OK Corral à l'UMP, motus au PS

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

1989528970Symbole d'un parti politique.

Mais rien n'est perdu l'arbre se couche encore à droite.

La comédie, amusante ou lamentable selon les observateurs, prend une tournure que même les hautes autorités de ce parti, en dehors des deux antagonistes, commencent à trouver indigeste.

Mr Xavier Bertrand commence à avoir la moutarde qui lui monte au nez et je le comprends, cette guignolade qui discrédite un parti politique et fait marrer la presque totalité de la planète nous couvre de ridicule, y compris le PS qui reste étrangement silencieux.

Mr Sarkozy en tant que membre du Conseil Constitutionnel, ne peut que donner un avis ou/et orienter certaines décisions de son ancien parti politique mais ne peut s'impliquer véritablement dans cette "guerre des chefs" qu'est devenue la présidence de l'UMP.  

Sur les forums Internet c'est du délire, ça part des réactions raisonnables et mesurées à la vindicte haineuse, voire l'insulte.

Je me demande d'ailleurs comment certaines réactions peuvent être publiées sauf à passer au travers des modérateurs de sites.

Une chose retient particulièrement mon attention, c'est la montée fulgurante de Mr Copé durant sa campagne.

Ou c'est un orateur hors pair, je l'ai écouté il ne dit rien de plus ni de moins que ce que j'entends depuis plus de quarante ans, ou il s'est entouré d'une équipe hyper performantes avec des moyens pour lesquels beaucoup se posent des questions !

Le ton monocorde et presque soumis de Mr Fillon le dessert, la chute de Mr Sarkozy lui a été préjudiciable puisqu'il est tombé avec.

Toutefois, je crois ce dernier plus sincère que son rival, les grandes envolées lyriques de Mr Copé laissant la porte ouverte au doute.

Jusqu'à l'élection du parti, le 18 courant, je n'avais pas de sensibilité plus orientées pour l'un que pour l'autre, Mr Fillon plus calme, plus posé que son adversaire laissait entrevoir une victoire confortable.

Mr Copé, agité comme un ressort à l'instar de son ancien chef ("PPDA disait comme un petit garçon qui sautille sur sa chaise" image parlante et révélatrice qui a couté sa place à cet excellent journaliste) aurait de bonnes idées, c'est préférable quand on brigue un mandat mais depuis le temps qu'on entend toujours les mêmes bobards on se demande comment ça marche encore.

Quoi que ! Un copain, garagiste à Briançon, m'a récemment dit que l'influence sur les jeunes est très importante.

Il est vrais que les conneries d'il y a vingt ou trente ans ne sont pas perçues par ces jeunes qui n'étaient pas nés ou encore à la maternelle.

Cibles de choix pour ces beaux parleurs, de gauche comme de droite.

Ceux qui se répondent du gaullisme sont des arnaqueurs, le gaullisme est mort avec De Gaulle et aucun pâle prétendant à une continuité politique n'aurait reçu l'aval de ce grand chef d'Etat.

journee-decisive-pour-l-ump-ce-dimanche 978508 460x306Le triplé perdant.

Des trois, un seul peut encore garder de la crédibilité.

Je serais curieux de savoir si les deux opposés, en politique comme sur la photo, se serrent encore la main avec des sourires de complaisance, il y a longtemps que l'un et l'autre se méfient mutuellement.

Garder une famille politique avec des égards de circonstance se rapporte à faire comme au PS qui ratisse à toutes les gamelles (De gauche ou supposé l'être, EELV et peut-être l'ex-Modem) pour obtenir une fausse majorité.

Le climat relationnel à l'Assemblée Nationale doit être exécrable.

Dans l'instant présent, s'il y avait un référendum pour élire le plus crédible chef pour la France le FN décrocherait la timbale.

Une chose est presque certaine, durant le vote des adhérants de l'UMP, il y a eu des fraudes.

Dès lors que c'est connu, reconnu et médiatisé le scrutin est nul et non avenu.

Organiser un référendum pour savoir s'il faut refaire un référendum ressemble à une gigantesque farce, un parti politique déficitaire financièrement qui veut encore dépenser des fortunes dans deux référendums successifs prend des décisions irresponsables.

Ou alors, à l'instar des socialistes qui dépensent de l'argent qu'ils n'ont pas encore, l'UMP table sur un potentiel gain généreusement attribué par ses sympathisants.

Sauf que parmi ces derniers pas mal ont quitté le navire, dégouté de ce cinéma qui anime tous les médias depuis plus de dix jours.

Il faut lire les journaux étrangers, surtout européens, pour se faire une idée de l'opinion publique de ces pays sur l'état de la France.

Au plus bas depuis plus de quarante ans.

Dette colossale, gouvernement incompétent et qui patauge dans les affaires qu'il se créé, opposition qui explose, inversement des rôles des responsables pour donner de la France l'image du béret et de la baguette à la mode de "là-bas", importation massive de main-d'oeuvre étrangère pour plomber encore un peu plus l'économie, expulsion d'industriels étrangers, parade internationale en cafouillages et balbutiements, etc.

Bref un merdier qui va nous coûter cher et duquel on va avoir beaucoup de mal à se remettre.

2011-cesar-AQuand on se prend pour Néron.

On peut être tenté de faire la même politique, du moins on accède aux responsabilités avec des expédients pas trop catholiques.

Le chef des prétoriens surveille en se demandant s'il ne devrait pas être Calife à la place du Calife. (Iznogoud pour ceux qui ont connu)

Dans la Rome antique ce sont les prétoriens qui faisaient et défaisaient (Par le glaive c'est plus efficace) les empereurs.

En fait, dans ce panier de crabes tout le monde se dévoile et montre à la face de la France et du monde la véritable nature des uns comme des autres.

Finalement, de sincère pour le peuple il n'y a rien, combien gagne le Président d'un parti politique ?

C'est fonction du nombre d'adhérents, de députés et autres critères mais ce sont toujours les mêmes qui payent la note.

Entre le gouffre financier dans lequel nous plonge le gouvernement actuel et les dépenses que laisse supposer le duel à l'UMP, s'il accède au pouvoir avec l'un ou l'autre des deux "bagarreurs" on se pose la question de savoir quelle place l'Union Européenne va nous donner dans les dix années qui viennent si toutefois cette union existe toujours.

Ça me rappelle un film avec Lino Ventura "Les Grandes Gueules".

Tout fini dans les cendres, que va-t-il pousser dans ces cendres ? Le parti politique le plus crédible à ces heures.

Et c'est certainement ce qui sera le mieux si l'Europe continue dans sa lancée suicidaire actuelle.

2211-umpLe diable n'est pas si dangereux.

Si le FN a piétiné pendant pas mal de temps c'est dû à son précédent Président qui a eu, parfois, des mots politiquement incorrects.

Du moins considérés comme tels puisque la vérité n'est pas bonne à dire et surtout pas à entendre.

Si nous devions prendre en compte les écarts de langage des hommes et femmes politiques, ce n'est certainement pas J-M Le Pen qui remporterait la palme mais suivant les obédiences et les tendances on n'entend que ce qu'on a envie d'entendre et on exploite que ce qu'on a envie d'exploiter.

Le FN est un parti politique aussi respectable que les autres et en faire fi c'est se moquer et mépriser plusieurs millions d'électeurs.

En fait c'est de la pure politique.

En attendant, la politique la plus réaliste pour le sauvetage de la France c'est bien de ce côté-là qu'on pourra la trouver.

Sachant qu'un président ne gouverne pas seul, sachant que l'influence de l'opposition est déterminante, on peut essayer ce qu'on n'a jamais essayé.

La réserve sur laquelle se retranche le PS à l'heure actuelle, dans cette tourmente de droite, n'est pas normale, connaissant les débordements de certains ministres il est presque inquiétant de ne pas entendre leur avis sur ces troubles.

Au centre pareil, je ne parle pas des gesticulations que focalise le potentiel nouvel aéroport de Nantes, je parle des centristes composés des déchets laissés par les principaux mouvements politiques. (Déchets au sens propre, ce n'est pas péjoratif)

2352073 umpRocky 2012.

Avec tous ces films à épisodes, chacun de ces derniers est moins apprécié que le précédent.

Alors au 2012ème épisode vous voyez à peu près ce que ça peut donner.

Ce qui reste suspect et auquel beaucoup d'internautes font référence c'est le refus systématique de Mr Copé à toutes solutions officielles qui viendrait à être proposées.

Un peu comme s'il avait peur d'être découvert sur une situation de fraude flagrante ou de prestations de campagne pas trop "catholiques".

Auto-proclamé vainqueur avant l'heure il nie plusieurs évidences avant d'y trouver une parade pour, enfin, s'appuyer sur les statuts du parti.

La COCOE reconnait qu'elle a fait des erreurs mais se retranche elle aussi derrière les statuts du parti. Epatant ! Non ?

C'est faire totale abstraction du vote des électeurs qui ont été trompés et se voient dotés d'un président qui avalise cette tromperie en se déclarant Président officiel du parti.

C'eut été d'autres élections il y aurait eu un raz de marée impressionnant et l'invalidation immédiate du scrutin.

Pourquoi alors l'UMP persiste dans ces querelles qui mettent le parti bien en deçà de ce qu'il prétend.

Rien n'est clair là-dedans et de toutes les façons l'UMP va en ressortir fortement diminuée et meurtri.

75253_389137081166632_953179235_n.jpgÇa y est, ça saute !

Les deux antagonistes sont grillés par leur obstination à persister dans l'impasse.

Ce récit n'engage que moi, mes propos me sont propres et ne reflètent que le climat qui ressort de tous les forums et déclarations des médias.

Le "hic" c'est qu'ils sont très nombreux.

Bonne soirée et à bientôt pour du plus calme.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article