Nostalgie, il y a quarante six ans (Suite)

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


DSCN0294Pont de Recouvrance.

 

Dans son intégralité, cette page y sera presque entièrement consacrée.


Le premier pont sur la Penfeld remonte à 1858 le début de sa construction et à 1861 sa mise en service.


C'est le pont impérial débaptisé en 1870 à la déchéance de Napoléon III et rebaptisé pont National.


Pont NationalDeux travées pivotantes.

 

Sur roulements à rouleaux, une prouesse pour l'époque.

 

1916Hauteur illimitée pour les navires.

 

Chaque travée allant à contresens l'une de l'autre, le point de jonction accusant un angle de 10 degrés pour assurer la parfaite jonction.


TramwaySur lequel circulait un tramway.

 

Ce pont reliait deux quartiers, Siam et Recouvrance, avant, pour aller de l'un à l'autre, il fallait prendre le bac moyennant finances.

 

Cette vue nous montre le quartier rue de Siam, méconnaissable aujourd'hui.

 

LE PONT DANS LA PENFELD 001Pour cette raison majeure.

 

Comme tout le littoral Manche-Atlantique la presque totalité des villes ont été détruites, surtout entre Le Havre et Saint-Nazaire, le plan Marshall a heureusement permis de reconstruire assez rapidement au moyen de prêts partiels à l'Europe, la plus touchée.

 

Accompagné de l'OTAN la France intègre un système de défense international dès 1949 mais De Gaulle ne veut plus de forces étrangères sur le sol français, trop d'ingérences internes "pourrissent" le climat politique, De Gaulle craint que l'objectif primaire des américains en 1944 (Instauration d'un gouvernement militaire anglo-américain pour diriger la France, raison de "l'oubli" de De Gaulle à Yalta) se produise insidieusement.

 

En 1966 il réussi à rembourser la dette de guerre et sort la France de cet organisme, demande aux américains en occupation de partir de France, ce qu'il font.


Jusqu'à sa réintégration dans l'OTAN en 2009 sous la présidence de Nicolas Sarkozy (Un nouveau fil à la patte en plus de l'obédience devenue incontournable de la France vis à vis de l'Europe, une des raisons de notre catastrophique situation politique et financière actuelle) la France assure seule sa défense militaire. 

 

Devant l'ampleur des dégâts la reconstruction du pont, sur le même modèle, a été rejeté, c'est de là qu'a été prise la décision de la construction du pont de Recouvrance actuel.

 

Brest-TourvilleTel qu'on le voyait jusqu'en 2011.

 

En arrière-plan de la forme de radoub de Troulan côté centre ville de Brest, toujours utilisée pour les navires de tailles moyennes, type escorteur rapide.

 

savoyard marcoActivité de l'arsenal, 1967.

 

D624, escorteur d'escadre Bouvet, de la même série que le Du Chayla, amaré en amont du pont sur la Penfeld.

 

Dans ces années de fierté française la Marine Nationale était très étoffée de différents navires, l'activité maritime militaire était à son apogée.

 

Aujourd'hui il est à constater la très sérieuse dégradation militaire française, la technologie ayant supplanté le nombre, une erreur, quelle que soit la pointe de la technologie un navire au "fond" est un navire perdu, sophistiqué ou non.

 

Brest est devenue une ville presque touristique, la navigation de plaisance à pris une grande part et la Marine Nationale réduite à peau de chagrin, il ne ferait pas bon nous faire envahir, on serait incapable d'y faire face quoi qu'en disent nos "grands penseurs" politiques qui gaspillent des fortunes en conneries et aides internationales au détriment de la plus élémentaire organisation de défense.

 

On en reparlera vite et j'en ferai une page spéciale.

 

Brest-2N1651Tablier assez léger.

 

Ne permettant le passage des piétons que difficilement, les accès à l'arsenal par les escaliers ont été conservés.

 

La grande grue qui pouvait lever environ 3000 tonnes à disparu.

 

Grue-Brest-Arsenal.jpgC'est du moins le chiffre qu'on m'a donné à l'époque.

 

Le navire au premier plan est de la classe "croiseur" mais je n'ai pas son nom, j'attends des infos.

 

CROISEUR-JEANNE-D-ARC.jpgJe viens d'avoir l'info par un ancien du Du CHayla que j'ai revu 45 ans après, c'est donc bien la Jeanne d'Arc qui s'appelait "Résolue" avant d'être transformée. Merci Alain.

 

Le pont se lève assez haut pour laisser passer une telle mature, à marée basse (Voir ma page "Nostalgie, il y a quarante six ans") les mouvements de navires de grande taille étant soumis aux effets des marées.(Sauf en Méditerranée bien sûr)

 

Juillet - Octobre 2011Juillet 2011 / Mars 2012, travaux en cours.

 

Une travée plus large ainsi que les trottoirs qui contournent les piliers, la vue est excellente comparée à ce qui était avant, des trottoirs très étroits, dangereux, ainsi que des grillages ne permettant pas la vue sur l'arsenal. 

 

DSCN0297Une ligne plus agréable.

 

Plus claire aussi, le gris-brun d'avant était un peu lugubre, un béton ancien passé.

 

Plus beaucoup de navires, quelques remorqueurs, vedettes de la gendarmerie maritime et dragueurs de mines.

 

DSCN0299Six mètres plus large qu'avant.

 

DSCN0305C'est plus agréable à regarder.

 

Bien entendu j'y suis allé pour reprendre en photos un des affut de 380 du Richelieu, photos que j'avais prise en 2005 lors de ma précédente visite.

 

308 de marine du RichelieuDix huit mètres de long. (La longueur d'un semi remorque)

 

Poids environ 170 tonnes sans charge (Obus de 900 kg), portée de tir environ 40 km.

 

235932Tourelle_Richelieu.jpgVoilà meilleures explications.

 

Richelieu_en_route_to_New_York_1943_bow.jpgLe Richelieu.

 

Une tourelle complète pèse 3 000 tonnes, le poids d'un escorteur d'escadre.

 

Des navires comme on en fait plus (Trop couteux pour un budget étriqué) mais d'une efficacité redoutable, c'est très prenant ne serait-ce que de monter à bord.

 

La technologie et la rapidité l'ont emporté sur la puissance et l'effet de masse

 

Pourtant.

 

Capture-d-e-cran-2014-04-22-a--16.38.04.pngCapture-d-e-cran-2014-04-22-a--16.38.10.pngDe quoi réfléchir avant de s'y frotter.

 

L'équivalent du Bismarck.

 

Navires qui ne rentrent pas dans la Penfeld bien sûr.

 

Brest est le premier port militaire français avec Toulon, y sont affectées les escadres de l'Atlantique et de la Méditerranée.

 

Dans les années 1960 la France possédait trois porte-avions, Le Clemenceau, le Foch et l'Arromanche, notre puissance militaire était encore très reconnue, De Gaulle tenait à ce que la France dispose d'une force de frappe à la hauteur de la grandeur de la France, quand on constate les restes de l'armée française on ne peut que constater la déchéance de notre pays, à pleurer.

 

967735Foch MeuseLe Foch et la Meuse.

 

Navire ravitailleur, dans les années 1970.

 

Le Foch a été entièrement réaménagé puis vendu au Brésil, il navigue toujours sous le nom de Sao Paulo.

 

Clémenceau (r98) Brest 2008Le Clemenceau à Brest en 2007.

 

Tel que je l'ai vu pour la dernière fois en 2006 après son périple très couteux derrière un remorqueur norvégien (Bonjour la note) et les polémiques "écologistes" qui ont fait perdre à la France des fortunes en conneries.

 

Le jusqu'au-boutisme écologique, l'hystérie à son paroxysme, la connerie humaine étalée au grand jour, la vaste rigolade du reste du monde à constater nos conneries répétitives et la balade très couteuse de ce navire, fleuron de la flotte française pendant plus de trente ans, surtout des USA qui coulent tous leur navires pour ne pas s'emmerder en frais inutiles.

 

826275ERLeCorsecibleNavire cible.

 

Le Du-Chayla a terminé comme çà, coulé par une charge explosive au large de Brest.

 

Sort de beaucoup de navires de guerre qui servent d'entrainement au tir à l'aviation et à la marine.

 

Les écologistes (Pas les vrais, les emmerdeurs) qui tatillonnent pour un navire amianté alors que durant les guerres des millions de tonnes ont été coulées en mer pour le plus grand bonheur des poissons.

 

11-08.jpgDommages de guerre.

 

Bataille américano-japonaise au large d'Hawaii en 1945.


g273880.jpgQui sombrent avec équipage.


epave-oriskany-navyOu sans équipage.

 

Ils sont où les guignols de Greenpeace ?  

 

Bref, cette page n'en est pas le but.

 

DSCN0300Du pont de Recouvrance....

 

....J'ai pris cette photo, bizarre de revoir ce canon des dizaines d'années après. (Identiques sur le Jean-Bart) 04_jean_bart.jpg

 

DSCN0301Système d'évacuation des gaz.

 

Entre autres mais ce serait compliqué à expliquer.

 

DSCN0302Système de pivotement en élévation.

 

En fait un blindage de protection de 550 mm pour protéger l'intérieur de la tourelle des tirs ennemis.

 

DSCN0303Bouche à feu.

 

Et son trapon de parade.

 

Tous les canons de marine sont munis de "bouchon" pour que les éléments extérieurs ne rentrent pas dans les tubes.

 

Chaque navire possède un blason et les trapons de parade sont mis en place lors des escales à l'étranger.

 

380 boucheComme ici.

 

DSCN0306Hélicoptère de l'Aéronavale.

 

Par contre dans ce domaine je suis nul, j'aurai du mal à vous informer.

 

Vous pouvez faire la comparaison de la taille du canon par rapport aux voitures garées tout près.

 

DSCN0310Pour finir cette page.

 

Les bateaux de liaison de la rade de Brest.

 

Sur ma page "Concarneau, suite 2" du 23/06/2013 vous pouvez le voir en cale sèche pour maintenance et peinture.

 

D'ailleurs, en parlant de peinture, il y a un dicton dans la "royale", peinture sur merde égal propreté.

 

C'est excessif bien sûr mais je ne connais pas de marin embarqué de la Marine Nationale qui n'ait pas un jour ou l'autre effectué des travaux de peinture, ça passe le temps et c'est utile pour les coques des navires, surtout quand on peint sous l'eau en étalant une peinture plus goudronneuse qu'efficace, mais bon, c'est pour la bonne cause. 

 

Bonne soirée et à bientôt pour autre chose.

        

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article