Les "baisés" comptez-vous

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

La puissance et le cynisme des banques.


Un très proche amis, dans de grandes difficultés

financières, se voit "taxé" de frais abusifs par le

Crédit Agricole de Briançon, alors qu'il n'a qu'à peine

de quoi vivre.


Résultat il ne mange pas tous les jours pour payer les

frais abusifs de cette banque qui, à l'instar des autres

d'ailleurs, s'enrichit sur le dos de ceux qui ne peuvent

pas vivre correctement.


Cet établissement qui semble ne pas fonctionner très

sereinement (Déficit important du CRCA de la région PACA en 2012 amorti

par ces frais abusifs sur les petits), a pourtant, début 2010, son

directeur qui a conseillé à un récent haut élu de la

ville de supprimer du personnel municipal afin de

stabiliser les dépenses publiques de Briançon au lieu

de lui conseiller de moins investir dans du superflu.

(Révélation personnelle directe)


Sachant que c'est le Crédit Agricole qui semblerait

gérer les finances de Briançon il est plus intéressant

de faire réduire du personnel en créant du chômage

local que de restreindre des financements municipaux

qui rapportent des intérêts non négligeables à cette

banque.


Cette dernière ne finançant pas le chômage local se

fiche éperdument des conséquences sur les

autochtones dont certains sont d'ailleurs clients du

Crédit Agricole.


Comme quoi, la finance crée du copinage contre

nature dès que des gens tendance de droite donnent

des conseils néfastes à des gens tendance de gauche.


Pour le pognon les différents politiques s'estompent.


Après les élections je vais me régaler avec tous ces

supposés financiers aguerris pour pouvoir profiter de

la misère du peuple.


Je n'étais pas encore disposé à faire état de cette

particularité, parmi tant d'autres, mais je suis

écoeuré de ce fonctionnement qui lamine les petits

pour gaver les gros.

Commenter cet article

Francine 18/01/2014 16:40


Un homme, une famille de plus, sacrifié(e) sur l'autel du dieu Fric !!!


Briançon = 28 % de la population vivant en dessous le seuil de la pauvreté...


C'est écoeurant au XXIe siècle de lire ce type de misère


 

francois.ihuel15.over-blog.fr 26/01/2014 13:11



C'est hélas le lot de beaucoup de monde à toutes les époques. Toutefois quand on a des "responsables" politiques oeuvrant pour le bien de tous je me pose la question de savoir ce qu'il en serait
s'il oeuvraient pour le contraire.