Ma petite revue de presse 06/03/2016

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Ces mots qui entretiennent les conflits et opposent les gens.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016

Vivre ensemble !

 

Oui mais comment ?

 

Si vivre ensemble c'est de toujours demander à la majorité des gens excédés de toujours payer pour d'autres qui sont entretenus je doute que le message passe.

 

Il faut arrêter de nous "bassiner" avec la solidarité internationale qui ne fonctionne qu'à sens unique, 80 % des migrants sont venus vivre aux frais des sociétés qui les "accueillent" de force.

 

On nous induit à accepter en nous imposant ce que la majorité réfute.

 

La plupart des français se sont habitués à avaler n'importe quoi tant qu'on ne touche pas à leur petite vie douillette et après tout, tant que ces migrants ne sont pas chez eux ça passe.

 

Mais ils seront bientôt chez eux.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016
Ma petite revue de presse 06/03/2016
Ma petite revue de presse 06/03/2016
Ma petite revue de presse 06/03/2016
Ma petite revue de presse 06/03/2016
Ma petite revue de presse 06/03/2016

Ce n'est qu'une caricature.

 

Toutefois il en ressort bien la position que l'on occupe suivant qu'on est d'un bord ou d'un autre, je doute que ceux qui sont si laxistes soient ceux qui subissent, si effectivement il y a des gens à secourir ils sont très minoritaires et surtout ne dénoncent pas ce qui les aide.

 

De toutes les façons on ne changera la mentalité ni des uns ni des autres tant qu'on ne sera pas devant le fait accompli, c'est à dire trop tard.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016

Dérapage ou Fausse fierté ?

 

Avoir des ancêtres du cru n'est pas forcément une référence et ne prouve rien, je suis étonné de ce genre de réaction puérile.

 

Si on se réfère à l'Histoire la France elle a été construite avec un très sérieux mélange de nationalités différentes dans la ligne d'un fonctionnement identique.

 

Catherine de Médicis, Mazarin, et bien d'autres sans remonter aussi loin.

 

Je ne voudrai pas être insultants mais si on se réfère à la consanguinité des populations de haute montagne on ne peut pas dire que les résultats soient significatifs, d'où cette expression "crétins des Alpes" qui perdure et se justifie parfois.

 

Pour être plus sérieux Mr Peythieu déraille nettement par ce genre de "sortie" même si sa position de rejeté du conseil y est pour beaucoup.

 

Bien entendu la récupération immédiate communiste à travers Mme Guigli qui, immanquablement, se réfère aux inlassables litanies haineuses qu'elle a envers des gens et des fonctionnements contraires aux siens.

 

Au FN il n'y a pas de fasciste ni de propos raciaux haineux, ce qui ressort nettement dans d'autres bouches comme celle de Mr Mélanchon.

 

Mais passons, le contexte fait parfois dire des conneries que les gens regrettent rapidement, du moins je l'espère.

 

Ce n'est pas le mélange des races qui est perturbateur, c'est l'hégémonie religieuse mais c'est tellement plus commode de parler de racisme quand il ne s'agit que de phénomènes de société !

 

Sachant que Briançon a une population à 80 % de "colons" je ne vois pas ce qui pourrait faire que la ville soit mieux gérée avec des autochtones du cru depuis des siècles, on a vu ce que ça a donné.

 

Rien qu'au Conseil Municipal, il y a plus de personnes d'origines diverses que de briançonnais pure souche, heureusement d'ailleurs.

 

Un épisode de plus dans les insolubles combats de chaque réunion du Conseil, je doute qu'on puisse vraiment avancer dans ces conditions.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016

Il y a plus inquiétant.

 

Là on n'avance plus, on recule en se laissant acheter, notre Loukoum national n'est plus à une honte près bien qu'il ait décoré cet homme en catimini, preuve qu'il n'a pas la conscience tranquille et qu'il s'attend à des réactions.

 

Maintenant, comme on donne la légion d'honneur à ceux qui montrent leur cul où qui joue bien au ballon le véritable honneur c'est de ne pas être décoré, beaucoup la refuse pour ces raisons.

 

Napoléon doit se retourner dans sa tombe.

 

Le jour de mon accident de travail.

 

Faisant le tour du car pour vérifier que les chaines étaient bien tendues sans avoir bougé, j'ai glissé sur une plaque de glace.

 

Le grand écart à 66 ans c'est dommageable, résultat une déchirure musculaire et c'est très très douloureux.

 

Pas de pot.

 

J'ai malgré tout continué mon circuit puis suis allé à l'hôpital, on ne peut pas laisser les clients sur le bord de la route.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016
Ma petite revue de presse 06/03/2016

La gare de Briançon en hiver.

 

Ce que viennent chercher les touristes et vacanciers, c'est vraiment la première image des sports d'hiver bien qu'il y ait beaucoup moins de monde, crise économique oblige.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016

Les voyageurs SNCF qui prennent le car....

 

....Attendent dehors sous la bourrasque.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016

L'accès SNCF à la gare routière....

 

....Est condamné pour empêcher les SDF de squatter la gare, les clients sont donc logés à la même enseigne, DEHORS, il n'y a rien à voir dans la gare et attendre par l'autre porte c'est l'assurance de louper son car.

 

Merci la SNCF.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016
Ma petite revue de presse 06/03/2016

Bloqué chez moi....

 

....Je prends ce que je peux.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016
Ma petite revue de presse 06/03/2016

J'ai pu faire un passage.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016
Ma petite revue de presse 06/03/2016

Cervières c'est beau.

 

Mais pour dégager c'est un peu galère quand on est "handicapé", et encore, cette année on n'a pas beaucoup de neige.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016

L'employé communal a bossé toute la matiné de ce dimanche.

 

Le soir c'est beau aussi.

 

Ma petite revue de presse 06/03/2016

J'ai trouvé plus près de mon pied à terre.

 

Ce sera pour Avril.

 

Cervières c'est bien mais c'est un peu éloigné et quand on a des maux ça devient compliqué.

 

Et puis les cerverins sont gentils mais un peu "bourrus", habiter au moyen-âge en hiver je vais laisser même si l'environnement est exceptionnel, on s'habitue à tout.

 

A bientôt pour autre chose.

 

Bonne journée à tous.

 

Pour me rejoindre ou continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article