Briançon, parking hôpital.

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Briançon, parking hôpital.

Un serpent de mer ressurgit.

 

Pas vraiment un scoop, il y a des années qu'on remet au devant de l'actualité locale ce problème chronique.

 

Déjà, avant de faire un parking, où du moins repenser le stationnement de l'hôpital, on refait entièrement les rues adjacentes et on modifie le plan de circulation, rien que ça ce n'est pas gagné.

 

Ensuite on arrête de raconter des conneries avec le covoiturage et autres moyens de déplacements tels que le vélos, les gens qui bossent à l'hôpital doivent subir les conséquences des inepties municipales.

 

Qui plus est, quand on fini une journée de travail épuisante (Le secteur médical n'étant pas de tout repos, avec des heures pénibles) on n'a pas envie de se "recogner" un trajet "pentu" à vélos, le covoiturage c'est aussi une question d'accointance, tout le monde n'accepte pas tout le monde.

 

J'avais, il y a quelques années et à plusieurs reprises, préconisé de mettre en place un service de transport dédié aux personnels hospitaliers des différentes structures briançonnaises, soit par un service "TUB" soit par la coopération d'un transporteur local, un service qui prend en compte les points d'arrêts préférentiels des salariés des établissements de soins en tenant aussi compte les horaires spécifiques de ces personnels.

 

C'est un coût minime moins cher que d'entretenir des immigrés qui ne branlent rien de leur sainte journée aux frais des contribuables.

 

Au moins cet argent dépensé pour le bien communautaire serait plus accepté des administrés puisque, indirectement, ils en bénéficient.

 

Il y a la solution de construire un parking en alvéoles sur plusieurs niveaux, ce que j'avais envisagé dans mon programme de 2014, on crée 100 places de parking pour les visiteurs. Ce serait plus utile, plus intelligent et beaucoup moins couteux qu'une médiathèque inutile à 3 000 000 d'Euros prévisionnels, alors que la municipalité ne vienne pas parler de finances quand on les utilise à des conneries loin d'être prioritaires, c'est aussi çà faire du social.

 

La combinaison des deux, transport de personnels et parking en alvéoles, rendrait cette rue plus vivable et les stationnements anarchiques presque inexistants (Il y aura toujours des inconditionnels des infractions).

 

Alors que ces gens cessent de polémiquer et de se "faire mousser" en ne prenant pas les bonnes décisions, ces dernières doivent être validées par le Maire qui est réfractaire à tout ce qui ne vient pas de ses "conseillers", qu'il n'écoute d'ailleurs pas.

 

On n'a pas fini d'en parler.

 

Bonne journée à tous et à Dimanche.

Commenter cet article