Petite revue de presse 13 06 2017

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

De tout et de rien, surtout de rien.

Et puis bientôt un livre sur Briançon.

De mon cru bien sûr et pas très valorisant,

le contre-pied de l'image idyllique. 

 

Petite revue de presse 13 06 2017

De quoi je me mêle.

C'est la question que je me pose chaque fois que je découvre une situation médiatique qui consiste à prendre faits et causes pour un fonctionnement dit, si chacun se mêlait de son cul le monde irait mieux et les conflits seraient très limités, ils ne resteraient que locaux pour des considérations plus réalistes.

L'occident, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, a une fâcheuse tendance à vouloir imposer, un peu partout, sa façon de fonctionner, je dirais plutôt ses façons de fonctionner.

Les anglais et les américains (pas les peuples, les dirigeants) se sont sentis pousser des ailes et se sont également sentis investis d'un rôle qui ne convient à personne sauf à leur personne. L'Europe suit comme un mouton, que ses peuples sont devenus d'ailleurs.

Les ingérences incessantes n'ont apporté que guerres et désolations, surtout au Moyen-Orient et en l'Extrême-Orient plus avant, résultat une déstabilisation mondiale qui engendre des maux et de la misère.

Pourquoi des peuples veulent-ils impérativement appliquer leur mode de vie sous couvert d'une démocratie ? La leur, qui bat de l'aile ! L'image que se donnent les donneurs de leçons cache la merde de ces démocraties d'ailleurs bien instables.

Comme se considérer supérieur par une culture, souvent discutable d'ailleurs, par rapport à une autre.

Bien entendu le profit, l'avidité et la jalousie sont les trois moteurs de cette hégémonie destructrice. 

Dès que j'aurai le résultat de mes recherches je ferai une page spéciale, à l'automne.

   

Petite revue de presse 13 06 2017

Pas de rapport ?

Si, justement, le rapport c'est également cette propension à chercher l'excès là où il n'existe pas, à poser des mots là où ils n'ont rien à y faire.

L'écologie, politique bien sûr, consiste à instiller la peur, cette arme très puissante plus efficace que les explosifs.

Les mamans des écoles maternelles d'aujourd'hui sont très jeunes, elles sont déjà impactées par cette peur qu'on leur distille en permanence à longueur d'année à travers les médias et les émissions télévisuelles camouflées en distractions.

Elles sont aussi filles de mamans ayant aussi déjà subit les premiers lavage de cerveaux dans les années 1970, en pleine explosion sociétaire.

Mais qu'est-ce que c'est que cette nouvelle connerie, le radon meurtrier des enfants en bas âge, voilà de quoi promouvoir une entreprise, ou préparer les administrés à payer de l'utopie.

Je propose donc aux intéressés, auxquels on n'a certainement pas donné tous les éléments, d'aller faire un tour en Bretagne, histoire de voir en quels genres de monstres sont transformés les enfants bombardés de radon toute l'année, le granit Breton ayant cette particularité d'en émettre en quantité.

 

Petite revue de presse 13 06 2017

Il faut arrêter de déconner deux minutes.

Les mères de famille qui clopent dans leur voiture avec les enfants à bord, ce n'est pas grave.

Les ados qui commencent à fumer dès 14 ans, voire plus jeune, ce n'est pas grave.

La merde qu'on bouffe à longueur d'année dans la presque totalité des nourritures imposées par les multinationales, ce n'est pas grave, ce qui est grave c'est l'émanation naturelle et remontant à la formation de la croute terrestre, on a mis des milliers d'années à s'en rendre compte, à tel point qu'on s'alarme de savoir comment éradiquer un phénomène impossible à réduire sur une surface qui ne se limite pas qu'à l'enceinte de l'école maternelle.

Je ne sais pas quel gugusse s'amuse à avancer des hypothèses farfelues mais ce n'est pas sans arrières pensées.

Alors je dis, mères de famille, cesser d'écouter les fouteurs de merde et de peur, le radon qu'émet le sol n'a jamais tué personne avant les autres expédients qui nous pourrissent la vie à longueur d'années.

Les ondes cosmiques, les ondes radio et les ondes diverses générées par l'homme sont bien plus nocives que la faible radioactivité granitique.

Où alors il y a un gars plus malin que les autres qui voit d'un bon oeil faire du fric avec quelques remèdes miracles de son invention en propageant la peur, ça marche très bien.    

 

Petite revue de presse 13 06 2017

La peur est là.

Sauf que ça ne sert pas l'écologie, mais ça fait travailler les hôpitaux.

Ce passage pour piéton, dangereux, fait une fois de plus parler de lui.

La solution appartient à la mairie, mais comme dans cette ville on est dirigé par des couilles molles qui ne les ont pas pour prendre des dispositions adaptées, on verra encore de ces piétons, la plupart inconscients d'ailleurs, se faire foutre en l'air par d'autres véhicules.

Ce passage me fait penser à ces stands de tir des années 1950, ou les cibles apparaissaient et disparaissaient sans qu'on sache quand, juste tirer au hasard pour en dégommer une.

Les véhicules se dirigeant vers la montée de la chaussée sont pénalisés par le soleil, de face à ces heures, d'autant que le passage est dans l'ombre, ajouter à cela la disposition du giratoire à la con qui impose de regarder à gauche pour guetter les cinglés qui arrivent trop vite, comme c'est l'habitude dans cette ville en constante dégradation, et le risque est important, les jours de marché c'est l'apothéose.

Et puis la spécialité piétonne briançonnaise c'est de se jeter sur la chaussée sans même regarder, c'est dix mille fois par jour.

Je suis en train d'écrire un livre sur la ville de Briançon de tout ce qui n'y va pas, il devrait sortir en Décembre, février 2018 au plus tard, c'est édifiant ce que j'ai pu accumuler comme conneries et incroyables situations dans cette ville.

Je n'y nomme personne et j'exclus la politique, beaucoup y retrouveront des personnages. Beaucoup vont en rire, certains aussi mais jaune, je n'en ai rien à branler, pour avoir la tête haute il faut autre chose qu'un mandat électif. 

 

Petite revue de presse 13 06 2017

Bingo.

Si les jeux ne sont pas encore faits je pense toutefois que Mr Giraud l'emportera.

Pourquoi ?

Parce qu'il représente une stabilité, parce que quand il s'avance sur un projet il ne met pas systématiquement une tendance partisane en avant, parce qu'il ne se répond pas d'une influence électorale, même si elle existe.

Il ne fuit pas les gens quand il les croise dans la rue même s'il est difficile à rencontrer en dehors des meetings, activités obligent.

Et puis j'ai mes raisons d'être méfiant sur un fonctionnement impossible, j'ai lu les programmes, un député ne peut pas se targuer d'avoir un programme, ce n'est pas son rôle puisqu'il ne pourra jamais le maitriser.

Et puis ça commence sérieusement à me casser les couilles tous ces gens qui se répondent de la politique politicienne pour ne pas être en mesure de répondre aux attentes de la population.

Alors un tiens vaut mieux que deux tu l'auras. 

Si je devais trouver quelqu'un qui puisse répondre à ce que je trouve bien pour la population, je voterai pour tout le monde. Où personne.

Ce qui tue la société ce sont les disparités politiques, si ces gens pouvaient mettre leurs idées en communs et les partager, au lieu de les combattre pour des raisons idéologiques, qu'est-ce que ça irait mieux.

Je ne suis ni à gauche, ni à droite, ni aux extrêmes, pas plus au centre, je suis pour celui qui saura gérer la population et enfin répondre intelligemment à ses demandes

Alors, dimanche je sais pour qui je vais voter.

Ou peut-être pas pour ne pas donner un chèque en blanc à ce qui nous attend.

A très bientôt pour autre chose.

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog, inscrivez-vous rubrique "s'abonner", bandeau droit du blog. 

 

Publié dans Briançon et politique

Commenter cet article