Le Laus verdoyant

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9684Le Pic de Rochebrune.

En descendant de l'Izoard.

Un petit arrêt au Laus.

Il fait chaud et j'entends "glouglouter" le Bletonnet.

DSCN9685Pas bien loin d'ailleurs.

Une bonne promenade reposante.

Il est probable qu'en novembre, lorsque je vais revenir, il y aura certainement déjà de la neige.

DSCN9686Dernier village avant le col de l'Izoard.

Après et bien plus loin, le refuge Napoléon, inaccessible par la route en hiver.

DSCN9687Le Bletonnet.

Serpente depuis Rochebrune jusqu'à se jeter dans la Cerveyrette à Cervières.

DSCN9688Cinq kilomètre plus bas.

Plein Nord.

DSCN9689Quelques cultures au pied de la forêt.

Très calme et très reposant.

DSCN9690Petite chapelle au Laus.

Maisons typiques de hautes montagnes.

DSCN9683Arrêt des bus en été.

Ou plutôt arrêt des bus scolaires, aucune ligne régulière sur cette relation.

Pour quoi faire d'ailleurs, il n'y a guère de monde, les touristes montent en voiture et la route, enneigée, est fermée six mois sur douze.

526162 451806211517697 129130291 nArrêt des bus en hiver.

Bon d'accord j'y monte en bus pour ramasser les écoliers et les collégiens mais c'est tout.

Plus bas, un parking plus conséquent accueille les grands cars pour déposer les mêmes au ski de fond.

Puisque les établissements scolaires de montagne intègrent dans leurs programmes ces sports de glisse, ski de fond ou ski alpin en plus des piscines.

C'est d'ailleurs une qualité que je reconnais à la ville de Briançon, les efforts déployés pour intégrer les jeunes aux sports par les complexes sportifs existant et les avantages des stations de ski, nombreuses dans le briançonnais.

Les touristes, comme déjà dit, montent en voiture.

Je reconnais aussi les efforts municipaux en matière de transports scolaires, aussi bien pour aller et revenir de l'école (par tous les temps) que pour organiser les rotations desservant les différents points de cultures, sportives ou autres.

DSCN9935.JPGQue ce soit les collégiens de val des Prés. (Moins 24 ce jour-là)

DSCN9307.JPGOu ceux de Névache.

Mon grand régal, rouler sur la neige.

Mais revenons à du plus doux.

DSCN9691La Cerveyrette avant Cervières.

En descendant du Lasseron.

Peu d'eau, à cette époque de l'année rien de plus normal.

DSCN9692Mais jamais à sec.

Les montagnes sont des éponges.

DSCN9693Alimentée par d'innombrables petits rus.

Ou petits ruisseaux courts et à faible débit pour ceux qui ignorent ce qu'est un ru.

Sauf par orage ou/et fonte des neiges.

DSCN9694La Cerveyrette traverse Cervières.

Ou du moins, la longe.

C'est un peu plus bas que vient se jeter le Bletonnet.

DSCN9695Ça bouillonne.

Sans le son et immobilisé, ça ne donne pas grand-chose.

Alors venez nous voir, admirer et apprécier.

DSCN9696Sortie de Cervières.

La Cerveyrette descend par cascades successives.

DSCN9697Le Pal de l'Ours.

Je n'en sais pas plus, c'est ce qu'il m'a été révélé par un ancien du village.

Certainement un rapport avec empaler vu la dentelure des roches.

Une petite page reposante, je ne vais pas tout le temps mettre des "horreurs" ou erreurs fonction de ce qu'on voit et de la façon dont on l'interprète.

Dans quelques jours de beaux nuages sur une belle montagne, une de mes préférées.

A bientôt.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article

cocoboy 21/09/2012 18:11


Belles photos du Laus notre terrain de jeu hivernal .Que de souvenirs très belles ballades a faire sur Les Fonds montée sur un joli lac difficile car pente raide mais quel régal pour les
yeux après avoir monté, il me revient en mémoire d'une rando et d'un joli picnic. Bravo et merci pour votre travail sur votre belle région un fidèle nordiste

francois.ihuel15.over-blog.fr 23/09/2012 10:24



Je suis toujours sensible aux remerciement de mon travail sur ce blog. Un temps éloigné, je ne manquerais pas de continuer dès mon retour dans les Hautes Alpes. Merci de votre fidélité