Un esprit responsable. Entendu ??

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN0068Une réalité.

Un débit ne nécessitant pas de finances, un débit conforme à l'utilité de cette "gargouille".

Je suis fort aise que cette dernière soit plus sujette à l'attention qu'elle mérite, les mégots sont de plus en plus rares, les papiers sont ramassés dès qu'ils sont "abandonnés" par des gens peu scrupuleux de l'environnement immédiat.

J'ai ramassé, très récemment, un bâton dans cette gargouille, déposé par quelqu'un que je ne nommerais pas mais qui dénote un manque de réalisme, prendre la gargouille pour une poubelle n'est pas très représentatif d'un esprit éclairé.

J'ai ramassé le bâton et l'ai déposé là ou il aurait dû être mis, la gargouille n'ayant pas vocation à évacuer les poubelles.

DSCN0130Elle coulerait ainsi....

....Quand les chutes de neiges, annoncées, se font importantes l'évacuation par les riverains libérerait du personnel qui doit compenser un débit ridicule.

Ce qui est surtout remarquable et remarqué c'est la disparition totale des merdes de chiens.

Non que ces brave bêtes ne "caguent" plus, non plus que les maitres soient devenus subitement intelligents (Pour ceux qui se sentent visés) ce n'est que le seul résultat d'un travail soigné attendu longtemps.

La municipalité a attitré une personne qui est consciencieuse de son travail et qui est très rigoureuses sur la qualité de ce dernier.

DSCN0149La rue du Temple.

Un des crottoirs préféré des riverains fatigués d'aller jusqu'au Champ de Mars.

Cette rue était une de celle qui était la plus emmerdée et, par contre-coup, la plus emmerdante au sens propre du terme.

Ici aussi la qualité du travail est très remarquée par les riverains, la conscience professionnelle existe encore.

DSCN0153WC annexe.

Des deux débits de boissons de cette place du temple.

Un régal pour les narines, surtout par ces chaleurs.

DSCN0154Régulièrement balayée et démerdée.

Cette poterne est aussi un wc annexe, ou plutôt pissotière annexe.

Là, les balais ne peuvent plus grand chose.

Je me suis donc renseigné.

Il semble que la municipalité ne soit pas en mesure de fournir le matériel adéquat pour parfaire un nettoyage soigné.

Aucun employé interrogé n'a voulu me faire ces révélations, ce serait prendre des risques vis à vis de l'employeur mais reste à souligner, le devoir de réserve des employés municipaux est respecté et respectable.

Cependant, dans cette petite ville où rien ne ressemble à ailleurs tout se sait quand-même.

J'ai remarqué par moi-même l'absence de matériel de nettoyage comme savait en obtenir Sébastien Faure, dramatiquement parti il y a maintenant deux ans.

Le regretté Baptiste m'avait quelquefois fait part de son désarroi devant l'évidence et le peu d'empressement de la municipalité à doter le personnel de produits et matériel permettant à ce personnel d'être efficace.

Accuser des employés municipaux de ne pouvoir effectuer correctement leur tâche quand on ne leur permet pas de le faire dans de bonnes conditions est déplacé, combien de ces personnels aimeraient pouvoir faire un travail correct.

Dans le cas présent (Photo) c'est un seau qu'il faudrait pour, à défaut de jet d'eau, pouvoir évacuer ces pisses de nuit à grand renfort de projection d'eau.

La fontaine toute proche est un bien beau réservoir pour ce faire, juste attendre que les pisses qui lui sont aussi généreusement prodiguées la nuit se diluent. (je l'ai vu, des personnages embrumés sortir "coquette" pour compléter le niveau de ce bassin, pas reluisant comme spectacle mais acrobatique l'égouttage final doit se faire dans les fringues, bref, passons les détails)

Toujours est-il qu'avec un peu plus de "matos" les personnels travailleraient mieux et en toute sérénité.

DSCN0174J'ai nommé Josse.

A l'instar de ses collègues des autres quartiers elle est affectée à la vieille ville.

Femme de caractère elle ne s'en laisse pas compter et n'hésite pas à faire remarquer à certains inciviques la justesse de ses constatations.

Critiquée par quelques-uns elle est adulée par la plupart, depuis qu'elle est affectée à la vieille ville cette dernière est devenue "nickel", plus de papiers qui restent des heures, les corbeilles vidées régulièrement, les merdes ramassée dès dépose, etc..

DSCN0187Carton d'emballage de réfrigérateur.

Je sais d'où il vient et qui va être obligé de le ramaser à la place des déficients.

Je me pose aussi la question de savoir pourquoi les livreurs ne remportent pas les cartons d'emballage de pareilles dimensions, un frigo neuf en remplace un usagé et d'emmener le carton avec le frigo usagé ne doit pas être au-dessus des forces du personnel de livraison.

Comme toute identification visuelle a été soigneusement enlevée, c'est donc un dépôt intentionnel laissant présager un état d'esprit spécial, le personnel de la municipalité n'a pas vocation à ramasser les encombrants.

DSCN0188Alors josse est là pour ça.

Non en fait, elle n'est pas là pour ça mais elle le fait quand-même.

Du temps de perdu qui pourrait être utilisé pour autre chose.

DSCN0189Promenade cartonnée.

Sans matériel spécifique il faut bien évacuer ces misères, donc trimbaler ce carton jusqu'au réceptacles appropriés mis en place par la municipalité, ce que je salue en passant.

Ne pas croire que je fais un reportage sur les employés communaux, certains d'ailleurs, le premier Janvier 2010, se sont insurgés d'avoir été pris en flagrant délit de travail dans la gargouille en m'invitant par des menaces puériles à les effacer de mes photos, ce que je me suis empressé de faire, non pour répondre à des injonctions inutiles mais pour ne pas avoir à flatter le travail de gens qui n'ont rien compris.

Vous pouvez voir ces deux personnages sur une des pages de mon blog du 1er janvier 2010, visage caché pour ne pas perturber l'environnement immédiat.

Passons sur cette triste anecdote.

Je puis assurer l'ensemble de la population de Briançon que la quasi-totalité du personnel communal est performant, il est juste regrettable que ce personnel ne soit pas assez nombreux mais je sais pourquoi. (Une des révélations très intéressantes de quelqu'un bien placé dont je tairais le nom)

Donc, Josse et son collègue ne comptent pas leurs heures, très tôt au boulot il n'est pas rare de les voir encore à nettoyer après 18h00.

DSCN0469Ce qui permet de compenser ces misères.

Josse est passé quelques minutes après ramasser cette merde humaine.

Bouffer dans des guérites qui servent de pissotière, il faut avoir faim.

Du temps de Mr Bayrou la vieille ville était lessivée deux fois la semaine en pleine saison, si effectivement ça coute cher en flotte au moins on ne bénéficiait pas des petites odeur caractéristique des trop-pleins de bière.

Maintenant, comme déjà écrit, un seau ou un camion d'arrosage des fleurs pour nettoyer ne serait que ces endroits spécifiques ferait du bien à l'image de la ville.

DSCN0493Poubelle de rue.

Qui a aussi été vidée rapidement.

En ce jour spécifique, un dimanche matin où rien n'est prévu par les services techniques (Du moins à ma connaissance) pour vider les corbeilles, il faut remarquer la conscience professionnelle des employés communaux locaux qui n'ont pas compté leurs heures ce week-end de fête médiévale.

la vieille ville est resté parfaitement propre durant ces deux jours de surcharge.

Si vous reprenez les pages décrivant les dimanches matin avant la mise en place de ce personnel actuel, vous constaterez aisément la différence.

J'espère que les responsables s'en sont rendu compte, je me suis laissé dire que la rigidité administrative entravait gravement les bonnes volontés par une non reconnaissance du travail accompli.

DSCN0739Hélas !

Cette personne, occupante saisonnières de la vieille ville, se montre très méprisante des conditions de travail du personnel.

DSCN0740Après un nettoyage soigné.

Son chien, sous mes yeux et mon nez, a déposé sa petite commission.

Cette femme m'ayant remarqué avec mon appareil photo, ayant peut-être connaissance de mes prouesses photographiques, a posé son sac en engueulant son chien qui n'y est pour rien et en faisant semblant de chercher un sac à crottes dans le sien.

Comme de toute façon cette comédie n'a abusée qu'elle-même elle a fait également semblant d'aller chercher un sac à crottes. 

Cependant, la distance qui sépare le porche du Vieux Colombier de la porte de Pignerol ne lui a pas permis de revenir avant que je quitte cette emplacement où j'aime rêvasser.

J'y suis resté une demi-heure.

Je n'ai aucune raison de camoufler le visage de cette personne qui méprise ses contemporains en leur infligeant cette minable parodie et ces déjections dont elle est responsable.

Maintenant, à décharge, le réceptacle des sacs à crottes que je suis allé voir est dépourvu de ces fameux sacs.

Ceci explique peut-être cela.

DSCN0221.JPGSe tenir loin des coins.

C'est ce que m'a fait remarquer cette brave dame, m'étant assis à côté, pour attendre le bus, j'ai vite quitté la place, les odeurs d'urines sont intenables.

Une des pissotières gratuite de Briançon, jamais nettoyées.

Non, les grands travaux Coeur de Ville ne résolvent pas les misères quotidiennes des briançonnais, c'est aussi ça qu'attendent les habitant, Mr le Maire.

Bientôt quelques beau clichés (Du moins les miens alors c'est ce que je marque, d'autres auront peut-être une autre opinion) et puis encore des misères, c'est ce qu'on est sûr de trouver à chaque visite, ça, au moins, ça ne change jamais.

Bonne soirée                         

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article