Mensonges et arnaques

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

0220-gargouilleLa Grande Gargouille. (Photo Alain Prugne)

En cette période de vacances scolaires l'animation reprend ses droits, quoi de plus normal en ces temps de morosité économique que de répondre favorablement à la demande des touristes.

Connaissant bien certains commerçants je suis sûr que ces touristes sont bien accueillis.

Il est difficile d'en dire autant de la région qui est provisoirement la mienne, je ne la connaissais pas, la seule où je n'avais fait que passer en camion ou en car.

Bien que ce ne soit pas le même climat ni la même proximité frontalière je dois reconnaitre que l'accueil en région PACA est bien plus chaleureux, sans dénigrer les uns je préfère les autres, cette expérience nouvelle m'instruit un peu plus.

Je suis, de loin, les péripéties politiques municipales et je prends note que Mr le Maire de Briançon semble se satisfaire des conflits internes de l'opposition, ce qui est dommageable mais en ce qui me concerne, gérer une ville avec des partis politiques ne peut pas aboutir à quelque chose de concret.

On n'entend parler que de dissensions, de querelles d'hommes et apologie de partis politiques.

On lit des choses extraordinaires dans certains journaux et revues, beaucoup d'autosatisfactions, d'autres de prétentions à faire sourire et d'autres de projets plus ou moins réalisables et enfin, comme partout, pas mal de mensonges et de récupérations.

Je marque mensonges parce que quand on promet sans tenir c'est un mensonge, quand on dénie une évidence, c'est un mensonge, quand on ignore l'évidence c'est une forme de mensonge.

Les mensonges, c'est aussi de l'arnaque.

J'ai du mal à me situer dans l'amalgame politico municipal actuel, j'avais prévu que les préélections seraient motifs de regain d'activité comme les mesures gouvernementales actuelles, pratiquement intenables pour de plus en plus de monde, ne sont mises en place que pour les adoucir avant les élections.

C'est une méthode dégueulasse puisque c'est tromper le peuple mais ça marche.

0220-justiceGrande Gargouille. (Photo Alain Prugne)

L'ancien tribunal de Briançon.

J'en avais fait quelques pages peu avant la cessation de son activité.

On ne peut incriminer la municipalité, c'est un gouvernement de droite qui a pris ces mesures qui contribuent largement à la désertification des milieux ruraux.

Toutefois, c'était une idée de gauche, Robert Badinter en avait "effleuré" l'idée sous le gouvernement Fabius en 1985 (Sauf erreurs dans mes archives) faisant suite à la suppression de la peine de mort en France abolie à l'instigation de ce même Robert Badinter en 1981.

Les justiciables des vallées doivent se déplacer à Gap en dehors de la "Maison de la Justice" qui n'est que d'ordre informatif et ne peut pas régler grand-chose.

Une façon comme une autre de pouvoir délibérer dans un cadre faussé puisque certains justiciables, ne pouvant se déplacer, sont condamnés par défaut aux profits de ceux qui, ayant les moyens et les disponibilités, sont bien présents.

C'est bien connu, les absents ont toujours tort.

Je vais avoir l'occasion, dès l'automne, de fouiner un peu pour décrire la situation à Briançon, ce qui se voit donc largement diffusé et ce qui ne se voit pas donc soigneusement occulté.

DSCN8400.JPGDans un autre domaine.

Qui touche donc toutes les régions et tous les secteurs, l'arnaque à la consommation.

Certainement le domaine le plus touché par ces escroqueries permanentes aux dépends des consommateurs.

Sur mon lave-vaisselles, j'ai étalé un sac en plastique, je dirais plutôt un sachet prévu pour les fruits et légumes ou utilisé dans certains rayons de grandes surface pour protéger les marchandises de l'extérieur, jambon, viande, charcuterie, fromage et autres.

Tout le monde connait.

Ces sachets, clos par une étiquette autocollante indiquant le poids et le prix en plus du code barre, se déchirent systématiquement chaque fois qu'on les ouvre à la maison.

Ce dernier, détruit par la qualité du collage de l'étiquette, ne peut plus resservir.

De ce fait, j'ai demandé à la personne qui m'a servi de m'en mettre un autre avec la nourriture, pour pouvoir refermer après avoir pris une certaine quantité d'aliment.

A ma grande surprise, elle m'a dit que c'était un Euro ?

Oui, vous avez bien lu, un Euro le sachet qui, pesé avec la marchandise, est vendu au prix de la marchandise. (Le foie de veau à 42 Euros le kilo, voyez le résultat) C'est SUPER U à WOERTH.

Son poids, insignifiant, n'influe sur le total que de façon infinitésimale.

J'ai donc pris plusieurs sachets, au grand "dam" de cette personne, et je les ai pesé à la maison. Pas facile avec une balance normale il a donc fallu que je ruse.

Il faut dix-sept sachets de ce type pour faire un gramme, sachant que dans un kilo il y a 1000 grammes, j'en conclu qu'une grande surface pratiquant ce genre d'arnaque vend ses sachets  17 000 Euros le kilo, vous m'en mettrez deux kilos que je les échange contre une voiture neuve.

Considérant que la grande distribution possède d'innombrables combines du genre pour "niquer" les consommateurs, vous devez un peu imaginer la marge colossale que ces "pauvres" victimes des intermédiaires peuvent engranger.

Un lamentable scandale.

Savez-vous que lorsque vous achetez un plat préparé, en boite ou en barquette, 80% du prix que vous payez ne l'est que pour le conditionnement, le transport et surtout les intermédiaires, ces fameux commissionnaires de transports qui livrent de la viande de cheval à la place du boeuf, qui achètent des milliers tonnes de marchandise par téléphone et la revendent immédiatement également par téléphone sans jamais voir ni percevoir cette marchandise.

C'est le système des "traders" prendre une commissions sur des transactions au détriment des consommateurs qui sont toujours les seuls perdants.  

Une de mes prochaines pages sera dédiée aux tarifs téléphoniques, vous allez en tomber sur le "cul".

A bientôt, pour autre chose.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article