Ma petite revue de presse 13/07/2016

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Ne pas confondre démission et incompétence.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016

Une élection de guignols.

 

Quand François Hollande a été élu, c'est par des intentions basiques sociales classiques, ce que tout un chacun peut aisément faire dès qu'il possède le pouvoir et quelques copains à occuper.

 

Dès l'hors qu'une situation dégénère par faute de compétence ce ne sont certainement pas les incompétents responsables de cette dégénérescence qui apporteront le remède.

 

Alors, qu'un "Premier Ministre" incompétent veuille résoudre une situation dont il est en majorité responsable, c'est comme demander à Dieu de baptiser le Diable.

 

Il ne se passe pas une semaine sans que l'un ou l'autre membre du gouvernement ne se fasse remarquer par une connerie qui engendre les problèmes sociétaires, le pire c'est que ces gens, qui se disent efficaces, ne réalisent même pas qu'ils sont totalement inefficaces.

 

Pour diriger un pays il faut de la poigne, de la ténacité et de la constance, ne pas se laisser influencer (Chantage, soudoiements) par des communautés ou des groupes financiers.

 

Si on cède au chantage c'est qu'il y a matière à être victime du chantage, le subir sans rien dire pour ne pas que se dévoilent des vérités ou/et des magouilles, si ce chantage a des répercutions sur l'ensemble de la population c'est un suicide national incombant à l'unique chef de l'Etat.

 

C'est ce qui se passe en ce moment pour la France, il n'est pas possible qu'un homme soit aussi impuissant à exercer ses vrais fonctions, pour peu qu'il se rappelle encore la nature de ses obligations, des Chefs d'Etat autres ont été exécutés pour moins que ça, d'autres ont démissionné, d'autres ont été déchus de leur mandat et certains sont passés en jugement.

 

Dans la France socialiste tout passe, il n'y a pas un seul opposant en mesure d'entrainer la population à exiger la démission ou la déchéance de celui qui fait sombrer le pays.

 

C'est d'ailleurs ce qui est assez étrange, cet immobilisme complice cache quelque chose, il y a un gros coup fourré qui se prépare pour le peuple, cette anesthésie collective n'est pas normale.

 

Le français d'aujourd'hui n'est garant que de son petit confort personnel, il a oublié la notion de patriotisme collectif au profit d'un fonctionnement individuel, c'est aussi le résultat d'une politique orientée en ce sens depuis plus de trente ans, laisser croire aux populations laborieuses qu'elles ont encore la chance de posséder ce qui leur est propre en occultant soigneusement de leur dire que la presque totalité de leur petits biens ne dépend que de leur obéissance à un Etat devenu totalitaire.

 

Le reste, les valeurs du pays, passent à la trappe justement par cet excès d'obéissance qui n'est que de la soumission par complaisance et égoïsme.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016

Rien ne cache rien.

 

Les excès de violence, de quelle que nature que soit la violence, ne sont que les réponses d'une population sans repère ni garde-fou.

 

Quand un ministre de l'Intérieur neutralise le travail de ses subordonnés, par des ordres totalement contraires à l'action des forces de l'ordre, la délinquance explose forte de cette permission de l'Etat à commettre des exactions dans l'impunité.

 

Le plus grave, ce n'est pas le fait qu'il y ait des exactions, c'est la banalisation de ces actes et l'impossibilité, qui va en découler, de revenir à un fonctionnement normal d'autant que la majorité de ceux qui commettent des délits est d'origine étrangère et se répond d'un fonctionnement étranger en s'exonérant de la réglementation française.

 

Pas besoin d'être adhérent au Front National pour constater une telle évidence.

 

Les exactions ce sont des coups d'essai qui attendent une réponse, s'il n'y a pas de réponse ces exactions seront plus violentes, on monte dans la délinquance faute de réponse adaptée, la magistrature à une énorme part de responsabilité dans cette escalade.

 

Alors chercher une cause dans les phénomènes de bandes ou de paupérisation c'est la réponse type de ceux qui sont impuissants à assumer leurs charges et leurs fonctions, toutefois il faut aussi réaliser que si un maire prend des mesures efficaces il sera mis au pilori par l'Etat impuissant.

 

C'est le serpent qui se mord la queue.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016

Au secours, tout va bien.

 

Dans le monde des bisounours il y a la notion de complaisance.

 

Pour ceux qui sont attachés à leur patrimoine et aux valeurs de leur pays, donc les "fascistes", c'est la honte d'une nation qui laisse tout faire.

 

Pour ceux qui voient dans ces dégradations l'oeuvre et l'expression de la libre pensée, comme jack Lang, c'est de l'art et la liberté de pouvoir tout faire, y compris l'inconcevable.

 

Juste réaliser que Paris est dirigé par un maire socialiste, une femme de la même origine que Valls, j'ai comme un vague sentiment qu'on laisse se dégrader une population pour la mettre au pilori, population gangrené par l'apport d'éléments étrangers qui tombent à point nommé.

 

Au milieu d'une telle anarchie les terroristes et autres cinglés qui profitent des faiblesses de l'Etat sont les rois.

 

La liberté des uns c'est l'enfer des autres, le socialisme s'affiche, là comme ailleurs, dans toute sa splendeur et dans toute la représentation de son incompétence flagrante.

 

Quand un pays, si apprécié dans le monde entier pour sa culture, sa profonde et si riche histoire, en arrive à ce résultat en si peu de temps c'est qu'il y a un problème au plus haut niveau, le manque de repère et l'absence de barrière aux excès engendrent une dégradation sociétaire qui met en péril la nation toute entière.

 

En sont-ils conscients ceux qui sont censés nous diriger ?  Nous dirigent-ils vraiment d'ailleurs ?

 

Non, ils fonctionnent par autosatisfaction, pour répondre à un besoin personnel qui leur fait défaut, une tare infantile qu'ils tentent de matérialiser, un fonctionnement qui répond tardivement à leur actes de Mai 1968.

 

Quoi que, savoir si Hollande à l'âge de quatorze ans réalisait vraiment le but de ses "exemples" plus âgés de dix ans aux motivations autres.

 

Cette fausse liberté d'hier c'est l'anarchie d'aujourd'hui.

 

Quand un patrimoine national connu dans le monde entier est sacrifié au nom d'une liberté fictive c'est que, justement, cette liberté n'existe plus.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016

Ce qui entraine des excès.

 

Dans ce genre ou dans d'autres, nos gouvernants des vingt dernières années se comportant comme de véritables truants, agissant en parfait voleurs de haut vol, comment demander à un peuple de respecter les lois.

 

Six mois avec sursit c'est un verdict complaisant qui incite à tenter sa chance de disposer des finances de l'Etat via toutes sortes de méthodes, Cahuzac a montré la voie.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016

Ces impôts si disparates.

 

Hollande est fin sur ce coup, sachant que la majorité de ceux qui n'ont qu'un petit revenu sont aussi ceux qui constituent la classe sociale la plus malléable, il cherche les bonnes grâces de ceux qui sont aussi les plus indécis lors des élections, ceux qui votent pour celui qui parle le dernier ou qui fait miroiter le miroir aux alouettes, ça marche.

 

Supprimer une tranche d'impôts en prétendant ne rien changer aux autres c'est du mensonge que ne vérifieront pas ceux qui sont concernés.

 

Le paragraphe "concentration de l'impôt" met en avant une fausse information, mes revenus ont augmenté (Par mon unique travail) de 47 %, la tranche d'impôt à 5,5 % ayant disparu je rentre dans la catégorie de la tranche à 12 %, mes impôts quadruplent donc et grève un budget qui ne pourra plus suivre, je suis loin d'être le seul dans ce cas.

 

Si encore on en avait le retour ?

 

Mais non, c'est de l'argent qui finance le gaspillage, le faux social (L'immigration ce n'est pas du social, c'est une stratégie) et surtout qui permet à ceux qui sont incapables de nous gérer de s'enrichir encore et encore, comme payer le coiffeur personnel du président 9000 Euros par mois.

 

C'est çà le socialisme ???

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016

Un exemple à suivre.

 

La juste répartition de l'impôts et la remise en cause du devoir de chacun.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016

L'impôt justement.

 

Des surcouts pour causes d'erreurs ou de négligeances !

 

En matière d'erreur on pourrait y ajouter le garage à vélos de la gare SNCF mais là c'est carrément une faute, personne ne s'en sert, voilà un magnifique gaspillage financier qui n'a servit qu'à une photo de famille politique.

 

S'il n'y avait que ça.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016

En matière de gaspillage.

 

On a aussi l'eau, l'article m'interpelle, je doute qu'on remplisse des piscines tous les jours, et puis de la remplir la nuit ou le jour ne changera pas le débit, c'est n'importe quoi cet article.

 

J'avais déjà fait une page sur le sujet, l'eau de consommation sert à tout, je me souviens de cette époque où les eaux d'arrosage et de nettoyage ne nécessitaient pas de traitement spécifique, je me demande même si d'arroser des cultures fait s'évaporer l'eau qui retourne là d'où elle vient, même si elle met du temps.

 

En fait la surabondance a généré des excès qui sont devenus indispensables, il va falloir réapprendre aux générations futures à ne se contenter que de ce dont on dispose, pas le contraire.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016

Briançon peut être fière.

 

D'avoir un service de nettoyage consciencieux, je n'en dirai pas autant de Gap.

 

La place Desmichel est loin d'être propre, pourtant le centre administratif y est bien présent.

 

Ces merdes que je vois tous les jours, dans d'autres lieux aussi, ne sont pas récentes, je ne vais pas m'amuser à prendre des photos de tout ce que je vois mais je constate qu'en matière de service technique nous sommes plus performant que Gap.

 

Ces déchets sont anciens, certains en pleine transformation et dégradation, je passe les odeurs.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016

Un car de la SCAL.

 

On retrouve là les problèmes de comportement routiers, hélas un mort la veille de son mariage (Ce n'est pas dans l'article mais j'ai mes informations).

 

Dépassement dangereux ? Mauvaise évaluation des distances ? L'enquête le dira mais nous n'en n'aurons pas connaissance.

 

Si, en face, il y avait eu une mère de famille avec ses enfants le bilan aurait été plus lourd, le choc a été extrêmement violent, le car doit subir un découpage complet de l'avant pour réfection.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016

Briançon hier.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016

Briançon aujourd'hui.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016

Les Têtes de sainte Marguerite.

 

Les Trois Evêchés.

 

Les pluies de ces derniers jours ont blanchi les sommets élevés, la sécheresse est sélective, elle ne sert pas non plus les mêmes intérêts.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016
Ma petite revue de presse 13/07/2016

Une si belle ville. 

 

Qui mérite qu'on la gère mieux, mais c'est une autre histoire.

 

Ma petite revue de presse 13/07/2016

Le Dauphiné Libéré.

 

Courriers des lecteurs.

 

Ça fait du bien les gens qui ont de l'humour.

 

A bientôt, pour autre chose.

 

Bonne fin de semaine à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,

inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

 

Commenter cet article