L'humanitaire sélectif de Briançon

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

L'humanitaire sélectif de Briançon

Franchement, comme propagande c'est génial.

 

J'ai relevé que tous les frais sont entièrement pris en charge par l'Etat, sous-entendu les briançonnais ne payent rien.

 

Ah oui ? Mais qui alimente les caisses de l'Etat ?

 

Les innombrables taxes, frais, impôts, retenues à la base et autres que payent les français y compris les briançonnais.

 

On me rétorquera qu'il n'est pas normal de laisser des gens dans la "détresse" (Si les concernés y sont, on nous les a imposé sans concertation) et dehors, ce serait mal vu de les laisser dormir dans la rue surtout par ces températures en baisse sachant d'où ils viennent, beaucoup des pays chauds.

 

Un élan de solidarité commun, ils disposent de presque tout ce que la municipalité leur offre sauf quelques babioles pour cuisiner (Les pauvres, c'est une honte une telle carence de la part d'organisations pareilles !), l'appel à la solidarité est lancé.

 

L'humanitaire sélectif de Briançon
L'humanitaire sélectif de Briançon

Ce matin.

 

Pluie, froid (3°) et vent, "heureusement" cet homme a trouvé un refuge sous un "toit" opportun juché cinq mètres au-dessus de lui, la gare fermant ses portes la nuit, le chauffage c'est pour préserver les prospectus et le mobilier de la salle d'attente, pas pour ceux qui pourraient avoir froid, il fait au moins 22/23 dans ces locaux.

 

Une maigre couverture qui n'a l'avantage que de le dissimuler, la honte de dormir dehors se cache.

 

Ces gars sont dehors et dorment dehors depuis des mois, on les évite, c'est vrai qu'ils ne sentent pas la rose mais ils ne bénéficient pas de l'énorme solidarité municipalo-socialiste pour s'entretenir.

 

Ils n'ont pas de journal de bord, il n'ont peut-être même pas de journaux pour se torcher le cul, dommage, j'en connais qui ne valent pas plus.

 

J'ai regardé si des fois Mr le Maire ne serait pas dans les parages pour une photo dévalorisante, si habitué des poses médiatiques il pourrait également faire un beau cliché avec ces gens qu'il laisse crever.

 

Seulement voilà, ça ne servirait pas son image de "crétin" puisqu'il faut être atteint de crétinisme pour ne pas réagir en totalité quand on a la fonction de gérer toute la population, son développement mental a dû s'interrompre le jour où il a été élu.

 

Et puis poser avec ses échecs ne servirait pas non plus cette image de représentant d'un parti politique en déconfiture dont le chef est certainement aussi atteint de la même maladie (Le crétinisme c'est une maladie dégénératrice pour ceux qui ne le savent pas).

 

La charité et la solidarité de Mr Fromm s'arrêtent aux frontières de la France mais du mauvais côté.

             

L'humanitaire sélectif de Briançon

Des français bien de chez nous.

 

Ça ne sert pas non plus une propagande, sauver des gens dans la détresse n'apporte rien au Parti Socialiste, il faut du "percutant".

 

Mais ça ne semble pas non plus déranger l'opposition, ces "anti-Fromm" ont aussi la mémoire et la charité sélectives, pas un seul ne s'est une seule fois manifesté en faveur des briançonnais dans la rue.

 

J'en ai tellement connu de ces gars qui sombrent dans la "débine" (Voir mes pages "Pochtrons ? SDF ? Miséreux ? 1,2 & 3, (surtout la 2 ils n'en sont encore qu'à ce stade) du 12 décembre 2014))  que je sais de quoi je parle, ma jeunesse tumultueuse m'a permis beaucoup de découvertes.

 

Je n'ai jamais vu aucun article du Dauphiné Libéré faisant état d'une solidarité exemplaire pour aider ces gars à se remettre sur les rails, on leur donne de quoi s'acheter des clopes et des canettes pour qu'ils restent tranquille, les services vétérinaires locaux prennent gratuitement en charge l'état de santé de leurs chiens et leur fournissent quelques aliments en ce sens. (Du moins ce qui m'a été dit, je vérifierai)

 

Je vais donc m'employer à remplacer le Dauphiné Libéré, je vais faire un article détaillé et vais l'envoyer à des médias nationaux plus à même de dénoncer l'hypocrisie des autorités locales de presque toutes les villes qui ont ouvert en grand les multiples possibilités existantes en faveur des migrants mais au détriment de nos français en détresse.

 

A très bientôt pour une suite.

 

Bonne soirée à tous. (Enfin, presque tous)

 

Pour continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article

Bruno 21/11/2015 21:45

Entierement d'accord, des francais dans la misere n'interressent aucun homme politique

Franblack 21/11/2015 17:56

Excellent !