Petite visite pour voir (Fin)

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN8169Nos belles montagnes.

Que tous ceux qui viennent apprécient.

Mais vues de haut, du bas la "pollution" visuelle est trop importante.

Evidemment, j'ai choisi l'endroit au hasard de mes promenades mais ce dernier fait bien les choses puisqu'à chaque fois que je prends un cliché en ville il y a toujours une défiguration par divers éléments "nuisibles " au panorama.

C'est aussi la raison qui fait que je "zoom" souvent afin d'éviter tel ou tel obstacle qui viendrait gâcher le cliché.

Les câblages, à Briançon, c'est ce qu'on voit le plus, que ce soit dans un site classique ou dans un site classé. (Voir plusieurs de mes nombreuses pages sur le sujet)

DSCN8170En ville....

.... nous ne sommes pas, certes, au milieu des champs. (Quoi que, les pylônes, les éoliennes, et autres qui s'implantent aussi en rase-campagne !)

Donc ce n'est pas spécialement un sujet photographique recherché sauf pour la "Pub".

Cependant, ayant beaucoup voyagé (Oui je sais je l'ai déjà dit) j'ai pu constater que nombre de villes et villages ont soin de leur environnement et de l'équilibre visuel de leur commune.

Ce qui est bien et "fantomatique" à Briançon, c'est la balade des poubelles. Pas souvent au même endroit quand un lieu ne leur est pas spécifique.

J'ai abordé le sujet à plusieurs reprises sur deux ans, c'est à l'identique. C'est bien la conservation !

DSCN8171Qu'est-ce que c'est ?

Un poteau de support de câbles téléphoniques et électriques.

Rien d'extraordinaire mais je me demande pourquoi avoir planté un poteau en béton armé au bord de la Durance justement là où il n'y a absolument rien d'autre.

Et bien simplement pour que les câbles traverses la route (au-dessus bien sûr) s'accrochent à ce poteau qui est un emplacement de choix pour retraverser la route afin d'alimenter les édifices (garages, bâtiment des ST, et autres) qui eux, se trouvent de l'autre côté.

Ce qui nous fait une banderole de câbles qui suivent la Durance sur quelques centaines de mètres pour retourner de l'autre côté pour le plus grand plaisir des yeux.

Il y a, à environ cinq cent mètres de là, un pylône "haute tension" qui arrive des hauteurs par-dessus la Durance, juste après l'héliport du PGHM.

De ce pylône partent plusieurs câbles qui vont ensuite en terre, ce qui prouve qu'on peut les enterrer mais alors pourquoi ne pas avoir généralisé les enfouissements ?

DSCN8172Le Grand Aréa.

Vu du centre-ville d'en bas.

DSCN8173A l'autre bout, plus loin, Paris.

Ou Marseille, ou Nice, Ou Bordeaux, Ou Brest? Enfin toutes destinations possibles grâce à la perfection de notre réseau de chemin de fer bien qu'il en ait pris un sacré coup ces dernières années.

DSCN8174Carrefour rond-point.

Ou rond-point carrefour, au choix.

En fait une régulation par feux tricolores à trois temps, sur ces axes, résoudrait une bonne partie des problèmes de circulation, la matin comme le soir, surtout le soir et après avoir supprimé certains passages piétons "fouteurs de merde".

Carrefour puisque c'est l'intersection de deux voies principales très empruntées.

Rond-point puisqu'il a été installé un plot central et chaque rue est pourvue de panneaux de "céder-le-passage" que personne ne respecte puisque ce foutoir circulatoire ne justifie pas ce genre de signalisation.

Ce qui prouve aussi que l'aménagement de nos axes de circulation, c'est tout et n'importe quoi.

DSCN8175Si la majeure partie du temps ça se passe bien !

Il arrive que certains excités de la route fasse un forcing accidentogène accompagné d'une volée d'injures.

Responsable ? Pas les automobilistes piégés dans ce foutoir, mais celui, celle ou ceux qui ont pondu cette monumentale connerie en plein centre-ville.

J'ai d'ailleurs lu, sur Place Publique, la réjouissance de certains élus extrêmement fiers de leur travail (Lequel ?) et dont la tête gonfle inversement proportionnellement au bon fonctionnement de notre gestion communale.

Il est fait état de "coulée verte" sujet déjà traité, d'écologie, laquelle ? Briançon n'a jamais été autant pollué, de fonctionnement des transports en commun, il n'y a qu'à voir l'augmentation significative des VL par rapport aux TC qui roulent, contrairement à ce qui est affirmé, souvent plus vides que pleins.

Ainsi que l'aménagement "débile" du parking du collège des "Garcins".

D'ailleurs, les parents viennent chercher leurs enfants pour éviter qu'ils n'empruntent les transports en commun, certaines lignes ont des véhicules loin d'être en surcharge pour des destinations identiques aux parents qui empiètent sur l'arrêt des bus devenu une vaste rigolade depuis le dernier tracé.

DSCN8176Rue Jean Moulin.

Entre la Durance et la zone artisanale.

Limitée à 50 km/h pour "niquer" ceux qui rouleraient à 55.

On voit aussi le pylône de redistribution des lignes hautes tensions par enfouissement.

Maintenant, pour traverser la Durance, c'est plus pratique par-dessus à moins de faire passer les lignes enfouies sous les ponts, ce qui se fait dans presque toutes les villes.

D'ailleurs, un pont supplémentaire à hauteur de l'héliport du PGHM ferait une sacré bouffé d'oxygène au centre-ville.

Mais bon, on ne peut en même temps faire des coulées vertes et des coulées grises.

Elles sont loin d'avoir le même usage et puis les piétons sont contents de marcher dans l'herbe, ça les change, quand ils sont en voiture, de bousiller leurs amortisseurs et pneus sur les rues défoncées de notre ville.

La rue Jean Moulin a été refaite dans sa totalité en 2001 par la municipalité Bayrou pour le Championnat de Cyclisme. 

Comme cette municipalité a refait la Chaussée, l'avenue Baldenberger et la création de trottoirs sur cette dernière.

Alors la municipalité d'aujourd'hui qui critique celle d'hier devrait, au contraire, prendre exemple sur la volonté de cette dernière d'améliorer le réseau urbain briançonnais.

Parce que depuis l'avènement des socialistes (Et autres partis, pour avoir assez de voix) à la tête de la municipalité, en dehors de refaire un parking (Les Garcins, après pressions diverses), sauf ceux qui sont payants, et de remodeler des ronds-points qui n'ont fait qu'empirer, rien n'a été fait pour les chaussées en dehors de la route qui va "nulle part" en zone d'activité ?

Ah si, un tout petit bout de la route de Grenoble, la moins stratégique de toute la ville.

Bien sûr il faut résorber la dette abyssale de la ville mais comme ce sont les communaux-socialistes qu'ils l'ont créé en premier en 1992 ils doivent se bouffer les doigts qu'on le leur rappelle.

DSCN8177Rue des couteliers.

En zone d'activité.

Refaite également sous la municipalité Bayrou elle est totalement abandonnée des ST briançonnais qui, semblerait-il, n'en sont pas responsables.

Une partie d'une autre ville dans la ville qui est aussi coupé en deux, la ville du bas, qui a un Maire et la ville du haut qui semble, ne pas en avoir mais où se trouvent ses locaux fonctionnels.

Enfin, si quand-même, quand les trous (Ou cavités vu la dimension des trous) sont trop importants on y met notre matériau favori, de l'enrobé à froid sans nettoyage préalable ni préparation. (Egalement spécialité briançonnaise)

DSCN8178Autre partie, non refaite.

De la route neuve qui ne va nulle part.

On peut constater le soin qui manque à ce !!!!!

Innommable.

DSCN8179De laquelle.

On peut encore voir Briançon sans pollution urbaine.

C'est toujours ça de pris.

DSCN8180Ainsi qu'une vue imprenable sur le fort du Randouillet.

La plus belle ruine de notre ville suivie de près par l'usine de la Shappe et le bâtiment de la DDE.

En attente de ruine, la caserne Colaud, dans les quinze ans qui viennent la caserne Berwick.

En partant vers l'Italie vous avez aussi la ruine "Dauphin", ancien fort délaissé et trop coûteux (sauf sponsors) pour être remis en état.

Le parking du Champ de Mars dont le revêtement est en ruine mais on a mis de belle barrières pour compenser la misère, chère la misère !

D'autres ruines en attente, le pont "rouillé", la porte de Pignerol et celle d'Embrun et, en cherchant bien faire comme pour les oeufs de Pâques, découvrez par vous-mêmes, il doit bien y en avoir d'autres que je ne vais pas m'ennuyer à citer.

DSCN8290Derniers tours de roues.

Dernière journée de travail et après ?

La mairie semblerait-il, le hasard photographique s'étant arrêté sur ce qui est écrit sur le bandeau lumineux.

Bandeau défilant qui indique la destination des différents points desservis.

Cette coïncidence est totalement involontaire.

Bon "ben" je vais voir si je ne vais pas préparer quelque-chose pour 2014, beaucoup m'en parlent.

Et puis maintenant que j'ai du temps, je vais pouvoir "paufiner" mes blogs.

A demain, pour autre chose.

Bonne semaine.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article