Pau, deuxième page

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9420Le Gave de Pau.

Bien que l'environnement soit loin d'être très accidenté le dénivelé n'en est pas moins non négligeable.

Il prend sa source dans le cirque de Garvarnie dans les Hautes Pyrénées et se jette dans l'Adour qui se jette lui-même dans l'Atlantique près de Tarnos-Océan.

DSCN9421Des chutes nombreuses.

Comme tous les torrents il charrie divers éléments arrachés aux berges, notamment pendant les crues de fonte des neiges.

On voit beaucoup de troncs d'arbres entiers flotter sur ses eaux.

DSCN9422Certains débris....

....Restent en suspend sur les nombreuses chutes de ce torrent ou gave.

La prochaine crue s'en chargera.

DSCN9423Ces bois de flottage....

....Rendrait bien service aux gens ayant des difficultés de chauffage en raison de finances trop maigres.

Le seul problème, et de taille, c'est d'aller chercher ces bois sans danger.

Peu profond le débit n'en est pas moins important le courant est très fort, se risquer dans ces eaux est certainement très dangereux.

DSCN9424Tour de la Monnaie.

Tour d'un moulin royal à proximité, elle est devenue le bâtiment dans lequel les rois de France feront battre monnaie jusqu'à la révolution française.

On y accède par un petit pont qui passe sur une des nombreuses dérivations du gave, servant, à l'époque, à faire tourner les roues à aube des moulins, roues aujourd'hui disparues.

DSCN9425Vannes de régulation des débits.

Une à gauche et une à droite.

Le manque d'entretien est flagrant, il est dommage que la municipalité de Pau manque cruellement de personnel, deux ou trois employés municipaux affectés à cette emprise, importante, seraient les bienvenus.

A Briançon du personnel est affecté a l'entretien des espaces verts et des jardins, notamment celui du Gouverneur en contrebas de la place Blanchard. Là aussi le personnel est insuffisant mais le travail soigné.

DSCN9426Ce n'est pas le travail qui manque.

Je me suis laissé dire, par un employé rencontré par hasard, que ce secteur était loin de recevoir les soins qu'il demande, c'est fortement regrettable pour l'image de la ville et du château.

Nous verrons plus loin que le manque de personnel est palpable.

Petite vidéo rapide.

DSCN9429"Vélib", mieux que les "cyclo'Pouss" des neiges.

Maintenant il est difficile de demander aux briançonnais d'utiliser un tel mode de transport dans notre contrée si accidentée et aux variations climatiques si importantes.

Cyclo-Pouss-rochelois.JPG"Cyclo'Pouss" rochelois.

A La Rochelle donc et sans pneus neige. (Photo prise la veille)

Noter qu'à La Rochelle il neige nettement moins qu'à Briançon mais que ce genre de moyen de locomotion touristique est aussi nettement plus adapté.

Je m'étonne d'avoir pris une photo avac une poubelle aussi flagrante, peut-être la vitesse du "cyclo'pouss", un vrai CPGV. (Cyclo'Pouss à Grande Vitesse)

DSCN9430Tour de la Monnaie.

Et Château de Pau, celui de Gaston Fébus puis des Bourbons.

DSCN9431Entrée de la vieille ville par le bas.

Un peu comme la porte d'Embrun à Briançon.

Un air de déjà vu, l'état général donne une mauvaise image.

DSCN9434Les mêmes navrances.

Qu'à Briançon bien que, comme déjà marqué, ces derniers temps, dans cette dernière, ont vu l'entretien s'améliorer considérablement.

DSCN9435On se croirait Porte Méane.

A Briançon.

Etranges similitudes, et même carences.

DSCN9432Immeuble de la vieille ville.

De Pau, qui ressemble furieusement, par son état, a ce qu'était le couvent des récollets avant sa réhabilitation par les nouveaux acquéreurs.

Ce qui pourrait laisser supposer que dans toutes les villes seuls les mécènes peuvent sauver un patrimoine.

DSCN9433Près de la porte plus avant aperçue.

Une perspective des anciens moulins.

A l'entretien douteux.

DSCN9436Ça rassure en comparaison.

De ce que je connais déjà ailleurs.

Cependant ça dénote une mentalité particulière, soit le fait de laisser sa merde est spécifiquement français, soit c'est une certaine catégorie de population qui considère que l'environnement n'est qu'une nécessité.

DSCN9437C'est de l'huile pour moteur deux temps.

Maintenant, c'est jeudi, peut-être jour de congé du personnel.

Etant donné que c'est une des entrées du château par le bas, ayant rencontré quelques personnes "cravatées" apparamment administratives, je me pose la question si, comme à Briançon, on regarde sans voir.

Allons voir de plus jolies choses.DSCN9439Tour de la Monnaie.

Un ascenseur est installé au centre pour accéder directement au château par une passerelle.

Des murs d'un mètre quarante d'épaisseur, un entretien soigné et un éclairage subtil.

DSCN9440L'ascenseur détonne un peu.

Mais tourisme oblige, en saison c'est très visité.

DSCN9441Visite guidée gratuite.

Ou une façon attirante de générer du potentiel profit par les autres édifices.

DSCN9442Une carène de navire, renversée.

Les charpentiers de marine font beaucoup de réfection de bâtiments historiques, ce métier noble demandant un savoir faire exemplaire était utilisé pour les deux façons de construire, les toitures de châteaux et les navires de la royale.

A ce jour les charpentes classiques sont montées en usine à la "va vite" avec du bois de mauvaise qualité et les navires en bois sont très rares.

Un jeune qui ambrasse ce corps de métier trouvera toujours du travail, un avenir assuré mais l'amour du travail bien fait.

DSCN9443Mieux que je ne pourrais le décrire.

Un éclat lumineux occulte partiellement le texte qui reste tout de même compréhensible.

Quand j'y retournerais je ferais mieux. 

DSCN9444Un peu d'histoire.

DSCN9445Etonnant contraste.

De l'historique et du contemporain douteux.

Après-demain, autre chose. 

Bonne journée.  

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article