Mini revue du presses du 18 12 2016

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Mini revue du presses du 18 12 2016
Mini revue du presses du 18 12 2016

Un collègue chauffeur.

M'a donné une version qui émane de la DIR, information qui semble ancienne, concernant la présence des pneus dans les équipements de sécurité.

Il lui a été dit que c'était pour "assouplir" les ouvrages, un sorte de joint de dilatation, je suis dubitatif, soit on lui a fait cette réponse pour ne pas avoir à donner d'autres explications soit on lui a raconté des "vannes" parce qu'un équipement de sécurité se doit d'être performant, des pneus de camion c'est balèze comme joint.

Comme je ne mets pas sa parole en doute je pense qu'on lui a fait une réponse tordue.

Maintenant, si c'est avéré, j'aurai donc marqué une connerie.

De la même façon j'ai appris que VEOLIA ne s'occupait plus des poubelles de Briançon, ce serait la ComCom, donc pour ceux qui le savaient je passe pour un con, donc je m'en branle grave, et pour les autres ils continueront à être empoisonnés par les carences de la ComCom, puisqu'on ne sait plus trop qui fait quoi dans ce bled. Donc rien de changé, les cons levez la main.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

La montagne ça bouge.

Même si elle ne se rencontrent pas (Quoi que, sur quelques millions d'années !) ça créé des problèmes.

La circulation intensive de PL sur cet axe n'arrange rien.

Bien réaliser que la presque totalité des infrastructures humaines existantes sont construites sur les éboulis anciens de ces montagnes, pas forcément un gage de solidité, l'effondrement partiel du tunnel du Chambon en est une preuve douloureuse.

L'homme veut maitriser la nature, c'est une erreur, on s'adapte à la nature, on ne la contraint pas.

Tant qu'il n'y aura pas de décisions politiques intelligentes qui passent avant les intérêts nos routes subiront des dégradations dues au trafic intense. 

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

Dont l'urbanisation intensive.

Pour apprécier et faire apprécier on détruit ce qui justifie cette appréciation.

S'il y a des maires qui s'inquiètent il y en a d'autres qui se réjouissent du bétonnage, nos vallées commencent à ressembler aux banlieues des grandes villes avec tout ce que ça amène d'inconvénients, ça amène aussi une population pas toujours désirable qui s'adonne à quelques délits.

Là où il y a du fric à faire ceux qui en profitent suivent.

S'il n'y avait que çà !

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

Ça ne cadre plus.

Urbanisation égale augmentation de population, égale augmentation des nuisances, égale dégradation d'un environnement sain.

Je ne partage donc pas l'enthousiasme de ces gens un peu trop optimistes, quand on constate le nuage de pollution qui stagne au-dessus de Briançon plus de huit mois sur douze je m'interroge quant à la qualité de l'air même à 1400 mètres.

Briançon ville d'air pur et de bien-être ça fait déjà partie du passé, les très nombreux élèves de tous âges qui empruntent la "Chaussée" tous les jours en savent quelque chose.

Mais schutttttt, il ne faut pas le dire, le maire ne semble pas sensible à cet argument, les passe-droits électoraux sont suffisant pour qu'il ne réglemente pas la circulation sur cette avenue.

Le clientélisme électoral ne doit pas en souffrir, du moins dans ce genre de souffrance, la santé, elle, ça passe après.

Je ne vois pas beaucoup de jeunes sur cette photo ! Ils sont déjà tous morts asphyxiés ?

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

Une bonne nouvelle.

Pour être franc il est réel que la municipalité en place à fait plus d'efforts que ses prédécesseurs en ce qui concerne la remise en état de certaines chaussées, 

Ces travaux puzzles posent toutefois une interrogation, celle de la durée et de l'étalement de ces réfections.

Et puis réduire la chaussée ne réduira pas la vitesse, ce ne sont pas les infrastructures qu'il faut changer, ce sont les comportements.

Surtout que ce sont toujours les mêmes, ils sont connus, mais comme pour le reste si on veut préserver une clientèle électorale on laisse "pisser le mérinos" comme on dit vulgairement, et puis si de temps en temps il y a une victime ce n'est pas grave, ça s'oublie vite.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

Et puis ça rempli les journaux.

Cet endroit de Briançon est particulièrement délicat, la vitesse de certains y est souvent excessive, la traversée anarchique par les piétons y est légendaire, les commerces locaux incitant aux arrêts "à l'arrache" par des clients parfois "fatigués", surtout en soirée, et surtout très pressés.

Le revêtement de la chaussée y est pourrie dans ce secteur, ce qui incite à éviter les trous et les bosses destructeurs de suspensions et d'amortisseurs.

La combinaison de ces facteurs amènent à l'accident.

Donc pas une surprise, juste un constat, il y en aura d'autres.

Pour cette partie de chaussée qui longe la voie ferrée jusqu'à la gare j'avais préconisé une solution qui consiste à en supprimer le trottoir pour en faire un nettement plus large côté commerces, on bascule ces stationnements de l'autre côté, et puis pour le déneigement on y gagne largement.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

Hélas une triste réalité.

Il n'est pas facile de faire comprendre à quelqu'un qu'il boit de trop (Puisque c'est le réel motif de l'alcool au volant), déjà il dira que ce n'est pas vrai et puis il trouvera toujours un motif pour justifier un excès, fut-il léger.    

J'ai eut une période de ma vie où je tisanais méchant, c'est vrai que ça rend débile et irresponsable.

Et puis je confirme, c'est toujours les autres.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

Ça commence fort.

Maintenant, les pistes de ski sont devenues des autoroutes, on sait ce qui se passe sur les autoroute, surtout quand il n'existe pas de code d'autoroute.....de ski.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

Quelques relevés.

- L'incitation à la privatisation, de la santé.

Je retiens juste une chose qui passe à la trappe, depuis Edith Cresson le déremboursement de la médication et de certaines pathologies accélère, bizarrement les augmentations du prélèvement à la base au financement de la santé aussi.

Donc payer plus pour être remboursé moins, voilà qui va plaire à Sarkozy.

- La sagesse de Hollande.

Il est aberrant cet article, comme comparer le retrait de De Gaulle dans un des précédents courriers.

De Gaulle est parti la tête haute, Hollande partira la queue basse, heureusement qu'il a Julie pour la lui redresser.

La sagesse aurait été de réaliser, avant qu'il ne soit trop tard, que la politique ça ne s'apprend pas sur le tas, il aurait été sage de partir dès la première année, on n'en serait pas là aujourd'hui.

Hollande c'est un couard ignare, un amateur qui s'est fait plaisir (O combien) et puis les livres d'Histoire il s'en fout puisque certains de ses ministres veulent la supprimer, l'Histoire de France. 

- Sombres perspectives.

En effet, le roi est mort, vive le roi.

On prend les mêmes et on continue.

A cette primaire j'ai voté Fillon, pas pour en faire un président mais pour virer les deux cloportes furoncles de la politique, Sarkozy et Juppé.

Les programmes sont sensiblement les mêmes sauf que Fillon suce moins les islamistes, il préfère baisser la tête et lever les bras le petit garçon timide qui est aussi à la botte des communautés étrangères de France.

Funérailles républicaines.

Je dirais plutôt funérailles françaises, il n'y a pas un seul parti pour redresser la France, même pas au FN qui ne fera que faire reculer l'islamisme pour quelques temps, tout s'achète.

De Gaulle le disait, mettre un terme au régime des partis.

On n'a jamais eut autant de partis pour détruire le régime, pire que sous la quatrième. mais qui s'en souvient ? 

La laïcité est morte, vive la république islamique de France.

Pour le moment les guignols de la république haussent les épaules de nos craintes, ils ont torts, quand le cimeterre islamique leur tombera sur le cou c'est qu'il ne les auront pas monté assez haut, ce seront les premiers servis, quand on occupe un poste à hautes responsabilités on est toujours servi en premier.

Il n'y a pas que Louis XVI à guillotiner.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

D'ailleurs il y a des tribunaux qui se préparent.

Toutefois, qu'il y ait des riches ce n'est pas gênant, je ne connais d'ailleurs aucun pays où tout le monde est pauvre.

Ce qui me gêne c'est qu'il y ait des pauvres dans un pays riche de riches qui ignorent qu'il y a des pauvres.

Mais les riches, ne sont pas sur la même planète, d'autant que pour qu'il y ait des riches il faut des pauvres tout comme pour avoir des pauvres il faut des riches.

Ça fait 5 000 ans que ça dure, je doute que ça change.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

Non.

Pas "paierait" des rançons, la France paye des rançons.

Avec l'argent des pauvres, justement.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

Quand des pauvres....

....trouvent des truffes à vendre aux riches il leur faut d'autres truffes pour leur acheter.

Mais quand une truffe riche s'offre une truffe de pauvre avec l'argent des pauvres on réalise que les truffes ne sont pas vraiment là où on les cherche ni où on les trouve.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

La SNCF cherche des pauvres.

Dommage, j'ai passé l'âge, j'aurai bien rempilé. 

A former pour les rendre riche des impôts qu'ils vont payer sur ces salaires acceptables.

Mais c'est quoi être riche ? 

C'est de trouver quelqu'un qui est plus pauvre que soit pour réaliser que la richesse ce n'est pas toujours du pognon.

Donc des pauvres riches qui vont transporter des riches pauvres, du moins qui le croient, en se disant que du moment qu'on a payé tous ses impôts on est bien content d'être en vie.

Les vrais riches riches ne prennent pas le train.

Parce que la société des pauvres riches et des riches pauvres ce n'est plus d'arriver en fin de mois avec encore un peu d'argent sur son compte, c'est d'avoir réussi l'exploit d'avoir pu engraisser l'Etat sans dépasser son découvert bancaire.

Découvert qui génère des frais qui engraissent les vrais riches qui font croire au riches pauvres que les pauvres riches sont à la même enseigne, c'est génial la science des chiffres, surtout pour ceux qui ne la connaissent pas.

 

Mini revue du presses du 18 12 2016

La poste et les pauvres.

Quand il y a des sous il n'y a pas de soucis, avec six sous on se fait du soucis de n'avoir pas cent sous pour faire cinq francs anciens bien sûr.

Pour les anciens la poste c'est le courrier, il va si vite qu'il faut le rattraper, avec cent sous on n'embauche pas du personnel, c'est un souci pour ceux qui s'en font, quand un service public se met à faire du commercial c'est un service privé public pour les privés.

Le public, lui, est privé de privé, ça fait du souci public.

Il y a quelques années j'ai reçu une lettre recommandée, du TGI de Gap, qui à mis 19 jours à monter à Briançon, c'était une convocation à me présenter ....la veille quand je l'ai reçue.

Mais comme ça concernait un litige avec la sécurité sociale j'ai été débouté pour absence du plaignant à l'audience.

Des fois, le courrier, il n'est pas toujours en retard pour rien, ça sert aussi à çà, les code-barres.

Bonne soirée à tous, demain je rattaque le boulot en croisant les doigts, deux accident du travail dans la même année avec six mois d'arrêt ça ne m'était jamais arrivé en 49 ans d'emploi dont 67 ans de travail puisque de 1983 à 2001 j'ai eut deux emplois parallèles. (Comment ça il n'y a pas 67 ans dans 49 ?)

Mais schutttt, ne pas le dire, des fois qu'on m'impose là-dessus ! Par contre la sécu n'a pas validé mes excédents de cotisation contrairement aux impôts, on ne peut pas tout faire.

A très bientôt.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre dans mes délires et mes élucubrations, et partager ce blog, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

C'est gratuit et ne me rapporte rien.

Publié dans Revues de presse

Commenter cet article