Mr le Maire, d'accord, pas d'accord

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Autre blog :  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ 

 

Politique sur 6 ans Mr le Maire !

 

DSCN2915Bilan ou espoir ?

 

En effet, les grues dans Briançon poussent comme cèpes d'automne après la pluie.

 

Mais soyons logique, des travaux sans grue ce n'est pas facile et puis en dehors de l'esthétique passagère ce n'est pas bien gênant à part pour les riverains immédiats.

 

Ces nombreux travaux en même temps c'est plutôt perturbant pour la circulation mais je dois admettre que cette dernière est assez bien gérée, en dehors des incontournables "bouchons" du matin mais surtout du soir on ne s'en sort pas trop mal, et puis il faut bien que ça se fasse.

 

Par contre je suis très étonné que le passage pour piétons du bas de la chaussée n'ait pas été neutralisé, ne serait ce que pour le temps de cette circulation modifiée, quatre voies à l'arrivée sur ce rond-point très encombré c'est assez délicat, pour la circulation comme pour la sécurité.

 

Le mercredi matin, jour de marché, la neutralisation de l'avenue du 153ème RIA pose de sérieuses difficultés, j'avais préconisé d'orienter les piétons vers le passage souterrain, plus sécurisant et surtout permettant de desservir la place Centrale et la place de l'Europe simultanément.

 

Les quelques râleurs incontournables s'y habitueraient vite comme il faut bien s'habituer aux travaux et à la circulation inversée.

 

Les travaux de la ZAC Durance n'ont pas un trop gros impact sur la circulation, je trouve au contraire qu'une certaine discipline s'est installée, bon nombre d'automobilistes favorisent le passage par les Maisons Blanches via le pont inférieur de la SNCF (En espérant qu'un jour proche la municipalité s'atèle au problème de sa mise en conformité) quand d'autres, dont moi-même, favorisent le contour par  la route de Gap, une des solutions que j'avais inscrite à mon programme, il ne manque plus qu'un pont pour relier cette route directement à la Zone Sud au droit de la convergence des deux rivières.

 

En fait ces travaux sont révélateurs de solutions qui s'imposent d'elles-mêmes quand on ne peut faire autrement.

 

Pour les abords du Prorel je n'ai pas plus d'informations que ce qui est sur le site de la mairie, c'est à dire pas grand-chose.

 

Je suis interrogateur sur la date de prévision des travaux d'aménagement de ce secteur, je ne suis pas sûr que l'entrée de l'hiver soit une bonne période, à moins de "tabler" sur un hiver pas trop enneigé, ce qui ne manquera pas, de toutes les façons, d'avoir un impact négatif sur le tourisme d'hiver.

 

La passerelle c'est une bonne idée mais elle aurait relié directement la station que c'eut été un "plus" non négligeable, si elle facilite (Et encore, les rampes sont toujours là) la descente (Ce qui reste à conforter, attendre les premières neiges importantes pour voir) de desservir "nulle-part" n'a pas grand avantage, c'est un peu avoir gaspillé de l'argent pour pas grand-chose puisqu'il faudra toujours traverser cette rue mal foutue (René Froger) et très encombrée en saison de ski.

 

2014-09-16-Murgiat-4532.JPGUn coût non négligeable.

 

2014-09-16-Murgiat-4534.JPGCentral Parc.

 

Qui plus est, l'accès supérieur n'est pas des plus avenant, ce quartier délaissé et mal entretenu n'incite pas au tourisme.

 

2014-09-16-Murgiat-4535.JPGUn entretien douteux.

 

Des parkings mal disposés et toujours pleins dès 8h30, une voirie en mauvais état, un déneigement parfois douteux.

 

Un parking souterrain (Val Chancel) mal agencé, les poteaux en béton qui soutiennent le "jardin", au-dessus, sont mal repérables, trois places prévues où on ne peut y mettre que deux voitures sauf sortir par le toit ou le hayon.

 

Dommage, l'agencement de ce parking ne répond pas à ce qu'il est censé rendre comme service il est peu utilisé à cause de cet agencement souterrain.

 

L'accès à l'avenue du 153ème RIA est mal fait, un passage sale et jonché de détritus, etc.

 

Avenir.JPGOui mais.

 

Le travail à l'ancienne est effectivement d'un coût excessif, les artisans qui sont spécialistes le savent et en profitent, on peut entretenir un patrimoine avec des matériaux et méthodes modernes, nettement moins chers et plus solides, les "conneries" du ministère chargé des monuments historiques génèrent des coûts élevés et non justifiés pour les municipalités, Briançon, très riche en monuments divers, en souffre aussi.

 

D'autant que le travail fait ne donne pas toujours des résultats probants, j'ai "inspecté" les derniers travaux il y a de graves dysfonctionnements et défauts (Porte de Pignerol, rempart de l'ancienne mairie, entre autres).

 

Pour les forts Mr le Maire à raison, c'est un coût qui n'est pas justifié si ce n'est que pour rester des coquilles vides mais ça n'empêche pas de les entretenir, il y a quelques années Mr Libaud, deuxième adjoint, avait présenté un projet à Mr Bayrou pour rendre ces forts "rentables", ce dernier n'a pas daigné en tenir compte ni même recevoir les "investisseurs", du beau gâchis, le projet tenait la route.

 

Maintenant, concernant la vieille ville il y a trop d'abus et de laxisme, ce n'est pas faute de dénoncer les comportement aberrants de certains riverains ou commerçants de cette vieille ville, habiter un monument classé implique des règles à respecter, ce qui est très loin d'être le cas.

 

Mr le Maire a le pouvoir et le devoir de faire respecter certaines obligations, il ne le fait pas ou ne le fait pas faire (ce qui revient au même) alors ne pas se plaindre des conséquences de ce qu'on pourrait empêcher.

 

Cependant je note qu'il prend en considération qu'il serait grand temps d'interdire certains stationnements sur certains remparts, ces derniers n'ont jamais été conçus pour çà, mais est-il besoin de le répéter inlassablement ?

 

S'il sent du dynamisme à Briançon il est bien le seul, la population n'est pas du même avis, du moins pas pour le moment, j'en vois et j'en entends des gens.

 

Chantiers.JPGRevenons aux chantiers.

 

Ceux qui sont en cours, ceux à venir.

 

L'inconvénient de Briançon, pour l'exécution des chantiers, ce sont les aléas climatiques. Ceux qui sont à venir font un peu frémir, on sent que la ville va être bouleversée pendant au moins dix ans par des chantiers d'importance.

 

Si la chaufferie "bois" voit le jour tel que prévue il va y avoir d'énormes contraintes sur la vie du centre ville donc pour des centaines de riverains, il va falloir enterrer des kilomètres de tuyauteries, assez profondément, pour la distribution du chauffage, l'obligation de système de relevage des eaux pour assurer le chauffage de l'hôpital, des lycée et collège, de certaines résidences.

 

J'ai du mal à croire que ce sera une économie, on va y revenir dans une autre page.

 

Etat-des-rues.JPGLe sujet qui fâche.

 

L'état des rues de Briançon, pour qui suit mon blog, c'est un des sujets qui revient le plus souvent, ce n'est pas spécifique à mon mécontentement ni aux conséquences sur ma voiture et mon dos, c'est une préoccupation de la presque totalité des briançonnais.

 

Si Mr le Maire était autant à l'écoute qu'il veut bien le prétendre il saurait donc que c'est le sujet majeur, et pas seulement des autochtones, les touristes sont épouvantés de constater à quel point la totalité du réseau urbain est en mauvais état, et quand je mets mauvais état je suis loin du compte.

 

Il y a là aussi une discordance entre ce qu'il avance et ce qui devrait être, le trou de la place Blanchard c'était prévisible et il va y en avoir d'autres, j'ai constaté des désordres importants en vieille ville, je ne serait pas surpris que ce scénario se reproduise mais à quoi bon en faire état puisque Mr le Maire est sourd à ce genre de signalement.

 

C'est sûr que c'est un coût mais ce sera encore plus un coup quand il va y en avoir d'autres, de ces effondrements, c'est un peu comme un séisme, il y a des signes avant-coureurs qu'il ne faut pas prendre à la légère, mon blog en regorge.

 

Le trou de la place Blanchard bénéficie d'une couverture provisoire (Pourquoi ? On ne sais pas, c'est assez opaque les informations à ce sujet) couteuse, Mr le Maire semble s'intéresser à l'état des rues et routes bien que récemment il trouvait çà pratique pour ralentir les automobilistes. 

 

Il y a peu le Dauphiné nous annonçait que la municipalité prévoyait d'investir 4 millions d'euros (Prévisionnel soit 6 millions à l'arrivée) dans une médiathèque avant la fin du mandat, je pense que les briançonnais verraient bien ces sommes investies dans la remise en état du réseau routier, entre autres.

 

S'il y a de l'argent pour le "superflu" il y en a pour l'indispensable qui passe en priorité.

 

L'avenue du Lautaret c'est presque une rigolade d'autant que c'est le département qui devrait en assumer la réfection, ça fait quarante ans que ce doit être fait mais c'est toujours dans le même état.

 

En fait le département ne fait pas plus d'effort en ce sens que la ville, chacun se renvoyant la responsabilité et puis les briançonnais sont tellement habitués à vivre dans la merde et le désordre qu'ils n'y font plus attention, il faut des accidents comme celui de la place Blanchard ou les ruptures de canalisations pour le rappeler.

 

Mais c'est déjà bien que Mr le Maire soulève le problème dans le journal, ça veut déjà dire qu'il s'en rappelle encore et puis comme l'opposition (Je considère Mr Gryzka et Mr Murgiat bien qu'ils ne soient pas sur la même ligne) semble s'attaquer au problème il devient difficile d'en faire l'impasse, la précédente opposition n'était pas aussi soucieuse de ces faits.

 

Et puis à six mois des élections cantonales il est bon de prendre les devants en se disant que de se préoccuper un peu de la population ça ne mange pas de pain.

 

Parce qu'en politique il faut aussi tenir compte de la place qu'occupe la ville dans le département, les subventions sont dispensées en fonction des appartenances sans se préoccuper si elles ont pour origine la totalité des impôts en ce sens de la totalité des habitants, quel que soit leur couleur politique.

 

Mandat.JPGPréparer la relève.

 

Si possible de la tendance du moment mais vu la conjoncture c'est une mission à hauts risques.

 

Je doute fort que Mr Fromm se représente à 75 ans mais je ne doute pas un instant qu'il ne prépare la place, ce que pensait faire Mr Murgiat s'il avait été élu aux municipales puis aux cantonales, voir aux régionales de décembre 2015.

 

DSCN2914.Etonnantes réserves.

 

Mais compréhensibles dans le contexte politique actuel.

 

En fait je me demande exactement ce que veut dire socialiste quand tout ce qui est anti-social est mis en place par ces gens.

 

Cet anachronisme est flagrant aussi bien au niveau national que local.

 

L'augmentation drastique des impôts pour répondre à un besoin démagogique ce n'est pas du social, c'est du clientélisme puisque ce n'est pas dénué d'intérêts.

 

Je pense qu'en matière d'absence de respect Mr le Maire est bien placé sauf à savoir ce qu'il entend par respect. Je ne parle pas pour moi puisqu'à aucun moment il n'a eut, à mon encontre, quelles que réactions que ce soit bien que je me sois permis quelques critiques qui les auraient justifié.

 

Mais n'étant pas un homme politique, ne détenant aucun mandat, cette indifférence est légitime à mon égard sauf à se rappeler qu'un administré pourrait bénéficier d'une quelconque écoute et des réponses aux courriers envoyés.

 

Le respect c'est aussi rendre aux administrés la confiance qu'ils ont accordé à un homme censé gérer leur quotidien, là aussi on peut avoir des doutes.

 

En politique il n'existe plus d'ami, il n'existe plus de copain ni de relation fiable, c'est un univers "pourri" ou chaque coup porté à l'adversaire (Même s'il est du même bord) est une victoire ou une défaite.

 

Arnaud Montebourg c'est un mauvais exemple, ce n'est qu'un bourgeois de droite qui ne s'est acoquiné à la gauche que pour faire une carrière, rien de plus.

 

Le ridicule dans lequel SE MET TOUT SEUL le Président de la République n'est que la conséquence d'avoir eu comme prédesséceur un Nicolas Sarkozy suffisant, imbus de sa personne qui s'imagine être la lumière indispensable à un peuple qu'il a mis dans la merde avec 600 milliards d'euros de dettes supplémentaire pour faire croire que la France avait échappée à la crise qui a pourtant même fait vibrer les USA. 

 

Cette mascarade qui a enfoncé la France est aussi une des causes de l'inefficacité de Mr Hollande, je suis d'accord avec lui quand il dit avoir trouvé des finances catastrophiques en début de mandat.

 

Sauf que les socialistes auraient été plus inspirés à minimiser l'affaire DSK qui les a privé d'un homme de qualités politiques et financières, si Mr Hollande passe pour un bouffon c'est parce que c'est un bouffon, c'est le bouffon du PS qui n'a pas eut d'autre choix en dernière minute.

 

En effet, quand Mr Fromm dit qu'il y a une absence de respect il a raison, ces gens du PS auraient dû être soudés autour de DSK plutôt que de l'enfoncer, à ce jour la France n'en serait pas là. Trop tard. 

 

La droite s'est déchainée contre un homme qui n'a que le défaut d'être insatiable pour la chose, ma foi ce n'est pas gênant en politique même si ça fait un peu désordre, cette histoire de viol de femme de chambre je n'y crois pas mais chacun pense ce qu'il veut.

 

Non, pardon, chacun pense ce que veulent bien divulguer les médias, c'est autre chose puisque ce n'est pas l'affaire qui a démoli DSK, ce sont les médias aux ordres de Nicolas Sarkosy, maintenant aux ordres de François Hollande.

 

De Gaulle disait "le journalisme c'est le deuxième pouvoir" aujourd'hui c'est le premier.

 

Que Mr Fromm  se mette en réserve de Mr Hollande ça se comprend, il n'est pas le seul, personnellement Mr Hollande à démoli le PS pour lequel je n'ai pas de sympathie particulière mais qui est quand même un grand parti, pardon, qui l'était.

 

L'image de la France à l'étranger c'est effectivement une honte pour notre pays, ne sont dénigrés que ceux qui font ce qu'il faut pour çà, là où est Mr Hollande il s'y est mis tout seul.

 

DSCN2914..Donnant donnant.

 

Je vote pour toi mais tu votes pour moi la prochaine fois. (Dans ces milieux tout le monde se tutoie, ce que j'ai horreur)

 

C'est comme ça qu'il faut interpréter ces lignes.

 

Mais ce n'est que de la politique financière, à ce niveau de la politique ce qui prime ce sont les intérêts financiers qui passent avant toutes autres choses, il faut être niait pour ne pas le comprendre ou alors ne rien comprendre à la politique.

 

Un député est censé défendre les intérêts de tous ses administrés du département à l'Assemblée nationale (C'est un peu plus compliqué mais dans les grandes lignes c'est çà), donc un vote majoritaire, mais comme dans toutes les élections il y a des magouilles et des arrangements (sic) on en tire la conclusion que plus on monte en politique plus il faut être pourri. (Mr Fromm révèle donc aux médias que des magouilles départementales sont monnaie courante au PS)

 

C'est ce que démontrent mes lignes précédentes quand je dis qu'il n'existe plus rien d'autre qu'un profit pour arriver à un poste lucratif. On revient à la case départ.

 

Elections législatives, là encore on attend l'ascenseur, ça confirme, une fois de plus, ce que j'écris.

 

Et puis si Mr Giraud a quelques motifs de s'éloigner de Mr Fromm la gestion municipale de ce dernier incite à se demander si les briançonnais vont être enclins à remettre au Palais Bourbons des socialistes aussi désinvoltes et qui se moquent autant de leurs administrés, Mr Fromm il n'y a pas qu'à Briançon qu'il faut briller, vos "supérieurs" semblent n'avoir pas la même optique que vous pour gérer la ville la plus dégueulasse du département.

 

Mr Giraud ! J'ai demandé à le rencontrer pour un projet à présenter à l'Assemblée nationale, totalement hors tendance politique, il n'a pas daigné répondre ce qui le remet ipso-facto dans la même catégorie que Mr Fromm, le dédain de ce qui n'est pas rose PS, il faut avoir la carte du PS pour être considéré comme un citoyen français, le reste c'est de la merde à leur yeux, c'est-à-dire plus de 80 % de la population.

 

Je me suis adressé à Mr le Député en qualité d'habitant de sa circonscription donc respectueux de sa fonction et de ses pouvoirs, pas en qualité de sympathisant FN voulant débattre. Raté, il fait l'amalgame.

 

Dommage d'ailleurs, la dernière fois que je l'ai rencontré il était jovial, ouvert et très près du peuple, je l'ai trouvé très sympathique, d'autant qu'il m'a adressé la parole spontanément, ce que ne sait pas faire Mr Fromm. Il est vrai qu'il ne savait pas encore que j'était au FN, j'aurai du mettre un écriteau sur ma poitrine.

 

Rien n'est perdu, je vais attendre, mon projet existe toujours et il tient la route, j'attends que le FN soit solide à l'Assemblé pour le représenter.

 

La Présidence de la communauté de commune a déçu bien du monde, ce sont, là encore, des magouilles politiques mais bon, on attendra les prochaines élections.

 

Je ne pense pas que ça change grand-chose sauf avoir enlevé à Mr Fromm une occasion de briller un peu plus.

 

En conclusion, Mr le Maire semble avoir plus de dispositions pour écouter ses administrés mais je ne suis pas sûr qu'il ait les mêmes pour exécuter ce qu'ils attendent.

 

Vous avez bon espoir Mr le Maire ? Mais en 2009 aussi vous aviez bon espoir, si je ne m'abuse !

 

Cet interview c'est la réponse à Mr Murgiat.

 

Demain, je l'espère si l'actualité le permet, la fin de la Chaussée puis l'avenue du Lautaret.

 

Bonne soirée à tous.

 

 

Pour me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article