux sources.

Pendant des siècles les résidus humains des villes partaient dans les fleuves et les rivières avec toutes les conséquences et avantages qui accompagnent, des poissons bien gras ou des surprises de baignade.

Pour boire on puisait l'eau des rivières avec le risque d'y trouver du "solide", à ces époques la population n'était pas aseptisée, les défenses immunitaires naturelles existaient encore, la nature faisait le reste y compris la sélection naturelle qui a évité la surpopulation jusqu'à l'époque de l'explosion de la médecine et de la recherche. 

Pour s'essuyer (Pour ceux qui s'essuyaient, du papier journal ou des feuilles sèches, concernant le journal attendre que les nouvelles soient moins fraîches à cause de l'encre), merde (C'est le cas de le dire) je suis hors sujet.

C'est scato ! Bon d'accord, j'arrête.

DSCN9201Bien intégré dans l'environnement.

Très aéré, garantie sans odeur, sans salissure, entretenue et gratuite.

DSCN9202Beaucoup de maisons lacustres.

Du moins s'en répondant, les habitations lacustres, par définition, sont des constructions légères reposant sur des pilotis au milieu des eaux, généralement des lacs et des étangs qui attirent les pêcheurs.

Dans le cas présent les galeries créées pour dévier l'eau vers les moulins supportent des habitations.

Ces habitations sont ultérieures au divers canaux de dérivation.

Ces constructions très courantes ont leurs origines dans la nécessité d'avoir des moulins en ville afin de répondre au besoin d'une population locale, il n'y a pas un siècle la quasi totalité de la population française vivait en parfaite autarcie.

Le commerce extérieur se limitait aux matières premières comme les métaux, certains bois, les étoffes et autres denrées qui ne poussaient pas sous nos latitudes.

Maintenant on cultive et on élève pour l'exportation mais on importe ce qu'on consomme. Cherchez à comprendre !

DSCN9203L'Aven.

Rivière assez profonde, elle est canalisé sans difficulté, pratiquement aucun risque d'inondation dans ces régions calmes.

DSCN9204Deux moulins.

Du moins anciens moulins, celui de droite est habité.

Celui de gauche renferme une auberge.

Chacun a son canal bien particulier.

DSCN9205Une importante végétation.

L'eau ne manquant jamais la nature en profite largement.

Comme à Pau, des dénivelés engendrent des cascades longitudinales, très fréquentes en France.

DSCN9206Un cadre idyllique.

Un calme salvateur.

DSCN9207Juste admirer.

Et écouter le bruit de l'eau.

DSCN9208Ancien moulin.

Toute la Bretagne dans cet édifice.

DSCN9209Dans celui-ci aussi.

DSCN9210Un Sextant et un Compas d'extérieur.

Sur les navires de la "Royale" la barre et les instruments de navigation se trouvaient à l'extérieur, les passerelles abritées ne verront le jour qu'avec l'avènement de la marine à vapeur.

C'est la raison pour laquelle certains était abrités par des protections en cuivre, ce métal ne s'altérant pas sous l'action du sel et des embruns.

Faire le point sur une carte demandait beaucoup d'expérience, les jours de tempête le temps ne permettait pas de s'orienter sur les étoiles. (Utilité du sextant).

DSCN9211Feu de repérage.

Appelé aussi lampe tempête.

Celle-ci est montée avec une ampoule électrique pour la vente, les lampes tempêtes de la royale étaient alimentée en huile de baleine ou de morue.

Il y en avait une à la proue et deux, désaxées, à la poupe pour situer la position du navire.

depuis la marine à vapeur les feux de repérages sont vert à tribord et rouge à bâbord, autre façon de connaitre la position d'un navire de nuit.

Le matériel moderne (Radars, GPS) permetrait de se passer de ces matériels, toutefois les feux de navigation sont obligatoires.

DSCN9212Longue vue télescopique.

Toujours en cuivre.

Ce métal domine dans la marine, inaltérable c'est aussi le plus facile à nettoyer.

DSCN9213Les toilettes de la première photo.

DSCN9214L'Aven. (Prononcer avène)

DSCN9216Eglise de Pont Aven.

Malheureusement fermée.

DSCN9217Je loupe certainement quelque chose.

Maintenant, connaissant la facilité avec laquelle les biens du clergé sont pillés, je comprend la frilosité des municipalités (Ces édifices ne sont plus gérés par le clergé, les monuments classés sont de la responsabilité des villes et villages concernés) à fermer les églises, voire à ne les ouvrir que pour les célébrations.

DSCN9218Magnifiques lieux de promenade.

DSCN9219Reposant, on ne s'en lasse pas.

DSCN9220Partout des canaux.

DSCN9221Ecouter et apprécier.

DSCN9222En aval.

DSCN9223Jardin d'agrément.

Soigné.

DSCN9224Accès direct à la rivière.

Plusieurs maisons ont une cour qui donne sur la rivière, je n'en connais pas l'utilité et c'est bien dommage.

DSCN9225Pont Aven est un village de peintres.

Un peu comme Barbizon près de Fontainebleau.

Une stèle dédiée à l'un d'eux.

DSCN9226Sur des centaines de mètres.

Le long de la rivière ce jardin s'étend.

Un régal de paix.

DSCN9227En plaine saison estivale....

....Il est probable qu'on ne puisse jouir d'un tel calme, c'est aussi une des raisons qui font que je ne visite les villes, les villages, les château, les lieux historiques que hors saison.

Il fait frais mais comme j'adore la pluie et le vent ce n'est pas pour me déplaire.

DSCN9230Un magasin de spécialités.

pour finir cette page.

Je déplore, hélas, qu'un nom ou un lieu soit automatiquement attaché à "touristes" et profit.

Les prix pratiqués sont largement excessifs.

Bientôt, Briançon puis une page politique.

Bonne journée.                            

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article

patrick sports 28/05/2013 20:32


merci pour ces belles photos qui nous rappelent d'excellents souvenirs de vaçances .


C est sûr , c est plus beau que l'avenue vauban 


patrick de PATRICK SPORTS  , amoureux de la BRETAGNE

francois.ihuel15.over-blog.fr 30/05/2013 08:14



Bonjour Patrick. Et oui j'aime aussi la Bretagne qui est mon berceau. A bientôt cet été si ma santé me lepermet et bonne visite sur mes pages. Cordialement