Lueur d'espoir

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9108Un travail coûteux mais attendu.

Je pense qu'une bonne partie des finances sont extérieures à Briançon mais, enfin, le fort du Randouillet retrouve de l'activité pour ses soins.

On ne peut que s'en réjouir, ce fort, une fois terminé, attirera certainement des visiteurs.

Qui plus est, visible à des km à la ronde, il va retrouver son cachet et, par-là même, redorer l'image de la ville.

Un très bon point.

DSCN9110Le travail est d'importance.

Bien évidemment, il faudra plusieurs années pour peaufiner cet ouvrage, l'altitude, le froid et la neige ne permettant pas de travailler plusieurs mois par ans.

Le tout c'est de pouvoir couvrir avant la neige, provisoirement à l'aide de bâches, certainement mais ça préserve les infrastructures.

DSCN9111Quelques Cirrus.

DSCN9116Le Montbrison.

Reprend son costume d'été.

DSCN9114Tout redevient si vert.

J'ai caché les pylônes HT par les arbres.

D'ailleurs, en parlant de HT ou THT (Haute tension ou Très Haute Tension de circulation de l'électricité) J'ai noté la volonté de certains élus régionaux à faire passer ces lignes "enterrées".

Ce serait un bien pour l'environnement, pour la maintenance et, semblerait-il, pour la santé bien que je n'ai pas réussi à être convaincu de la nocivité du rayonnement électromagnétique des lignes THT au-dessus de 150 000 volts.

Sauf à être très près, donc de construire à proximité (Ce qui est interdit, du moins en théorie, tout dépend des autorisations) ou de s'y trouver volontairement (Ce qui est du suicide ou de la provocation suivant les motifs) les lignes HT et THT sont suffisamment éloignées de tout ce qui est potentiellement sensible pour n'être pas dangereuses.

Toutefois, les lignes aériennes sont bien plus sensibles, elles, aux intempéries donc à une usure plus rapide.

Maintenant, le coût de l'aérien est négligeable au regard du coût de l'enfouissement, raison majeure de l'existence des lignes aériennes qui ne s'encombrent pas de suivre les routes et autres voies, pour accéder à la maintenance un hélicoptère suffit.

Et puis on peut jouer à "saute montagne" à moindre frais.

Cependant, vu les prix pratiqués par les fournisseurs d'électricité et la longévité des lignes enterrées ce dernier mode est plus économique à long terme. 

DSCN9117Le Roubion, à Névache.

Un des hameaux de ce grand village tout en longueur.

Je n'ai pas approfondi la chose mais je n'ai pas la vision de lignes électriques aériennes, il semblerait que tout soit enterré ce qui est finalement un bien vu les nombreuses avalanches de cette vallée de la Clarée.

Celle de 2009 fut particulièrement impressionnante, un kilomètre après Plampinet un mur de neige de près de vingt mètres de haut barrant toute la vallée durant plusieurs jours, heureusement sans dommages autres que naturels.

La nature en a souffert et la forêt, à cet endroit, a disparu.

2009-04-24-Restes-d-avalanche---7.JPGSur le flanc d'en face.

Les arbres plaqués au sol sur quinze mètres de hauteur par la violence de l'impact. (Photos d'avril 2009, deux mois après)

C'est donc une chance que tout soit enterré, y compris le téléphone.

DSCN9118Vous pouvez constater.

Qu'aucune pollution visuelle ne vient perturber l'harmonie de ces magnifiques paysages.

Juste le strict minimum, panneaux de signalisation et éclairage public éteint la nuit pour apprécier un ciel que ne peuvent plus voir les citadins.

Une gestion comme celle-là est un exemple à mettre en avant et à féliciter.

C'est une courte page, je n'ai pas fait de photo depuis quelques jours.

Lundi je ferais une page sur Briançon et de drôle de rencontres.

Bon Week-end et votez.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article