Alarmes à Briançon

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

pas-d-armistice-a-droiteCérémonie municipale du 11 Novembre.

Comme tous les ans la ville commémore le souvenir des morts de la "Grande Guerre" et l'armistice de 1918.

Comme tous les ans différents représentants sont présents dans l'unité pour se faire, par définition les différences s'estompent au profit de ce moment de recueillement.

Cette année fait exception, le Président de la République se fait siffler sur son passage (Et non les commémorations comme l'auraient bien voulu certains détracteurs), c'est un signe alarmant de la dégradation de l'unité nationale, les vrais responsables ne sont pas ceux qui sifflent et qui huent ce sont ceux qui ont amené à cette situation.

Briançon, petite ville de haute montagne d'à peine 12 000 habitants devrait échapper à ce genre de manifestation hostile que je condamne mais que je comprend.

Mais Briançon, comme toutes les communes de France, s'apprête à renouveler sa municipalité pour six ans, les candidats, dont moi-même, ont donc des raisons d'être stressés par cette campagne électorale assez difficile.

Je ne vais pas revenir sur les lamentables manipulations de l'UMP pour s'approprier les clefs de la ville, je constate simplement que les dissensions sont si vives qu'elles ont du mal à ne pas déborder même pendant les cérémonies officielles.

Des deux candidats UMP déclarés le chef illégitime de l'UMP a tranché, ce sera Mr Murgiat qui sera candidat officiel à Briançon. (La suite on la connait, voir certaines de mes récentes pages sur le sujet)

Illustre inconnu en ville ce dernier ne ménage pas sa peine à essayer de rattraper le temps perdu (Du moins ignoré le concernant) afin de s'attirer un électorat susceptible de faire basculer Briançon dans l'escarcelle de l'UMP en écartant la notion populaire au profit de la notion partisane.                

Capture d’écran 2013-11-16 à 14.53.14Mr Arnaud Murgiat en campagne.

Je devinais le personnage "suffisant" et imbus de sa personne, passablement méprisant envers tous ceux qui ne le satisfont pas, son entourage, fidèles "copéistes", ne voient pas encore que la ville n'est pas sa principale préoccupation, c'est un passage obligé qu'il rempli avec le sérieux d'un chef d'Etat passant ses troupes en revue. Bref, le cinéma habituel.

Je connais bon nombre de ces gens, beaucoup sympathiques et avec lesquels j'ai de bons rapports. Cependant je sais aussi beaucoup de choses, il serait imprudent de m'ammener à en faire état.

Sa vindicte envers son ancien collègue UMP, démissionnaire du parti, reste feutrée et en dehors de médiatisation, quand on veut emmerder quelqu'un on le fait en silence et en aparté, attitude malsaine.

J'ai connu ça en Bourgogne avec un adversaire qui n'avait qu'insultes et vindictes à mon égard, méthode faux-cul et relevant de peu d'honneur.

Ce qui fait que l'ancien "collègue" devenu adversaire en devient même ennemi, son entourage, poussé à moins de retenue, a le courage de dire à l'intéressé ce qu'il pense de ces méthodes tordues, méthodes qu'il emploiera de la même manière s'il est hélas élu. (Le parachuté bien sur)

J'ai pu constater que Mr Murgiat ne s'embarrassait pas de scrupule pour évincer ce qui semble le gêner, c'est dangereux pour le fonctionnement d'une municipalité, avec Mr Copé il est à bonne école, en effet son apprentissage dans les hautes sphères de l'UMP lui ont forgé la ligne de conduite à adopter envers les gêneurs. (A suivre ça va devenir captivant dans les mois à venir)

S'en est suivi une altercation verbale comme il y en a des milliers dans ce genre de conflits, ça ne valait pas une page dans le journal mais quand on veut devenir Maire dans une ville de 12 000 habitants on ne s'embarrasse pas de ce genre de détail, Mr Copé a montré la marche à suivre en fraudant et continuera de le faire en montrant l'exemple à ses poulains via Mr Bruno Lemaire interposé.

1395110 10202689594105789 1333017353 nUn article "fourni".

Drôles de méthodes pour assoir une notoriété, à l'instar des politiques actuels tout est bon à médiatiser, pourvu qu'on fasse de l'audience.

Il évident que, comme tout ce qui touche ce genre de problème, l'auteur de ces lignes ne va pas révéler les causes de cette vindicte, toutefois, si on sait lire entre les lignes et qu'on regarde un peu en arrière, l'animosité grandissante entre ces deux candidats n'est plus à démontrer.

Je ne le sens pas ce Mr Murgiat, le parachute ne s'est pas ouvert entièrement et il nous cache le principal, son mode de fonctionnement et les méthodes "vicieuses" qu'il entend mettre en oeuvre s'il est élu.

C'est donner du pouvoir aux autres candidats dont moi-même, je n'en attendais pas tant.

Ce climat exécrable ne va pas être bénéfique à la droite briançonnaise, des méthodes contre-productives.

Contrairement à ce qui est écrit il n'y a pas eu d'empoignade pas plus que de contacts physiques, c'est donc un mensonge médiatisé, il commence bien sa campagne le parachute, avec ce genre d'annonce qui va plus le discréditer que l'avantager.

Qui plus est il propage dans tout Briançon que son adversaire est issu d'une famille modeste ce qui est un atout (A l'UMP beaucoup de l'équipe dirigeante sont issus de l'ancienne noblesse de monarchie qui est loin d'être morte, peu le savent mais c'est pourtant ainsi), les gens modestes, dont je fais partie, connaissent mieux les préoccupations de la population, laisser entendre que Mr Gryzka aurait "loupé" ses études et mettre en doute et en avant une compétence que lui-même est loin d'avoir.

Je comprends mieux la réaction verbale de Mr Gryzka père, à sa place j'en aurais fait tout autant, vouloir salir une famille en rendant péjoratif ses origines sociales c'est une insulte, ce n'est pas fort de la part du parachute que d'en arriver à mépriser les conditions modestes, de quelle caste supérieure vient-il donc ??

Ça promet du croustillant pour l'avenir.

S'il s'avise de jouer à ce petit jeu avec moi j'aurais alors de quoi remplir des pages et des pages de blog.

Mr Murgiat empiète largement dans la vie privée de son adversaire, d'aller avancer que les gens ne vont pas aller voter pour le fils d'une femme de ménage est la caractéristique d'un homme qui méprise une population qu'il appelle pourtant à voter pour lui.

Des arguments aussi bas c'est minable et révélateur de l'état d'esprit du parachute. 

C'est assez alarmant cette situation, l'avenir de la ville dépend de la capacité à prendre en compte les doléances des habitants, ce n'est pas en faisant parade des bâtiments militaires et en prônant un front de neige utopique qu'on va faire avancer la ville.

Maintenant, je fais campagne pour moi, pas pour les autres mais je ne peux admettre qu'on salisse des gens dans un but purement électoral, c'est absolument dégueulasse.

le-deuxieme-incendie-s-est-declare-dans-l-entree-de-la-galeAlarmant aussi ces problèmes.

Il y a peu Briançon se sentait encore à l'abri de ces exactions, il semblerait que la gangrène évolue même en altitude.

Maintenant il est un peu tôt pour en déterminer la cause et les raisons mais en dehors d'une vengeance personnelle (Et criminelle) on ne peut s'empêcher de penser que la racaille gagne sur tous les fronts.

De là à dire qu'on cherche à discréditer certains fonctionnements il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas encore.

Ce pourrait être considéré comme un cas isolé mais ce n'est pas le premier début d'incendie volontaire, la police fait son travail et je ne doute pas qu'elle trouve rapidement les auteurs de ces exactions, cependant, je me pose la question de savoir pourquoi ça s'étend dans notre ville.

le-deuxieme-incendie-s-est-declare-dans-l-entree-d-copie-1D'après les "infos" ce n'est pas accidentel.

Les conséquences auraient pu être dramatiques dans ce quartier habité, l'immeuble où se trouvent ces commerces est ancien, l'intérieur est vétuste et peut s'enflammer rapidement. 

J'avais attiré l'attention d'ailleurs, il y a quelques mois, sur l'état de certains immeubles et surtout sur les dépôts de diverses matières dans les cours et autres, ces facteurs facilitent le "travail" des incendiaires, j'avais préconisé un état des lieux de la ville et la prise de mesures auprès des locataires et propriétaires concernés.

C'est autrement plus sérieux et préoccupant que de médiatiser de potentiels "front de neige" et autres utopiques constructions.

Encore une fois la population est délaissée aux profits de l'imbécile volonté à vouloir valoriser une ville en cachant la misère et en ignorant ses habitants.

Le rôle du maire c'est d'abord d'assurer la sécurité de ses citoyens en prenant des mesures préventives afin de réduire les risques, ce qui n'est plus fait correctement à Briançon depuis bien longtemps.

Il semble plus facile de dépenser de l'argent qu'on n'a pas encore dans les projets de rénovation de la ville (Indispensable dans certains domaines) que de s'occuper de ce qui existe déjà sauf quelques semaines avant les élections.

C'est aussi une des causes de ces incidents répétitifs qui pourrissent la vie des gens.

le-premier-incendie-s-est-declare-a-proximite-du-quartier-cPas un cas isolé.

Ici c'est au fond d'une cours qu'un incendie s'est déclaré ou aurait été allumé.

Pas grand risque de propagation aux habitations, ça sonne un peu comme un avertissement.

Un antagonisme qui prend de l'ampleur ou un pyromane désoeuvré en mal d'activité ?

Tout est possible, toutefois il faut connaitre les lieux et savoir ce qui s'y trouve, personnellement je connais la boulangerie adjacente mais pas les arrières boutique. 

Le 19 Novembre je serai interviewé sur Alpes1 j'espère pouvoir mettre en avant ce qu'il est indispensable pour la ville et surtout ce qui ne l'est pas.

DSCN8653.JPGUn petit coup d'oeil sur l'Infernet.

Pour se détendre en ce 11 novembre.

Bonne soirée à tous et à bientôt. 

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article