Ma petite revue de presse 02/03/2016

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Politique et Briançon.

 

L'étonnement des informés pas étonnés.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

On a beau être prévenu.

 

A cinq du matin, déneiger est une corvée mais la situation des lieux est choisie, raison pour laquelle je ne me plains pas, bien plus d'efforts à dégager les boudins de neige que celle accumulée dans la nuit.

 

C'est le côté "inconvénient" des villages d'altitude.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016
Ma petite revue de presse 02/03/2016

Franchement, qui ça étonne ?

 

Pas moi, j'avais prédit ces problèmes avec force motifs à l'appui.

 

J'aime bien le petit dessin et puis ça révèle ce que tout le monde savait.

 

La pression des "sinistrés" concernés, les élections au moment des faits, la visite du Premier Ministre ont précipité les choses et fait faire n'importe quoi n'importe où.

 

Cet endroit pour creuser une route en urgence, donc non stabilisée et sous des menaces constantes d'éboulements, est certainement le plus mauvais mais dans le contexte il n'y avait pas le choix raison pour laquelle il aurait été préférable de réunir plus avant tous les intervenants et tous les "sinistrés" afin de mettre cartes sur table et d'annoncer la couleur pour éviter des dépenses inutiles et faire du solide.

 

Mais voilà, l'impatience de certains (Justifiée mais sans solution immédiate) et les motifs politiques des autres amènent à ce constat d'échec, puisque c'est un échec.

 

je ne crois pas plus à ce tunnel creusé à partir de l'actuel partiellement éboulé, ce seront encore des dépenses inutiles.

 

La seule solution je l'avais préconisé, un nouveau tunnel dans la roche dure et passant bien au-delà de ces éboulis instables.

 

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Ah !!!!!

 

L'effet Chambon n'explique pas tout et franchement, par rapport aux autres années, on ne peut pas dire qu'il y ait eu de vrais problèmes en dehors des éternelles causes ponctuelles et locales.

 

On sent qu'il y a une grosse désaffection des vacanciers d'hiver cette année, par rapport à l'an passé (Déjà morose), à cette même date je constate personnellement au moins vingt cinq pour cent de touristes en moins, on le voit dans les cars, on le voit sur la route, on le voit sur les pistes et les locations vides aux volets fermés.

 

On l'entend de la bouche des professionnels du ski et de la restauration.

 

On le constate aussi par les réflexions des saisonniers qui vont, pour beaucoup d'entre-eux, être licenciés un mois avant la fin de saison officielle.

 

Rien de bon pour l'économie mais quand on asphyxie un peuple ne pas s'étonner qu'il ne dépense plus, c'est le revers de la médaille, le gouffre politique, l'incapacité de nos dirigeants et les gesticulations minables de nos élus en sont les principales causes.

 

Pas de touriste, pas de recette.

 

Pas de recette, pas de travail.

 

Pas de travail pas de revenu.

 

Pas de revenu, pas de dépense.

 

Pas de dépense pas de tourisme, la boucle est bouclée.

 

Pas de rentrée d'argent sur les recettes pour le département égal augmentation prévisible des impôts, ce qui va encore plomber un peu plus l'économie locale et nationale.

 

La solution existe, je la garde pour moi mais d'autres la connaissent.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Ce qui a pour conséquence.

 

A ce sujet il y a plusieurs raisons mais aucune cause réelle.

 

Ce trophée ANDROS attirerait un monde fou à condition qu'il y ait des touristes et une route pour accéder à Serre-Chevalier.

 

Que l'office du tourisme (Par délégation de la CCB, il n'y a pas tout dans l'article et dans d'autres que je n'ai pas mis) se montre prudent sur les dépenses, rien d'anormal, il y a plus urgent surtout dans le contexte actuel.

 

Cependant je ne peux m'empêcher de constater un refus du Maire de Montgenèvre (Un autre article du Dauphiné) qui verrait bien un circuit de glace dans la Clarée (Il ne le dit pas mais il le pense très fort), sur son territoire communal, aux Alberts plus précisément, un des lieux les plus froids des vallées briançonnaises donc plus en mesure de conserver une glace difficile à maintenir en ces périodes douces.

 

Ça s'inscrirait avec son projet de lotissement, également aux Alberts, dans la continuité de l'expansion inquiétante de cette station de haute altitude.

 

Après la Guisane bétonnée outrancièrement par Mr Fardella la Clarée bientôt subissant le même sort, pour un profit aléatoire et très discutable.

 

D'ailleurs une approche a été effectuée auprès de la commune de Cervières pour l'extension sur son territoire du domaine skiable de Montgenèvre.

 

La folie des grandeurs au service du fric mais pas pour tous, surtout connaissant les problèmes touristiques.

 

A droite comme à gauche les yeux s'allument plein phare dès qu'il s'agit de faire du fric aux dépends de l'environnement et de la qualité de vie des briançonnais qui n'en tirent pas un centime de bénéfice ni de ce  travail si généreusement avancé à chaque innovation.

 

Et puis si Mr Fromm peut "niquer" Mr Gryzka qui lui fait des misères pour la chaufferie (On va voir plus loin), il ne loupera pas une occasion de le faire, la gestion communale est réduite au conflit droite-gauche de la "majorité" contre l'opposition qui n'oppose d'ailleurs pas grand-chose pour améliorer le quotidien des briançonnais.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Les raccourcis de Mr le Maire.

 

A l'entendre cette chaufferie bois c'est le paradis sur terre, la solution de tous les problèmes au risque zéro.

 

Ce n'est pas l'avis des riverains mais à Briançon n'ont droit à la parole que ceux qui présentent la carte du PS, les autres sont superbement ignorés, comme quoi on peut être le maire de toute une population en faisant le tri dans cette population.

 

Population de deux villes en une seule, la vieille ville, sale, puante, négligée tous les hiver, aux murs lépreux, aux ruelles défoncées, aux parkings saturés, aux camions qui défoncent un peu plus chaque jour ce qui est encore solide, aux monuments fragilisés, mais contenant des commerçants clients de Mr le Maire qui se trouvent très bien comme çà, un peu de monde mais pas trop.

 

Et l'autre ville, celle du bas qui sera vouée aux bulldozers dans très peu de temps mais pour longtemps et pour la gloire du PS et de ses très éphémères partisans actuels.

 

Mr le Maire se réfère toujours aux villes voisines, il est vrai que l'état de la sienne n'est pas vraiment une référence, difficile d'y trouver bon exemple.

 

Pour bien marquer qu'il est de gauche (Ce qui ne veut rien dire dans une gestion communale mais Mr Fromm n'est pas à une contradiction près) il en fait état à chaque fois qu'il y a une polémique avec la droite.

 

Maintenant il est exact qu'il faut supprimer les anciens systèmes de chauffage très polluants, reste à savoir pourquoi ne pas utiliser la géothermie ou déplacer ces chaufferies bois dans des zones externes à l'urbanisme locatif, quand on constate l'énorme pollution de certaines rues de Briançon à certaines heures on se demande pourquoi Mr le Maire trouve certains sujets polluants, ceux dont il n'a pas la responsabilité, en évitant soigneusement de soulever les problèmes des nuisances sanitaires d'autres sujets polluants dont il est le responsable direct.

 

Cette incohérence cadre parfaitement avec un fonctionnement partisan socialiste qu'il n'est plus utile de démontrer, l'exemple vient du haut.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Ce qui ne justifie pas....

 

....La connerie humaine.

 

Connaitre les acteurs ne suffira pas à les rendre intelligents, je note toutefois que la démocratie est toujours mise en avant par ceux qui la bafouent en permanence.

 

La démocratie n'est applicable que quand elle sert des intérêts partisans, dès qu'elle pourrait servir pour unir des gens aux idées contraires pour enfin avancer on la met soigneusement dans les tiroirs, on ne mélange pas les torchons avec les serviettes.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Cette démocratie qui dépend du Préfet.

 

Qui dépend directement du Président de la République puisqu'il en est le représentant direct.

 

Cette République qui distribue des migrants à diverses villes de France pour les "dorloter" avec l'argent du contribuable alors que c'est le bénévolat qui doit assumer la détresse des français exclus de la société par les seuls dons des autres français, ceux qui bossent bien sûr puisque les dorlotés n'ont pas  le droit de bosser, juste profiter du travail des autres.

 

Deux repas assurés par semaine pendant cinq mois, voilà qui va ravir les SDF rejetés de la société (Parfois volontairement) qui ne peut les assumer, les priorités sociales ne sont pas les mêmes pour tout le monde.

 

Je salue le travail de ces bénévoles de la Croix Rouge qui n'ont rien à voir avec la politique.

 

Mais c'est bon, les français ont déjà assimilé les migrants imposés au compte goutte, l'Etat va pouvoir passer à l'étape suivante, la multiplication par dix dans toutes les villes et tous les villages qui en ont déjà.

 

Ça passera aussi, les français sont devenus léthargiques à accepter en douceur ce qu'ils auraient refusé massivement d'un coup.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Saturation.

 

Qui inquiète même ceux qui en sont les auteurs.

 

Ce matin, au marché, il y a un stand qui collecte des dons pour aider les africains à se prendre en main chez eux, en leur apprenant à construire leurs vies et leurs pays.

 

J'ai donné 10 Euros, pas beaucoup bien sûr mais c'est de cette façon qu'on viendra en aide à ces gens, pas en les habituant à ne dépendre que des autres sans founir aucun effort, ce qui se passe avec les migrants actuellement.

 

On leur apprend l'assistanat et le gain facile, que vont-ils faire quand la source sera tari ?  

 

Ils deviendront délinquants, voleurs et autres pour avoir tout aussi facilement ce qu'on leur aura enlevé après leur avoir fait miroiter l'argent facile et la fainéantise, quelle erreur de nos gouvernants que de fabriquer la misère. 

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

L'Europe s'écroule.

 

Je n'en suis pas étonné, c'était prévisible, c'est ce que je pressens depuis des années, depuis que l'Europe s'est élargie de pays à la traine pour être précis.

 

L'Europe a besoin de plus en plus d'argent alors que les pays qui la composent ne peuvent plus en donner autant, une logique de dysfonctionnement d'une pieuvre sans ses bras.

 

Ce n'est qu'un début, chaque pays doit retrouver sa souveraineté et remettre en question le fonctionnement de l'Europe, tout doit être remis à plat avec des pays qui tiennent la route et sous conditions, c'est la seule issue pour sauver l'Europe si c'est encore possible.

 

Les pays d'Europe n'ont plus pouvoir de décision interne, c'est ce qui détruit tout le système alors que cette "parodie" visait justement à le construire, on ne construit pas sur du sable, le sable ce sont les peuples qui refusent l'anéantissement de leur identité et l'anéantissement de leur souveraineté, les dirigeants européens ont été aveugles à ces doléances légitimes, ils vont vite déchanter.

 

L'économie européenne a besoin des marchés internationaux, ce n'est pas en punissant ceux qui sont des acteurs forts de l'économie internationale (Russie, Iran et Chine entre autres) qu'on avance sur les marchés commerciaux, comment des technocrates dit censés ont-ils réussi cet exploit de se couper les jambes.

 

Les USA sont étrangement discret sur la dégringolade européenne, c'est exactement sur quoi ils comptent pour retrouver les marchés perdus, pour les USA la fin de l'Europe c'est l'essort de l'Amérique et la vassalisation des pays européens qui n'auront d'autres choix que de dépendre en presque totalité des USA et de ses banques.

 

Il faut être ignare ou acheté pour ne pas s'en rendre compte ou ne pas vouloir l'admettre.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Quand on en est là !!!!!

 

Ces chahuts et bousculades sont absolument anormaux mais révélateurs de la destruction de la France.

 

Sur le sujet j'ai conversé avec un homme de mon âge, socialiste mais néanmoins bonne relation, il m'a dit qu'il n'était pas normal de ne plus respecter la fonction de Président de la République.

 

Je lui ai donc répondu que la fonction devait aussi être respectée par ceux qui la détiennent, les deux derniers président ont détruit l'image forte de ce repère national.

 

Ne sont respectables que ceux qui respectent.

 

Le Président doit être le phare d'un pays, le nôtre n'est plus qu'un feu de recul en permanence dans le rouge.

 

Comment demander à des jeunes de s'investir dans un pays qu'il ne reconnaissent pas et qui n'a plus d'autorité !

 

Il nous faut d'urgence un président qui sache taper du poing sur la table face à ses homologues étrangers, il faut un président qui sache dire NON quand il le faut sans se laisser influencer par des tiers, Franc-Maçonnerie et haute finance, qui ont besoin du président en lui faisant croire le contraire.

 

Avec Hollande ça marche au chantage et aux pressions, avec Sarkosy ça s'achète comme Juppé dans sa ville avec l'argent des hautes instances musulmanes du pays qui le verraient bien président pour continuer à asservir la France à leurs méthodes.

 

Un pantin de luxe de plus.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Valls candidat à la présidentielle ?

 

C'est à peu près certain, c'est ce qui fait enrager ses "amis" politiques qui ne l'entendent pas de cette oreille.

 

Valls est grillé parce qu'il a été Premier Ministre et qu'il a dévoilé son côté retors, c'est aussi ce qui a mis à l'écart Fillon par son côté "petit garçon obéissant".

 

Valls a vécu, il est trop tard, il aurait été bon s'il n'avait pas changé son fusil d'épaule en se pliant aux exigences du PS qui l'a poussé à cette place maudite qui détruit les hommes politiques, il est aussi un sacrifié de son parti comme l'est Hollande mais ce dernier pour d'autres raisons.

 

Le reste c'est du cinéma médiatique imposé.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Et puis c'est quoi ce cirque ?

 

On prive les régions de subventions mais on propose de les remplacer dans des domaines bien précis.

 

Ça cache quoi au juste ?

 

La possibilité pour l'Etat de détourner des finances régionales et départementales allouées à des fins sociales réelles pour les allouer à des fins sociales autres, migratoires pour une grande partie, l'Etat ne pouvant plus se permettre de puiser dans la manne fiscale qui étrangle le pays pour ces raisons.

 

C'est une manoeuvre habile pour conforter les communautés étrangères à nous faire accepter encore plus de finances détournées en faveur des étrangers.

 

C'est un jeu très dangereux auquel se livre Valls, le pays est au bord de l'explosion mais il en rajoute une couche régulièrement, stratégie suicidaire mais incontournable pour que le PS puisse passer la maximum de mesures impopulaires avant son départ inéluctable du paysage français après Mars 2017.

 

En finalité ce sont toujours les contribuables qui alimenteront les caisses en faveur de l'immigration mais sous couvert d'une mesure sociale qu'on ôte aux région, histoire de faire passer la pilule.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Certains "migrants" ont la combine.

 

Sur la ligne de Serre-Chevalier j'ai refusé un billet de 50 Euros il y a quelques semaines, non pas parce qu'il était faux (Je n'en sais rien d'ailleurs) mais parce que je n'avais pas la monnaie (Qu'il avait aussi), d'autant que le "client" qui correspond à la description en avait une dizaine dans son porte-feuille.

 

Je comprends maintenant ce qui est possible.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Les délinquants officiels.

 

Bon d'accord, c'est Bernard Tapie alors on met la photo mais ça reste un délinquant de la route.

 

Maintenant, relativiser, 50 au-dessus sur autoroute ça reste admissible, pas comme ceux qui sont à la même vitesse sur nationale.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Là, c'est nettement plus dangereux.

 

Les routes nationales étant étroites, truffées de carrefours et pas toujours en bon état comme le sont les autoroutes.

 

A Saint Crépin il y a beaucoup de circulation et des carrefours dangereux.

 

A Saint Julien aussi, de plus la route est sinueuse bien qu'en bon état. 

 

S'il y a peu de risque d'avoir une collision sur autoroute il y en a énormément sur les routes autres.

 

Certains diront "une chance d'avoir un accident".

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Quelle chance !

 

De pouvoir recevoir une éventuelle météorite sur la tête !

 

Ces inversions sont assez pénibles mais comme c'est dans le journal allez expliquer aux enfants que de mourrir, d'avoir un accident ou autres désavantage c'est une chance et non un risque.

 

Cependant, de prendre le risque de gagner au loto c'est aussi une chance comme une autre.

 

Maintenant, si on risque de rencontrer des gendarmes c'est une chance pour la société.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

La chance d'habiter à la montagne.

 

C'est le risque d'en subir les inconvénients.

 

Il y a peu le même journal faisait état du manque de neige et de l'inquiétude des montagnards, les mêmes qui semblent trouver anormales des chutes de neige qu'on ne voit presque plus.

 

Une chance ou un risque ?

 

Ça dépend si ça rapporte ou pas.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

Là, pas de chance mais des risques.

 

Risques sanitaires devant l'ampleur du phénomène, entre Savine et Gap les arbres en sont truffés.

 

Par contre je me demande s'il n'est pas possible de cueillir ces grappes et de les détruire par le feu plutôt que d'attendre que les chenilles éclosent et pondent des centaines de milliers d'oeufs chacune, ce qui augmentera encore plus le risque l'an prochain.

 

Les désoeuvrés et les délinquants en "stage" de réinsertion aux frais de la société seraient bien utiles dans le cadre d'un travail pour la collectivité, ce n'est pas insurmontable, peut-être seulement trop tard à cette époque.

 

Encore une occasion de manquée par le Conseil Général à employer des personnels à réinsérer dans l'intérêt de la communauté.

 

Cette dernière paiera les conséquences de ces "invasions" (Parmi d'autres bien plus inquiétantes et bien plus onéreuses) et paiera l'entretien des petits protégés de la république encouragés à ne rien faire.

 

Ma petite revue de presse 02/03/2016

En finir avec des monstres.

 

J'aimerai bien avoir cette "femelle" entre les mains seulement deux minutes et disposer d'une toupie à béton, lui faire ressentir les effets d'un passage en machine à laver.

 

Je suis pacifique de nature, non violent, surtout envers les femmes mais là c'est une exception qui mérite un "essai" en bétonnière.

 

La peine de mort pour les violences et assassinat sur enfants.

 

Bientôt autre chose.

 

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre ou continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article