La cause, le remède.

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


Capture-d-e-cran-2014-03-31-a--14.07.26.pngJ'avais un pressentiment.


Mais je me suis gardé d'en faire part.


En fait j'ai découvert que la droite risquait gros quand j'ai lu le dernier "encart" du Dauphiné Libéré avant hier au soir.


10155141_219477904917720_478329104_n.jpgDeuxième colonne.


"L'impossibilité affichée de ne pas baisser les impôts", cette petite phrase insignifiante a un impact certain sur les esprits, "impôts" c'est le mot qui fâche ou qui rassure.


Là, il a fâché.


Qui plus est, je soutiens Mr Gryzka mais je ne partage pas la totalité de ses démarches, il le sait, je lui en ai fait état parce que je pense que certains projets sont excessifs.


Ça ne change rien dans sa volonté ni dans ses capacités, c'est juste que la population n'accepte pas de subir des travaux supplémentaires avec leurs coûts qui accompagnent.


Personnellement je pense qu'une pelouse synthétique est une dépense inutile, je suis farouchement opposé à l'extension de la station du Prorel qui n'a pas vocation à lutter contre les infrastructures des vallées comme je suis dubitatif sur le réaménagement du plan d'eau de la Shappe.


Ces divergences de vues confortent, hélas, mon sentiment qu'il devenait difficile de convaincre les briançonnais d'accepter des investissements "superflus" alors que les indispensables sont relégués à une date ultérieure indéterminée.


Mr Gryzka ne m'en voudra pas de ces lignes, il est largement au-dessus de çà et sait très bien que je n'étais pas en accord avec lui sur ces points précis.


Comme je l'avais annoncé, voici les grandes lignes du programme que je voulais proposer à la population si j'avais pu conduire ma liste jusqu'au bout, ce n'est que partie remise puisque les élections c'est tous les six ans.


J'en aurai soixante dix en 2020, peut-être opérationnel au quel cas je réitèrerai ma candidature, c'est mon état physique général qui décide.


Mon programme 2014 :


Tourisme :


- Améliorer et rendre fonctionnelles les infrastructures en place sans tomber dans le développement excessif d'investissement couteux, souvent inappropriés et superflus.


- Créer des zones de stationnement payants extramuros en délivrant un ticket journalier de bus à l'acquittement du prix du stationnement. (Désengorgement des parking intra-muros et fluidification du trafic en ville)


- Créer plus de toilettes publiques, gratuites.


- Aménager des points équipés pour les camping-cars.


- Améliorer la signalétique en langues étrangères les plus utilisées, italien, anglais et allemand.


- En partenariat avec les commerces rester raisonnable en matière de prix.


- Inciter les commerçants de la vieille ville à ouvrir plus tôt en saison, les tour-leaders arrivant à huit heures du matin ne trouvant rien d'ouvert en vieille ville. (Exemple)


- Favoriser l'accueil par la création d'établissement hôteliers partenaires. (Ceux existants)


Hôpital :


- En collaboration avec les instances compétentes, projeter la création d'un service IRM qui donnerait à l'établissement un rayonnement bénéfique et lui assurerait une pérennité.


- Suppression, de ce fait, des frais de sécurité sociale pour des examens passés à Gap ou Grenoble, intéressement de nos voisins piémontais qui sont très utilisateurs du CHR de Briançon, le plus proche d'eux.


- Favoriser les demandes des spécialistes de la médecine au lieu des décisions administratives souvent prises sans concertation.


Urbanisme routier :


- Restructurer en totalité le plan de circulation de la ville, rendre giratoire en sens unique certaines artères comme ça existe depuis plus de 40 ans à Beaune, une bouffée d'oxygène que ne veulent plus voir disparaître les habitants de cette ville. (D'autres aussi)


- Restaurer la presque totalité de la signalisation routière afin de la rendre cohérente et surtout visible par tous les temps.


- Remplacer en urgence, avec les fonds départementaux, le pont sur la Durance de l'avenue du Gal De Gaulle, plus large et équipé des accessoires permettant de prévoir d'éventuels passages de lignes électriques, téléphoniques et de distribution d'eau. (Financement région et Etat)


- A chaque réfection de voies et de rues, prévoir des pré-installations des mêmes équipement pour de futurs passages d'énergies, ce afin d'éviter de "défoncer" les rues à chaque intervention. Des trappes de visites incluses permettant la maintenance et l'entretient.


- Enfouir toutes les lignes électriques et téléphoniques de la ville à mesure de la réfection des voies et rues. Ce pour rendre les trottoirs accessibles en totalité, pour faciliter le déneigement par "fraises" et pour préserver les installations concernées des intempéries d'été comme d'hiver (Orages, fortes neiges collantes et glace)


- Repenser l'éclairage public pour compenser les déperditions lumineuses et diminuer de façon tangible l'éclairage du ciel la nuit.


- Prioriser l'extinction nocturne automatique pour réaliser des économies dans certains secteurs de la ville ou l'éclairage n'est pas utile toute la nuit.


- Interdire la circulation des véhicules de plus de 10 tonnes de 22h00 à 6h00 afin de garantir le repos des riverains immédiats de cette traversée incontournable de la ville.


- Créer des trottoirs là où ils devraient exister depuis longtemps, en particulier Avenue du Professeur Forgues, avenue de Savoie, jusqu'au rond point St Chaffrey, avenue du Dauphiné, avenue de Provence, avenue d'Italie jusqu'à la sortie de ville et remettre en état tous les autres.


- Supprimer le passage piétons du bas de l'avenue de la République (Chaussée) et rendre la liaison (Place de l'Europe - place Centrale) obligatoire par le passage souterrain existant.


- Dans l'avenir, jeter un pont sur la Durance à hauteur du virage de la rue Jean Moulin avant les bâtiments des services techniques, vers la RN94, pour soulager la circulation en centre ville. (Financement région et Etat)


- En accord avec la SNCF, RFF et la région, restructurer le pont des Maisons Blanches pour permettre un accès à double sens tout en y interdisant la circulation des véhicules lourds de plus de 19 tonnes pour ne pas rendre cet axe dangereux pour les riverains. (Financement SNCF, région et Etat)


- Recalibrer la route des Maisons Blanches pour permettre le croisement sans danger de deux véhicules, surtout en périodes hivernales.


- Prendre en compte les signalements des riverains qui constateraient une incohérence de circulation ou d'entretient de la voirie.


- Désenclaver le quartier des Toulousannes par une redistribution des rues, communication avec le collège des Garcins


Mairie, écoles :


- Déplacer les services de la mairie en bas de la ville pour que toute la population puisse y accéder sans contrainte, j'ai pensé à la caserne Colaud qui dispose d'un emplacement exceptionnel pour ce faire, création de parkings arborés gratuits pour le public sur le devant et réserver le stationnement des personnels sur l'arrière du bâtiment.


- Créer des arrêts de bus en conséquence desservis par les deux principales lignes qui seront réétudiées.


- Intégrer une annexe de l'office du tourisme pour que ce dernier ne soit pas pénalisé par le difficile accès à la vieille ville, l'agence actuelle restant, bien sur, opérationnelle, création d'au moins trois emplois supplémentaires.


- Instituer une demi-journée de réception du public, soit par le maire soit par un des ses proches adjoints. (Samedi matin de préférence pour contenter tout le monde)


- Déplacer le bureau du maire à l'ancienne mairie, tout est pratiquement en place pour se faire, afin de garder le label plus haute ville (politique) d'Europe.


- Vendre le bâtiment actuel de la mairie pour compenser les frais d'installation de la mairie en bas de la ville. Pas de dépenses pour ce transfert et excédent de finances consacrés à la revalorisation des écoles, créer une caisse spécifique pour les activités extra-scolaires, voyages initiatiques, sorties de fin d'années, etc.


Sécurité routière, infrastructures et circulation :


- Mettre en sécurité la totalité des abords des écoles, interdire la circulation rue de la république aux heures d'entrées et de sorties des élèves, de quinze minutes avant jusqu'à 30 mn après. (Tenir compte des retards et des intempéries)


- N'autoriser que la circulation des bus, des cars scolaires et autres véhicules affectés au transport des enfants scolarisés. (Taxis)


- Privilégier les lignes spécifiques urbaines en ce sens pour les élèves demeurant en ville de Briançon intra-muros.


- Inciter les parents d'élèves à privilégier les transports scolaires désignés pour leurs enfants afin de réduire de façon notable la circulation en ville aux heures les plus chargées, beaucoup d'enfants sont déposés en voiture alors qu'ils pourraient faire autrement.


- Créer un rond point giratoire au carrefour du Chemin Fanton et de l'avenue du Dauphiné.


- Supprimer le cisaillement de l'avenue de Provence avec l'avenue du Gal Barbot en créant une continuité jusqu'au rond point giratoire plus avant cité, l'emprise sur le parking de GO SPORT est incontournable, ce qui est prévu depuis des années.


- Réaménager le secteur de la gare en créant un giratoire englobant le terrain vague servant de parking derrière l'hôtel de la gare, l'aménager pour le réserver à l'usage exclusif des usagers SNCF et gare routière. (Terrain appartenant à la famille Brunet)


- Aménager l'actuel parking de la gare afin d'y inclure la station des taxis et une meilleure gestion de la circulation des bus et cars, le tout couvert légèrement comme l'est la gare routière de Modane, résistant au poids de la neige, abritant du soleil et des intempéries.


- Mettre la route de Chamandrin/Saint-Blaise à sens unique en implantant un feu tricolore au carrefour RN 94 face à la nouvelle zone d'activité pour permettre aux riverains concernés de pouvoir traverser en toute sécurité. Ou inversement rentrer sur cette voie par la RN94 et ressortir par le rond-point Chamandrin. (Autoriser les riverains de Chamandrin pour ce seul hameau)


- Aménager la route d'Italie pour créer des places de stationnement en épis face aux commerces allant de la route de Grenoble jusqu'à l'établissement Astier.


- Réaménager le parking du champ de mars afin de permettre de nouveau le stationnement des camions en transit, rendre ce parking payant par bornes comme auparavant uniquement en périodes scolaires. (Un projet en cours que j'approuve)


- Interdire tous stationnements avenue Vauban côté remparts après avoir refait cette voie.


- Ne plus autoriser aucun stationnement en dehors des emplacements spécifiques de la vieille ville avec une vigilance accrue des services de police municipale, également la nuit.


- Laisser en place le bornage de la vieille ville qui se révèle très efficace pour éviter les énormes problèmes d'intrusions et de stationnements sauvages des personnes non résidentes. (Sauf place Blanchard)


- Interdire catégoriquement tous les camions y compris sur la place Dauphine en dehors des indispensables évacuations des ordures ménagères.


- Tenter, dans la mesure du possible, de supprimer le maximum de lignes électriques et téléphoniques fonction du respect des monuments historiques et l'autorisation des autorités compétentes.


- Reprendre la totalité de la voirie du lotissement Serre-Paix et déneiger de façon plus efficace.


- Remettre en état les voies des hameaux. (Chamandrin, Saint Blaise, Forville, Fontenil, Fonchristianne, Le Pinet et Pramorel)


- Effectuer un état des lieux de la voirie de la ville en vue de sa réfection complète ciblée.


Transports urbains :


- Modifier le plan de circulation de certaines lignes de bus, privilégier des bus moins importants aux heures creuses. (Aménagement des services)


- Revoir le système délégataire pour l'entretien et la maintenance des véhicules.


- Créer un service pour une ligne bien définie qui prendrait en charge les personnels hospitaliers (CHR, Rhone-Azur, Etc) en gérant ces lignes aux heures appropriées matin et soir.


- Prolonger la ligne 1 jusqu'au rond-point de Saint Chaffrey, ce n'est qu'une question d'accord intercommunal, et créer un arrêt de bus sur ce rond-point. (Décalé pour ne pas perturber la circulation)


- Prolonger la ligne 4 jusqu'à Pierrefeu, les petits bus sont très bien adaptés pour un passage par heure.


- Aménager les points terminus pour que les chauffeurs puissent se laver les mains, boire un café et avoir le temps de coupure obligatoire, non respecté à ce jour.


- Aménager les services pour éviter ceux en deux fois.


- Relancer l'appel d'offre pour le prestataire de service afin d'avoir un suivi sérieux de l'entretien des véhicules.


- Remplacer ces derniers sur chaque période de cinq ans, il existe des contrats spécifiques auprès des concessionnaires qui prennent en compte le kilométrage, la cadence et les conditions spécifiques, un peu plus cher que ce qui est actuellement mais un suivi sans problème avec remplacement immédiat d'un véhicule en panne, ce qui est plus avantageux sur le long terme.


- Favoriser des véhicules puissants moins polluants et plus économiques en régions montagneuses.


- Remettre en état tous les Abribus et en installer là où il n'y en a pas, y compris pour les lignes scolaires ne sortant pas de Briançon.


Aménagements urbains :


- Repenser le fleurissement de la ville, reprendre les parcelles abandonnées en 2009, s'occuper des parterres fleuris plus avant dans la saison.


- Remettre en sécurité les squares et jardins publics.


- Créer une passerelle qui enjamberait les voies ferrées au droit des Toulousannes pour accéder aux terrains de sports et à la zone d'activité, à claire-voie pour éviter les accumulations de neige.


- Créer une fresque sur l'immeuble de la route de Fontenil afin de rendre visuellement égréable l'entrée de la ville. A l'effigie des "Diables Rouges" pour valoriser le sport et la notoriété de la ville dans ce domaine par exemple.


- Repenser le secteur des Garcins pour rendre sécuritaire ce lieu très fréquenté par les enfants scolarisés.


- Créer un parking en cellules devant l'hôpital sur le terrain actuel dans l'épingle, sur trois niveaux, création de 60 places de parking, gratuites.


- Chaufferie géothermique, lancer une étude pour un appel d'offre, économique et écologique.


- Créer un marché couvert et une salle des fêtes dans un bâtiments existant. (A déterminer)


- Favoriser la géothermie en matière de chauffage centralisé urbain. (Quartiers Berwick et Colaud)


Social :


- Favoriser l'accession aux logements à prix réduit pour les familles en difficulté, créer un fond de solidarité pour le dépôt de garantie et le premier loyer. (Idée Gryzka)


- Mettre en place des tarifs dégressifs, pour les briançonnais, concernant l'accès aux équipements sportifs, piscine et autres.


- En partenariat avec les services sociaux, augmenter la fréquences des rendez-vous, parfois plusieurs semaines d'attente pour des dossiers pourtant urgents à l'heure actuelle.


- Amplifier les tarifs dégressifs eau et électricité pour les gens en grandes difficulté, ne plus effectuer de coupure d'énergie ou d'alimentation en eau.


- Mettre en place un tarif dégressif pour les cantines scolaires en partenariat avec les services sociaux.


- Créer en mairie un service d'écoute qui sera à même d'orienter plus facilement les gens en désarroi.


- Faciliter l'intervention de la police en cas de maltraitance avérée ou signalée avec signalement au procureur de la République, même pour les cas qui pourraient paraître anodins.


- Être plus à l'écoute des ados en difficulté n'arrivant pas à suivre la vie sociale.


- Etoffer la police municipale de deux agents supplémentaires pour être plus efficace.


- Favoriser le dialogue à la répression en matière de PV de stationnement en cas de bonne foi avérée. (Tolérance)


Liste non exaustive.


Budget, finances :


- Geler les investissements pas encore engagés, étudier les conditions d'attribution des marchés et déterminer le bien fondé des investissements prévus actuellement.


- Faire une pause d'investissement pendant au moins quatre ans pour assainir les finances et permettre de pouvoir baisser les impôts de façon perceptible.


- Ne limiter les dépenses qu'aux profits des seules nécessités de fonctionnement.


- Réorganiser le planning du personnel des Services Techniques afin de mieux répartir les tâches, mieux gérer les dépenses et cibler les priorités.


- Favoriser les PME locales créatives d'emplois donc de rentrées financières sans grever les budgets des ménages.


- Bien faire la distinction entre fonctionnement municipal et emprises partisanes pour bénéficier des subventions diverses. (La ville d'abord le parti après si nécéssaire)


- Réétudier en profondeur les diverses subventions aux associations.


- Ne pas effectuer de restructuration de prêt, couteux et pénalisant, les dispositions actuelles de remboursement étant, sinon satisfaisantes, acceptables dans la durée prévue.


Conclusions :


- Rien n'est plus déterminant que de faire un "break" financier pour assurer à la ville un fonctionnement financier et social répondant à la demande de la population.


- Rassurer les briançonnais par l'arrêt des investissements toujours plus prétentieux et couteux.


- Être à l'écoute de la population et prendre en compte des idées constructives.


Votez "BRIANÇON, VILLE RÉALISTE" soutenue par le Front National.


Pourquoi "Briançon, ville réaliste" ?


Il est grand temps de réaliser que les investissements toujours expansifs ne font que créer des difficultés financières.


Il faut bien admettre que les devis sont toujours en-deça des coûts réels.


Il est grand temps de retrouver une modestie oubliée et ne pas vouloir rivaliser avec des villes aux finances plus saines et aux recettes plus sûres.


Les recettes touristiques ne sont pas assez fiables pour établir un budget cohérent dans lequel elles seraient prises en compte.


Les projets divers des différents candidats me font peur et je ne suis pas tout seul. 


Les candidats de ces dernières élections n'ont pas mesuré l'impact énorme que peuvent avoir tous ces projets dans la conjoncture actuelle.


Si Mr Murgiat n'était pas venu jouer les troubles fêtes en s'imposant, par UMP interposée, il est fort probable que la droite aurait été élue dès le premier tour, ce tour fut un vote sanction envers le gouvernement en place, c'était une occasion rêvée pour assoir la droite dans le fauteuil de maire pendant six ans et peut-être au-delà fonction du travail accompli.


C'est raté, Mr Fromm doit pavoiser, ce qui, entre nous, se comprend après les péripéties d'avant premier tour de la droite, UMP et dissidente. 


Personnellement je me moque de savoir qui se gausse ou pas de cette situation de défaite, ça ne m'a pas empêché de dormir et ce n'est qu'une situation d'adversité ponctuelle à ne pas transformer en conflits entre les briançonnais qui se doivent d'être unis pour travailler ensemble, toutes obédiences confondues.


Huit des membres de l'équipe Gryzka vont se retrouver au conseil municipal, c'est à eux de gérer leur travail et de se montrer convaincant en séance.


A bientôt pour autre chose. 

 

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article