Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Histoire sans parole, il n'y en a pas besoin

 

Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation
Aux noms du fric, du pognon et de la surpopulation

Edifiant ! Non ?

 

Si chacun se donnait la peine de n'utiliser que ce dont il a besoin,

si la surconsommation prenait fin,

si le message passait dans ne serait-ce qu'un quart de la population, alors oui, on pourrait peut-être encore inverser les choses.

 

Mais j'en doute, j'en doute beaucoup, ceux qui profitent ne s'interressent pas à ce genre de détails.

 

Prochaine page ma revue de presse.

 

Commenter cet article

Frédéric 19/01/2016 16:09

L'évidence même ! Si seulement ... et si, et si, "Et si ma tante en avait ce serait mon oncle", donc moi aussi je doute mais "l'espoir fait VIVRE" ? Merci pour toutes ces photos que vous êtes allé prendre aux quatre coins du monde et dont la plupart sont à "gerber". Cordialement.

Ihuel 19/01/2016 16:15

Et oui, le monde des "si", si ceci, si cela, en fait le conditionnel occupe la vie et la politique. A gerber en effet, mon tour du monde ne se fait que le cul sur un fauteuil via Internet, mes moyens sont limités mais si c'est pour voir çà autant rester chez soi.
Désespérant