Le Laus, Cervières

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9946Le Montbrison.

Vu de la vallée de la Cerveyrette.

Aujourd'hui il y a moins de neige, la photo a déjà deux mois.

DSCN9947Le Blétonnet.

Ruisseau ou plutôt petit torrent de montagne qui prend sa source au pied du massif du pic de Rochebrune.

Long d'un douzaine de kilomètres il se jette dans la Cerveyrette à Cervières.

DSCN9949Cette vallée du Blétonnet.

Est un des endroits privilégiés de ski de fond de la région avec la vallée de la Clarée.

Peu connue, le bétonnage n'est pas encore arrivé à cette altitude, les promoteurs avides de gains n'ont pas encore envahi ce secteur qui reste pratiquement à l'état sauvage.

La nature est reine et espérons qu'elle le restera.

DSCN9950Le Pic de Rochebrune, 3320 mètres.

Domine ce cirque que forme ce fond de vallée, seul le col de l'Izoard permet de rejoindre la vallée du Guil par Arvieux, ouvert de Mai à octobre en considérant un enneigement normal.

Certaines années on peut passer jusqu'en décembre, tout dépend de la météo, d'autres années dès septembre il est fermé, culminant à 2363 mètres le col est assez difficile, le temps change très vite, les vents sont assez violents.

Même en plein été, lorsqu'il fait 30° à Briançon, il est fortement recommandé d'emmener une petite laine, le couloir d'exposition Est-Ouest de ce col créé des turbulences qui amènent de l'air froid.

Combien de touristes se sont retrouvés "piégés" par ces brusques écarts de températures à l'instar du col du galibier 300 mètres plus élevé.

En plein Tour de France, en 2011, les admirateurs qui sont arrivés au Galibier huit jours avant se sont retrouvés avec 20 cm de neige par moins cinq degrés en plein juillet, non équipés ils ont été à la peine, la montagne ce n'est pas la côte d'Azur. 

Pour ceux qui ne sont pas habitués à la conduite en montagne ou qui souffrent du vertige il est préférable de rejoindre Château Queyras par la vallée du Guil en passant par Guillestre, plus long mais plus sûr.

Les chutes de pierres sont fréquentes, les éboulements et glissements de terrain aussi, très surveillé ce secteur est régulièrement en travaux de consolidation de la route, surtout côté Arvieux.

DSCN9951Un paysage magique.

Tous ceux qui possède un petit coin de vacances dans cet endroit pourront vous confirmer que c'est un havre de paix.

Le fréquent enneigement et les températures très basses dominantes le préserve du bétonnage.

Il est fort probable que les élus locaux veulent aussi préserver ce joyau de la montagne.

DSCN9952Le Laus, 1745 mètres. 

Petit village de haute montagne, le dernier avant le col de l'Izoard, est sous la neige six mois sur douze.

Il y a une sympathique auberge ouverte aussi l'hiver, l'Arpelin, au nombre de chambres limités c'est un plaisir de passer quelques jours dans ce milieu exceptionnel.

 

Un petit aperçu de l'ambiance.

DSCN9954L'auberge, fermée en cette période "morte" (Publicité gratuite)

Réserver longtemps à l'avance, 04 92 21 17 48, accueil chaleureux, bonne table.

En hiver, pneus neige ou chaînes obligatoire.

DSCN9679.JPGLe Laus en hiver.

Petite chapelle derrière l'auberge.

J'ai fait cette photo à l'occasion d'un ramassage scolaire que j'effectuais régulièrement quand je travaillais encore.

Il est fréquent qu'il y ait le double de hauteur de neige.

Le chasse neige ne dégage que la route seulement jusqu'au village, il est donc inutile de vouloir aller plus loin en voiture, raison aussi pour laquelle les chaînes sont obligatoires, la route n'est pas toujours salée. (Chaînes pour ceux qui ne sont pas équipés bien sûr)

DSCN9955Habitations typiques.

Des villages de haute montagne.

Constructions traditionnelles bien entendu, rien à voir avec les cubes en béton habillés de garnitures très fragiles pour faire croire à un habitat montagnard.

Des murs épais en pierres, isolés par des matériaux locaux, bois, herbes sèches, bouses sèches et autres qui sont certainement plus résistant et authentiques que ces nouveaux villages d'altitude, des HLM de banlieues à la montagne.

DSCN9956Une vue magnifique. 

Un peu bouchée certes, la montagne ce n'est pas la mer.

Recommandé aux agoraphobes. (Ceux qui ont la phobie des grands espaces comme les claustrophobes ont la phobie des espaces clos)

DSCN9957Toujours le Pic de Rochebrune.

Qui domine tout.

DSCN9958Les "crocs" de l'ours.

C'est l'appellation de ces pointes acérées, c'est du moins la définition qui m'a été révélée par les autochtones de Cervières, parents bergers des enfants que j'emmène et que je ramène des écoles, des collèges et lycée de Briançon.

DSCN9959L'eau domine partout.

En montagne c'est une source pratiquement inépuisable.

A ces altitudes elle n'est pas polluée par les rejets industriels ni par les rejets d'activités humaines.

Toutefois il est déconseillé d'en consommer directement, les déjections animales et certains cadavres d'animaux pourrait l'altérer.

Par contre à la source même il n'y a pas de problème, juste à remonter à la source ce qui relève d'acrobaties que ne peuvent se permettre que peu d'initiés.

DSCN9960Le temps change très vite.

Les nuages sont accrochés à la montagne, deux photos plus avant le ciel est bleu en ne faisant qu'un simple tiers de tour sur moi-même.

DSCN9960-copie-1.JPGSans les câbles électriques c'est mieux.

Ça "m'escagace" ces installations humaines posées en dépit du bon sens, il est certes plus couteux de les enfouir mais à long terme c'est plus économique.

Si un jour j'ai la possibilité d'obtenir un mandat électif ce sera une de mes préoccupations, d'une part pour l'environnement, d'autre part pour la préservation des installations, enterrées elles sont plus facile d'intervention et souffrent beaucoup moins des intempéries.

DSCN9961Cervières.

Le torrent la Cerveyrette qui prends sa source quelques kilomètres plus haut vers le lac du Petit Laus après Les Fonds.

DSCN9962La fonte des neiges.

Est le principal aliment de ce torrent.

Plus calme le reste de l'année les eaux d'imprégnation, les pluies et les précipitations orageuses font le reste.

C'est grâce à ces torrents et affluents que Briançon a l'électricité privatisée.

Le barrage de Pont-Baldy fourni la majorité de l'électricité de la ville, le reste ce sont de petites centrales sur la Durance, à la Shappe et à Fontenil.

DSCN9964Un débit moyen.

A la fin de l'été le débit de la Cerveyrette est minime, les eaux sont claires.

En ce moment c'est un peu plus rapide mais la fonte des neiges ne fait que commencer.

DSCN9965Apparences.

Même s'il semble que le débit soit faible ce n'est qu'une apparence, la largeur étale les quantités d'eau.

 

La cerveyrette

C'est un bon débit à l'arrivée au barrage.

Au fond, le lasseron.

DSCN9968Une des fermes de Cervières.

DSCN9969Qui abrite des chevaux.

Bien nourris et en bonne santé.

DSCN9970Entrée du village.

DSCN9971Eglise récente. (Tout est relatif)

Il y a aussi l'église St Michel, bien plus haut, je n'ai pas fait de photo mais elle est sur une de mes pages qui concernent cervières.

DSCN9972Un petit village tranquille.

En fond de vallée, il est aussi épargné par la dévorante mégalomanie immobilière.

Il faut dire que pendant six mois, à part habiter le village, il n'y a pas d'attrait spécifique touristique en dehors du ski de fond au Laus et de l'escalade sur glace.

Demain ou après demain retour aux élections municipales.

Bon dimanche.   

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article