Petite revue de presse 02 06 2017

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Parfois, j'ai l'impression d'être un emmerdeur.

Où !

Je retarde de quelques décennies, n'ayant pu m'adapter au laxisme qui soumet les peuples. 

 

Petite revue de presse 02 06 2017
Petite revue de presse 02 06 2017
Petite revue de presse 02 06 2017

La bombe.

Pas atomique, ni même conventionnelle, juste automobile, ces bombes innombrables qui génèrent quelques accidents et remplissent les pages des journaux.

Bon d'accord, il est de bonne heure. Bon d'accord, la route est dégagée. Bon d'accord, c'est un italien et on sait qu'ils ont une certaine approche de la réglementation. 

Cependant, bien que ça fasse un peu lassant, il est arrivé comme une bombe derrière moi qui suis un super emmerdeur à m'imposer de respecter les règles, on ne se refait pas.

Je me dis juste que de me mettre 100 mètres dans la vue en 5 secondes alors que je roule à 70 pourrait éventuellement supposer qu'il dépasse un peu la vitesse, ce n'est pas grave finalement la presque totalité des conducteurs restant persuadés qu'ils maitrisent tout.

 

Petite revue de presse 02 06 2017
Petite revue de presse 02 06 2017
Petite revue de presse 02 06 2017

Mais !

Sachant qu'à ces heures et à cet endroit le franchissement du stop de cette intersection est une prouesse très usitée, je me dis que le jour où celui qui me double n'est pas vu par celui qui "grille" le stop ça risque de poser un petit problème.

Vous me direz, on est trop nombreux sur terre, alors un de plus ou un de moins ce n'est pas bien grave. Et puis tant que c'est les autres !!!

C'est juste un constat habituel parmi les innombrables que je vois tous les jours, si je devais les programmer sur mon blog j'y passerai mes jours et mes nuits, qui plus est ma carte "caméra" de 32 Go n'y suffirait pas.

C'est juste pour commencer cette page.

 

Petite revue de presse 02 06 2017
Petite revue de presse 02 06 2017

Là, pas besoin de constat.

C'est une évidence.

Comment demander à une population fragile et désinstruite de respecter des institutions quand des gens supposés êtres équilibrés s'opposent au travail des forces de l'ordre.

C'est un monde à l'envers, ces mêmes gens qui fustigent l'Etat de leur ponctionner toujours plus en impôts et taxes diverses pour entretenir l'esclavage moderne organisé par l'UE.

Un non-sens, des illuminés déconnectés de la vie courante, certainement de ceux qui n'ont pas de difficulté à finir le mois.

Et puis s'ils sont si sensibles à cette parodie de misère humaine qu'ils prennent en charge, chez eux et sur leurs deniers, ces "pauvres" réfugiés" qui ne sont que des profiteurs.

Ils sont si niais que ça ces "défenseurs " ?

En admettant que l'un de ces "défenseurs" soit attaqué chez lui ou dans la rue par un de ces gentils migrants inoffensifs, il va appeler la police je suppose. Non !

 

Petite revue de presse 02 06 2017
Petite revue de presse 02 06 2017
Petite revue de presse 02 06 2017

Un droit tiré d'un abus.

C'est devenu routinier, presque une habitude, on ne les compte plus ces infractions innombrables qui pourtant peuvent se révéler dangereuses.

Le souvenir de cet habitant de Saint Chaffrey qui s'est fait tuer de cette façon il y a environ deux ans, pareil, une voiture lui a coupé la route alors qu'il circulait à moto, à l'intersection route de Grenoble et RD1091.

Si jamais on a le malheur de klaxonner (Ce que je ne fais jamais, c'est totalement inutile) ce seront invectives et injures, sachant que ces contrevenants sont persuadés d'être dans leur bons droits.

Ça va que je roule toujours tranquillement et que je m'attends, à chaque coins de rue, à me trouver dans une situation similaire, et c'est là que c'est grave.

Quand je vais chez un de mes fils, qui habite à Mas de Blais, lorsque le feu est au vert pour moi, je franchis cette RD1091 avec prudence pour prévoir les innombrables franchissement de feu rouge, surtout à cet endroit.

Tous ces gens sont donc presque persuadés que ces infractions dites bénignes n'engagent pas leurs responsabilités.

Ces mêmes gens qui râlent après les radars ou les mesures de plus en plus répressives concernant la conduite automobile.

Cet automobiliste ne réalise même pas qu'il présente un danger pour les autres, c'est de l'inconscience et de l'irresponsabilité pures.

 

Petite revue de presse 02 06 2017
Petite revue de presse 02 06 2017

Motards, soyez prudents.

Non que vous êtes dangereux, ce sont les autres qui sont dangereux pour vous.

La configuration de cette intersection permet de dépasser par la droite, quand un guignol pressé ne marque même pas la priorité il devient impensable qu'il se préoccupe de la sécurité des autres.

Bien sûr, sur une photo c'est statique, ça ne représente rien, raison pour laquelle certains critiquent mes exemples sans les avoir vécu.

Dans la réalité, ça va vite, très vite, trop vite.

Si un motard percute ce véhicule, le motard ne repartira pas, l'automobiliste si, comme quoi l'égoïsme se dévoile sous toutes ses formes.

 

Petite revue de presse 02 06 2017

Une pollution cachée.

Pourtant d'une grande importance, ces nuisances dangereuses pour la santé le sont aussi pour l'environnement, ça fait des dizaines d'années que j'en fais état.

Sans commentaire, juste regarder cette mini vidéo.

 

Petite revue de presse 02 06 2017

Dans le domaine de l'outrance.

Je serai curieux de savoir ce que les devoirs à la maison peuvent générer comme inégalités entre familles.

On utilise tous les expédient pour justifier des mesures très discutables.

L'éducation nationale française d'aujourd'hui c'est d'abord fabriquer de bons consommateurs avant d'en faire des gens instruits.

Et puis l'instruction d'aujourd'hui ce n'est pas être érudit dans un domaine précis, c'est savoir ce qu'on a bien voulu nous apprendre, donc aussi de la propagande et de la déséducation.

 

Petite revue de presse 02 06 2017

Le ridicule jusque dans les transports.

Je ne suis pas sûr que les élucubrations d'un responsable voulant laisser son empreinte (encore un) améliorent le fonctionnement de la SNCF.

La dégradation incessante de ce secteur du transport ne s'arrêtera pas avec une nouvelle appellation, qui relève d'ailleurs plus d'un caprice d'enfant de maternelle que d'un logo réfléchit.

Ce sont les syndicats qui ont démolit ce moyen de transport, si les finances allouées à la communication, à la publicité inutile et aux conneries de ce genre étaient redistribuées pour l'amélioration de la maintenance et l'embauche de personnels les voyageurs s'en porteraient mieux.

Mais comme c'est un monopole, comme tous les monopoles c'est juteux pour quelques-uns au détriment de tous les autres.

 

Petite revue de presse 02 06 2017

Entièrement d'accord.

D'ailleurs le cirque n'est plus sous les chapiteaux mais sous les Ors de la République.

Les vrais animaux y sont moins disparates mais nettement plus nombreux.

On les appelle des "responsables", la seule race en voie d'augmentation, la seule aussi qu'on aimerait voir disparaitre.

 

Petite revue de presse 02 06 2017

Le joker de la société.

Dès que quelque chose défrise quelqu'un on dit "racisme".

En fait, on a piégé un gars qui ne fait que dire ce que tout le monde pense et beaucoup disent.

Si l'amalgame est encore présent c'est que les populations sont influées à le faire.

Mélanger Arabes et Islam c'est une erreur mais ça sert une cause même si la presque totalité des arabes sont musulmans.

Ça sert surtout à faire monter les pressions en laissant entendre que tous les arabes sont des islamistes intégristes associés au terrorisme.

D'une part c'est méconnaitre le monde arabe, d'autre part c'est faire le jeu de certains extrêmes qui se gobergent de ces situations.

Pour contenir un peuple il faut qu'il soit divisé, dont acte.

Bientôt une autre page, je reprends le boulot le 19 Juin, donc moins de temps que je consacre à la rédaction de mes livres, cinq en écriture sur des sujets différents, dont deux vrais romans.

Bonne journée à tous et à bientôt.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous rubrique "s'abonner", bandeau droit du blog. 

 

 

Publié dans Revues de presse

Commenter cet article