Petite revue de presse 08 06 2017

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Et si on faisait des rapprochements ?

 

Petite revue de presse 08 06 2017

La dernière.

Sauf erreur c'était la dernière cabine téléphonique de Briançon.

Dommage que le Dauphiné n'y ait pas consacré un petit encart, la page Briançon est bien creuse ces temps-ci.

Ce qui perturbe, c'est la fâcheuse tendance des autorités à considérer que tout le monde évolue de la même façon, alors que tout le monde n'a pas de téléphone mobile, cette cabine, à cet endroit, était appréciée des vacanciers, j'ai pu le constater pendant les nombreuses années durant lesquelles je faisais divers transports au départ de cette gare.

Mais comme la SNCF aimerait bien aussi fermer cette gare, que les autorités le savent, que ça arrivera quoi qu'on fasse, de mettre les gens au pied du mur c'est leur faire accepter, contre leur gré, ce qu'on leur impose.

Mais comme c'est ce qui se passe dans tous les domaines, commerces, institutions, transports, religions, etc., le choix n'existe plus.

 

Petite revue de presse 08 06 2017

On leur impose même les trous.

Mais à Briançon c'est une institution, d'ailleurs c'est même à cette spécifique particularité briançonnaise qu'on reconnait cette ville qui se dégrade de mois en mois.

D'ailleurs son maire vient d'être propulsé à la tête de la CCB en remplacement de Mr Fardella qui, lui, était proche des administrés. Même s'il était à gauche de la gauche j'avais de l'estime pour le personnage.

Il est vrai que la précarité financière de Mr Fromm justifie cet énième mandat, arriver à 73 ans et être encore démuni c'est triste. J'espère qu'il ne va pas rejoindre "l'indien" pour faire la manche, je me fendrais d'une petite pièce comme pour les autres.

S'il administre la vallée comme il administre la ville, le bassin briançonnais a beaucoup de soucis à se faire.

Vous me direz, ce trou, ancien comme le monde, se trouve à l'hôpital, les urgences ne sont pas loin et ce ne sont pas les garagistes qui manquent dans cette ville, vu son état ce n'est pas de trop d'ailleurs, ce doit être la ville de France où on change le plus d'amortisseurs puisqu'elle est au diapason. (Information de plusieurs garagistes locaux)

 

Petite revue de presse 08 06 2017

Là, ce n'est pas un trou.

Cette route n'en possède pas. Il est vrai qu'elle est gérée et entretenue par le département, qui plus est c'est le seul axe pour rejoindre l'Italie dans un rayon de 150 km considérant que les autres cols sont restrictifs et tous fermés en hiver.

Ce motard a eut beaucoup de chance de s'en tirer avec seulement des fractures, ce qui est déjà beaucoup.

Je ne vais pas faire un cour de morale inutile sur le comportement de certains motards, d'autant que rien n'indique que ce soit lui qui soit en tort. 

Toutefois, de se retrouver à gauche de la chaussée à cet endroit est la caractéristique d'une vitesse excessive, à ne pas confondre avec un excès de vitesse à la réglementation.

Juste considérer que cette saison commence mal, déjà des morts sur les routes des Hautes Alpes dès le mois de Mai, en moto bien sûr.

C'est la raison de ma petite caméra embarquée, pouvoir déterminer les circonstances d'un accident, hélas beaucoup de motards vont bien trop vite dans les lacets de montagne et prennent les virages à gauche.

Mais elle enregistre bien d'autres choses.   

 

Petite revue de presse 08 06 2017
Petite revue de presse 08 06 2017
Petite revue de presse 08 06 2017

Comme çà.

Un semi-remorque - Italien - dépassant une voiture dans cette montée vers Montgenèvre est caractéristique d'un comportement qui, hélas, est aussi une habitude italienne chez nous.

Sur ces instantanés de clichés ça ne parait pas, mais quand on arrive en face c'est inquiétant, la marge de manoeuvre est très faible, les accotement ne permettent pas d'échappatoire, cette ligne droite, à cet endroit, est un point noir accidentogène.

D'autant que ce "routier" devra nécessairement ralentir pour amorcer les lacets du col, un comportement débile et totalement irresponsable.

J'ai très nettement ralenti pour le laisser rabattre, la voiture doublée se trouvant juste derrière a eut droit à sa queue de poisson traditionnelle.

 

Petite revue de presse 08 06 2017
Petite revue de presse 08 06 2017

Toujours dans le cadre routier.

Déposer des passagers âgés devant un accès relève aussi d'une certaine incompétence, d'autant que ce n'est pas la place qui manque.

Il est vrai que ces gens, plus trop agiles, rechignent toujours à marcher un peu (Je suis bien placé pour le savoir), prendre le risque de se faire accrocher c'est plus pratique.

Et puis en vieille ville, à ces heures, il n'y a rien à voir, tout est fermé.

On va me dire c'est la sortie de la vieille ville, les automobiles vont doucement.

Et bien non, je vois ça journellement, ceux qui sont toujours pressés font preuve d'une grande imprudence en ces lieux, c'est si vite arrivé, d'autant que certains riverains ne sont pas toujours au mieux de leur forme au volant, mais ce n'est pas de mon ressort, dommage, ou heureusement, ça dépend de quel côté on se place..

 

Petite revue de presse 08 06 2017

Là, aucun côté sécurisant.

Pour une région qui veut développer le tourisme il y a un travail de titan à accomplir.

Ne serait-ce qu'en créant des pistes cyclables, les cyclistes risquent leur vie à chaque tour de pédale.

En dehors de quelques marquages au sol, qui ne résolvent rien d'ailleurs, ce serait plutôt le contraire, rien n'est fait pour eux.

Il y a bien quelques candidats locaux, qui programment de temps en temps vouloir développer le tourisme, mais c'est juste le temps d'une campagne.

Et puis ce n'est pas en investissant des dizaines de millions d'euros, en dettes potentielles, à vouloir un front de neige par exemple, qui va améliorer nos routes dignes du siècle passé, voire du précédent.

Briançon, une ville en décadence et en dégradation constante, ce qui est un exploit vu son déjà mauvais état légendaire.

Même les routes fraîchement refaites sont déjà défoncées par des tranchées mal rebouchées.

 

Petite revue de presse 08 06 2017

Les éternels travaux.

C'est la quatrième fois en un an et demi qu'on ouvre cette rue aux mêmes endroits, ces jours-ci traverser Briançon c'est un parcours éprouvant, pour les nerfs et pour la santé, les bouchons conjugués aux émanations d'échappement de ces innombrables chantiers de la ville en salissent un peu plus l'image.

On va me dire il faut bien que ça se fasse.

D'accord, mais si les autorités lisaient mon blog ils aurait trouvé partiellement une solution pour minimiser ces nuisances.

Maintenant, le clientélisme c'est d'avoir des contrats de chantiers avec les enveloppes de complaisance qui vont avec.

Les administrés, eux, alimentent ces enveloppes via les intervenants de quel que bord qu'ils soient.

La morale politique, même locale, c'est une utopie qui coute cher.

 

Petite revue de presse 08 06 2017

Les connaisseurs en savent quelque chose.

Droite, Gauche, Extrême Droite, Extrême Gauche, Centre, Centre droit, Centre gauche, centre Centre tendance un peu de tout (François Bayrou, le caméléon de la politique, est représentatif de ces quatre derniers alternativement) les casseroles ne se comptent plus, une vraie quincaillerie nationale.

Les accusateurs d'hier sont les accusés d’aujourd’hui et inversement.

En fin de compte, ce n'est pas le profit personnel qui est en cause, c'est la façon de l'obtenir.

La presque totalité de ceux qui prétendent à un poste public ne le font que par lucre, on y voit le plus grand ramassis d'incapables et d'incompétents du pays.

Le plus beau c'est que ce sont ceux qui se font plumer qui les mettent en place.

Comme quoi, quand on aime !!!

Pour ces législatives de dimanche prochain je ne sais même pas pour qui je vais voter. Peut-être blanc.

Bonne journée à tous.

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog, inscrivez-vous rubrique "s'abonner", bandeau droit du blog. 

 

Publié dans Briançon, Société

Commenter cet article