Ah ben merde alors ?

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Un banquier vaut mieux qu'un chef d'Etat.

Un banquier chef d'Etat vaut mieux qu'un banquier.

La curée des mouches à merde pour trouver la plus belle.

 

Ah ben merde alors ?

Hier.

J'écrivais que pour les législatives mon choix irait à celui que je trouve le plus représentatif.

Je n'avais pas relevé ma boite aux lettres, j'y ai trouvé ce jour un dépliant politique.

Si certains sautent en marche quand il y a du danger, d'autres montent "En Marche" pour récupérer quelques picaillons, c'est donc avec surprise que je constate un grand virage du PRG vers un parti bâtard qui se dit de rien et de tout en ramassant toute la lie politique se trouvant subitement des accointances avec Mr Macron.

Ce dernier, parmi l'ensemble de ses promesses, a dit ne vouloir aucun des anciens politiques qui ont ridiculisé cette dernière et pourri le pays.

Pourtant on assiste à une massive arrivée de suceurs lèche-culs venus directement de la politique usée de ces dernières décennies.

Valls saute en marche du PS pour se rallier, ou tenter de se rallier, également En Marche, Bayrou, le caméléon de la politique, celui qui retourne sa veste à chaque fois qu'il pète, se voit déjà Garde des Sceaux si la rumeur se confirme.

Borloo se voit Premier Sinistre, bref, tout le ramassis de l'ancienne politique pour en faire une nouvelle ; envolée l'équipe jeune et dynamique qui a égayée la campagne Macron.

On prend les mêmes et on recommence. 

Ni honte ni pudeur, ce qui est valable pour Valls est aussi valable pour Giraud, la meilleure gamelle c'est celle qui est la plus remplie, en matière financière d'avoir un banquier chef d'Etat ça laisse ouvertes des portes d'enrichissement personnel qu'il n'y a qu'à franchir.

Je m'amuse de voir le tournant brutal que prend la politique Macron, je sens que beaucoup de ses électeurs de complaisance vont vite déchanter.

Trop tard, rendez-vous dans cinq ans pour en élire un autre si c'est encore possible, il a les dents longues Macron, il ne va pas laisser passer une occasion pareille de pouvoir museler définitivement les potentielles oppositions.

Sortez vos porte-monnaie brave gens, la note va être salée.

Alors, aux législatives je vote blanc, merci Mr Giraud de ce magnifique dépliant qui m'ouvre les yeux.

A très bientôt, pour autre chose.

 

 

Publié dans Politique française

Commenter cet article

Riri l'inventeur 12/05/2017 18:46

Ha si j'étais président

http://riri-linventeur.wixsite.com/les-debrouillards/moi-prsident