A prendre ou à laisser. Briançon 1er jour

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

100 9324Le Janus. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Un peu de neige, pas beaucoup mais il est encore bien tôt dans l'hiver.

100 9325Le Janus. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Plus près. 

Comme c'est toujours mon fils qui m'envoie les photos je les mets toutes.

Je pensais revenir fin décembre mais je dois me faire opérer de la colonne vertébrale, c'est donc remis à plus tard.

100 9326La croix de Toulouse. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Ces roches déchiquetées m'ont toujours laissé un certain sentiment d'insécurité, je me rappelle qu'il y a quelques années un bloc s'est détaché et a atterri dans une maison.

Certes, des travaux d'envergure pour sécuriser le Champ de Mars ont été réalisés mais le sentiment d'un risque me hante toujours, c'est une des raisons pour lesquelles je ne suis pas resté au 7 de l'avenue d'Italie pourtant moins exposé. (Et puis habiter au bord d'une nationale ce n'est pas cadeau)

100 9327Le Prorel. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Pas encore assez de neige pour skier mais cette sous-couche est une bonne chose pour préparer les pistes aux prochaines chutes, d'autant que le froid est au rendez-vous.

100 9328Le Grand Colombier. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Et la porte de Pignerol côté vieille ville, les clochers de la Collégiale et le Montbrison.

100 9329Le Champ de Mars. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Ce n'est pas la foule mais ce n'est pas la saison non plus.

100 9330Porte de Pignerol. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Porte Dauphine et la Collégiale Saint Nicolas, cette dernière chauffée durant les offices uniquement, ce qui revient à dépenser plus pour avoir moins.

Pourquoi ? Chauffer une pièce, une salle ou un édifice en maintenant le chauffage revient moins cher que de chauffer quelques heures pour laisser refroidir ensuite.

Dès qu'il faut de nouveau chauffer c'est tout l'ensemble refroidi qui est concerné donc une consommation importante de fuel.

Qui plus est, il n'est possible de chauffer et de maintenir ces édifices à température qu'en laissant le chauffage en permanence (Ce qui était sous la municipalité précédente), je connais suffisamment l'endroit pour savoir que même après deux heures de fonctionnement la température est tout juste acceptable (De l'ordre de 5 à 7 degrés).

Une heure immobile durant l'office est difficile à supporter, surtout pour les personnes âgées, celles qui sont les plus nombreuses, la défection envers la religion (Du moins le catholicisme) ne remplissant plus les églises sauf évènements. (Mariage, enterrements et veillées diverses suivant le calendrier).

La grosse consommation de fuel venait de l'âge "antédiluvien" de la chaudière précédente, qui plus est les travaux de compartimentalisation du sous-sol ont dénaturé le principe de chauffage de la Collégiale et l'efficacité s'en ressent cruellement.

Ce genre d'économie de bouts de chandelle ne correspond pas aux gaspillages financiers d'autres domaines de la ville.

Retour à la photo.

Le Montbrison est embrasé par la disparition du soleil qu'il occulte.

100 9331Porte de Pignerol. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Côté Champ de Mars.

100 9332Porte Dauphine. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Les installations électriques hors d'usage, d'antan, sont toujours là, éventrées, ainsi que quelques dépôts datant de la fête médiévale. (Voir quelques-unes de mes pages de l'an passé, de l'année d'avant et de 2009)

Mais comme ça ne fait que cinq mois depuis la dernière, le quota d'intervention des ST n'étant pas programmé, ça risque de durer encore un certain temps.

Ce qui laisse le loisir à nos rares visiteurs de constater la rapidité d'intervention de cette ville classée pour lui garder une image encore acceptable.

Mais si on ne trouve pas un peu de merde, à Briançon, on ne va plus se reconnaître dans l'image qu'on donne de la ville. (J'ai eu des échos)

100 9333Porte interne de Pignerol. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Prise de la demi-lune.

Faut-il avancer le fait que les morceaux de bois des meurtrières sont toujours là ?

Non, ça fait partie du décor et, de toutes les façons, datant de l'ancienne municipalité.

C'est ce qui empêche l'actuelle de faire intervenir les services concernés, comme on dit, chacun sa merde.

Attendons donc 2014 si la droite revient à la tête de la municipalité, ce qui n'est pas dans la poche vu l'actuel climat politique des deux bords.

Sinon dans sept ans passé, voire treize, plus rien ne m'étonne.

100 9334La vallée de la Guisane. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

A droite le Grand Aréa.

100 9335Les Têtes de Sainte Marguerite. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

A gauche et, au fond, les Trois Evêchés.

100 9337Le Prorel. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Dessous, au premier plan, le lycée et le collège Vauban.

100 9338Derniers rayons de soleil de la journée. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

100 9339Alors profitons-en. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Pour voir l'avenue Vauban.

100 9340Des deux côtés. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Au fond la place Eberlé.

100 9341Le Mélézin. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Mais je préfère les photos du matin, il est plus en majesté.

100 9343La Collégiale. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Prise de la porte Dauphine.

Oui, c'est vrai on ne voit que les toits de voiture, ça dépareille mais c'est chronique et apparemment insoluble.

J'avais déjà avancé qu'il y a avait une solution, seulement comme ça ne vient pas "d'en haut" comme ils disent, on attendra qu'une municipalité plus lucide prenne les mesures en conséquence pour l'image mais sans conséquence pour les riverains.

Juste un peu plus avantageux pour les touristes et les ST en période de déneigement. (Voir une page assez récente dans ce blog, en août je crois)

100 9344Demi-lune de la porte de Pignerol. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Son corps de garde.

En haut à droite deuxième échauguette de la porte Dauphine, du moins le support.

Depuis le temps qu'on dépense du pognon à des conneries, dans cette ville, il y a longtemps que ce furoncle, visible d'entrée, ne serait plus qu'un souvenir. 

100 9345Le fort des Salettes. (Photo Jean-Luc IHUEL du 01/12/2012)

Entre autres au-dessus du Champ de Mars.

D'autres photos et informations très utiles sur le site http://www.briancon-vauban.com/

A demain pour la suite.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article