Un an seulement, un an déjà.

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Suivant qu'on impose ou qu'on subit la durée du

temps n'est pas la même pour tous.

 

Un an seulement, un an déjà.
Un an seulement, un an déjà.
Un an seulement, un an déjà.

Surtout n'allez pas croire que je fais la chasse.

 

Ce n'est qu'au hasard de mes déplacements pédestres que je relève différentes incongruités (On dit aussi inconvenances), mais comme ce sont des comportements inciviques très répandus il est difficile de les éviter.

 

Le reste c'est le réflexe photos.

 

Soit le chauffeur n'a pas vu ces plantations, au quel cas il va devoir consulter rapidement en ophtalmologie, soit il était très fatigué, en fin de journée ça arrive, soit il s'en fout royalement, certainement la plus plausible des explications bien qu'il soit riverain, donc également concerné par la part des impôts locaux qui vont couvrir les frais de remise en état.

 

Mais, n'ayant pas moi-même remarqué que les places de parking étaient numérotées, de façon assez sommaire d'ailleurs, le chauffeur de ce véhicule n'ayant pas non plus remarqué les marquages au sol des emplacements de stationnement (Qui lui en voudrait, surtout s'il rentre de nuit), je me dis que peut-être une certaine part de responsabilité est à imputer au gestionnaire de ce parking.

 

Un an seulement que ce parking est "terminé", pour les plantations c'est peu.

 

Un an déjà que ce parking est "terminé", pour les dégradation c'est énorme.

 

Un an seulement, un an déjà.

Classique habitude.

 

C'est rengaine de le remettre mais si je ne le fais pas ça va devenir un droit.

 

Si les secours doivent intervenir il y a une voiture à dégager, elle y a passé la nuit.

 

On ne se donne même plus la peine de gêner le moins possible, on se pose là comme un chien fout sa merde, les autres ? démerdez-vous.

 

Un an seulement, un an déjà.
Un an seulement, un an déjà.
Un an seulement, un an déjà.

Ça devient bon.

 

Juste déplorer que les réfections ne se fassent que par petits bouts, le puzzle briançonnais a cet inconvénient d'enfin finir quand il faut tout reprendre à zéro.

 

Où, pour écrire simple, le début des réfections, datant de plusieurs années, voire de plusieurs dizaines d'années, est à refaire, des dégradations plus rapides que les réfections.

 

Un an seulement, un an déjà.

Quotidien de cette route.

 

Incontournable, rien à redire, il faut que la vie suive son cours et que la société fonctionne.

 

C'est une des raisons qui m'impose à redéménager, des frais dont je me serais bien passé.

 

Je déplore juste que les propriétaires, de ces locations si sensibles aux nuisances, n'en fassent pas état et surtout qu'ils louent si cher pour des prestations médiocres.

 

Un an seulement, un an déjà.
Un an seulement, un an déjà.
Un an seulement, un an déjà.
Un an seulement, un an déjà.

Là, tous les briançonnais connaissent....

 

...et en souffrent, cette route a fait l'objet de travaux d'importance l'an passé, les tranchés se sont affaissées, de façon importante à certains endroits.

 

Ici, particulièrement, les véhicules subissent des dégâts consécutifs aux déformations de la voirie.

 

Ça fait un an déjà, mais un panneau, signalant les déformations, est en place depuis un an seulement, il n'est même pas encore rouillé.

 

C'est si long et si rapide une années suivant qu'on subit ou qu'on oublie.

 

En fait, les entreprises qui exécutent ces travaux ne reviennent jamais pour reprendre le ragréage routier indispensable.

 

Résultat les amortisseurs se dégradent sur les véhicules, ceux qui en subissent le plus les conséquences sont les cars et les camions.

 

Et bien vous ne savez pas ?  Il n'y a pas de responsable, d'une part parce que ce sont des travaux départementaux, d'autre part du fait que le département délaisse cette route comme il en délaisse bien d'autres.

 

Le coût de la communication grève les budgets de réfection des voiries, l'administratif coute cher.

 

Mais qu'attend la municipalité pour intervenir ? Ne serait-ce que pour niveler la route à ces endroits, par ajout d'enrobé à froid, une des matières préférées en ces circonstances.

 

Un accident peut-être !

 

A très bientôt pour une nouvelle page.

 

Bonne journée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,

inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

 

Commenter cet article

monsieur c****** 10/09/2016 14:50

bisous d'un c****** comme vous dites :-D

francois.ihuel15.over-blog.fr 10/09/2016 17:01

Merci. Ne connaissant pas les "codes" des "smileys" j'ai regardé sur Google. C'est un Smiley très content, mais ils ne paraissent que sur les SMS. Alors Monsieur C****** c'est que vous êtes satisfait ou alors c'est par dérision. Bien à vous

Frédéric 09/09/2016 12:22

Décidément !! Quelle mouche les à piqués à ces "chauffards" ... Ras le bol de ces connards ! (bis) Si vous lisez ce blog, vous les coupables ! Essayez de ne plus être un connard , vous pensez pouvoir y arriver ? Et penseriez-vous, dans le même temps, qu'il soit possible que vous deveniez responsable et respectueux ? Non, là c'est peut-être trop demander ... Aux autres, bien amicalement.

francois.ihuel15.over-blog.fr 09/09/2016 14:15

Chauffards peut-être pas mais inciviques probablement, malheureusement c'est si répandu que plus personne n'y fait attention, c'est bien ce qui est grave. Je doute qu'ils lisent mon blog, je suis trop emmerdant pour çà