Ma petite revue de presse 18/10/2015

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Ma petite revue de presse 18/10/2015

Nouvelles recettes en vue.

 

Rien de neuf en fait, juste puiser dans la manne intarissable de la vache à lait, le baril de pétrole est à 25 % de ce qu'il était il y a deux ans, on aurait aimé voir la même chose à la pompe.

 

Le motif, ou plutôt, le prétexte c'est l'environnement.

 

Bizarre quand même qu'après les prouesses technologiques des constructeurs, les énormes sommes investies dans la recherche pour rendre la pollution du diesel au minima, ces efforts semblent passer à la trappe, pollution bien moindre que l'essence, cette essence qui est à l'origine de "l'explosion" du diesel, justement, dans les années 1975/80.

 

Nos gouvernants ne savent plus quoi inventer pour rapporter toujours plus d'argent dans des caisses chroniquement vides alors que plus il rentre de finances moins il y en a de disponibles pour le fonctionnement de la France et le bien-être des français.

 

Mais voyons plutôt.

 

Ma petite revue de presse 18/10/2015
Ma petite revue de presse 18/10/2015

Sans prendre pour argent comptant....

 

....Tout ce qu'on voit à la télé (Que je n'ai pas) ou tout ce qu'on essaye de nous faire avaler de diverses façons, surtout Internet (Dont je me méfie en faisant un grand tri) il faut reconnaitre qu'il y a des choses justes.

 

Ces textes, ci-dessus, sont réels de vérité.

 

Juste lire et juger.

 

 

Ma petite revue de presse 18/10/2015
Ma petite revue de presse 18/10/2015
Ma petite revue de presse 18/10/2015

Je relève d'ailleurs !

 

Un texte qui m'interpelle.

 

Je ressens, de la part de l'auteur de ce petit texte, une certaine méconnaissance des transports et de leur fonctionnement.

 

Sur le fond, et pris dans le contexte de sa réflexion, on peut effectivement penser que le train est plus intéressant que le car mais ce n'est pas de cette façon qu'il faut voir les choses.

 

Premier point : "C'est plus long, c'est très sensiblement moins cher"

 

Plus long ? Pour qui, vers quelle destination ?  D'évidence un trajet TGV Paris vers Marseille et inversement sera plus rapide, d'ailleurs je ne vois aucune utilité à doubler ce trajet par des cars.

 

Par contre les habitants des zones rurales, très nombreux, sont très pénalisées par le transport ferroviaire qui s'est dégradé au nom de la rentabilité, aller de province à province par le rail c'est le parcours de tous les problèmes, changements de trains, deux ou trois fois, parcours obligés par les grands centres, Paris, Lyon principalement, le prix du billet est en conséquence.

 

Briançon Auxerre par le train c'est nettement plus long que par la route et énormément plus cher, effectivement ce sont des emplois à la clef.

 

Deuxième point : Les modes de fonctionnement des trains et des cars sont très différents, c'est un fait, je suis très bien placé pour le savoir ayant exercé les deux métiers.

 

Prendre le train c'est aller à la gare, affronter la problématique de la billetterie même si on a un billet Internet, c'est aller d'un point précis à un autre point précis de façon incontournable, ce sont les correspondances, les attentes entre deux trains, dans des conditions souvent difficiles et pas gratuites, tous les commerces de bouche autour des gares sont excessivement plus cher que les autres.

 

Trimballer des valises lourdes dans les couloirs de correspondances, surveiller les mômes et, parfois animaux, inconvénients que le car n'a pas. 

 

Les gares ne se déplacent pas, les cars font du porte à porte, l'exemple Briançon Auxerre est très parlant, en car c'est six heures de trajet par la route, déposé à un arrêt préférentiel, en train c'est minimum dix heures en passant par Paris avec correspondances, et encore c'est la même gare, quand il faut aller de la gare de paris-Lyon à la gare Saint Lazare c'est plus compliqué, surtout pour celui qui ne connait pas Paris et, comble de malchance, s'il prend un taxi "véreux" qui va le "taxer" un maximum.

 

Troisième point : Si la sécurité routière ne s'appuyait que sur la circulation des cars il n'y aurait pratiquement jamais d'accident, les chauffeurs de car sont des professionnels de la route (Ne pas se baser sur certains "connards" en véhicules de petit tonnage qui sont souvent des jeunes non soumis aux obligations des professionnels), à l'instar des poids-lourds ils sont très contrôlés, le taux alcoolémie zéro, deux chauffeurs par véhicule, visite médicale périodique, suivi de la réglementation obligatoire tous les cinq ans, un car remplace trente voitures.

 

Quatrième point :  Les obligations draconiennes concernant les moteurs diesel des véhicules affectés aux transports lourds et en commun permettent d'avoir un taux de pollution bien inférieur à beaucoup de véhicules légers et surtout incomparable au fonctionnement d'une motrice diesel de la SNCF, beaucoup de leurs machines ont plus de cinquante ans, et polluent de façon exponentielle, les BB série 67000 et 69000 datent des années 1960, j'en ai conduit alors que j'avais un peu plus d'une vingtaine d'années, j'en ai soixante cinq passés.

 

Alors Mr ou Mme BG73, écartez-vous des grandes lignes de chemin de fer électrifiées et allez humer l'air des gares secondaires, surtout le matin quand on met les machines en chauffe, parce que mettre un train en état de rouler c'est autre chose que de tourner la clef de contact d'un véhicule automobile.

     

Ma petite revue de presse 18/10/2015

Rien que cet article.

 

Le train de nuit à Briançon c'est le serpent de mer, tout le monde sait tout mais personne ne sait quoi que ce soit.

 

Constater quand même que la SNCF ne verrait pas d'un mauvais oeil la supression de ce train, voir la suppression complète de la liaison ferroviaire Gap Briançon, ce qui est décidé depuis longtemps à la direction.

 

Les cars au départ de Briançon sont en quantité suffisante, certains partent même parfois à vide alors un train !

 

Cinquième point :  Pour finir cet article, il n'est pas besoin d'être de droite, de gauche ou du centre pour prendre de bonnes décisions ou des mauvaises, juste savoir pour qui sont les bonnes et pour qui sont les mauvaises tenant compte que tout individu se base sur son propre fonctionnement pour juger, hâtivement, des choses que d'autres trouveront différentes.  

 

Le fonctionnement du secteur public ne ressemble en rien à celui du secteur privé, et puis il faut savoir si on veut relancer l'économie ou continuer à payer des fonctionnaires (ou assimilés) qui, résultat ou pas, percevront le même salaire, pas comme dans le privé ce qui fait d'ailleurs son efficacité.

 

Pourtant, dans le secteur public il y a des fonctionnaires à la peine.

     

Ma petite revue de presse 18/10/2015
Ma petite revue de presse 18/10/2015

Cette info date un peu.

 

Mais elle est tous les jours d'actualité, un homme ou une femme qui entre dans la police c'est pour servir la société en la protégeant, chaque individu, à un moment de sa vie, choisi ce qui lui semble le plus adapté à ce qu'il veut faire sauf ceux qui préfèrent vivre aux crochets de la société, les fainéants, les zonards et pas mal de politiciens.

 

Que la police soit désabusé c'est une évidence, l'Etat français fonctionne à l'envers, on chouchoute les délinquants en menaçant les contribuables, les premiers dépendants des seconds qui insultent en permanence ces premiers.

 

Encouragé par une Justice laxiste, "protégés" par des lois qui ne protègent pas le citoyen fiscal, les délinquants, pour garder le mot un peu faible, s'en donnent à coeur joie, qui leur en voudrait puisque ceux qui gouvernent semblent leur donner l'absolution (A relativiser bien sûr).

 

L'explosion de l'immigration, l'impossibilité à l'Etat incompétent, faible et couard d'assumer ces afflux massifs, les difficultés pour financer ces frais d'assistanats de plus en plus lourds (Ce qui rejoint mon premier texte de cette page) engendre une délinquance qui va crescendo d'autant quelle sait que l'Etat est faible et la police muselée.

 

J'élabore un texte depuis plusieurs mois visant à mettre en application ce que je ferai si j'étais Président de la République, bien entendu ce n'est qu'un essai personnel, il faudrait un sacré concours de circonstances pour que j'ai la plus minime chance d'être ne serait que remarqué, mais l'espoir fait vivre et au moins je me prends à rêver.

 

La délinquance serait à la peine et la police à l'honneur, qu'un ministre tempère le fonctionnement de ce dont pourquoi il est élu c'est le monde à l'envers et la porte ouverte à tous les abus.

 

L'armée verrait son budget doubler grâce aux finances récupérées des innombrables associations inutiles et couteuses, des subventions à des pays qui font du chantage sur l'Etat français et autres finances à récupérer. Bref, un rêve.

 

J'attends que ces "corps d'Etat" se mettent à la disposition d'un peuple excédé pour virer les pantins qui gouvernent, ce jour viendra, pourvu seulement que ce ne soit pas trop tard et que ce ne soit pas pour remettre les guignols qui sont déjà passés et qui ont contribué à détruire le pays.

 

La police se pose la question de savoir comment fonctionnent les magistrats ? Du moins certains ? Tout n'est pas mauvais, loin s'en faut.

 

J'ai relevé quelque chose.

 

Ma petite revue de presse 18/10/2015

Condamné deux fois à "perpette" !

 

Par définition, la perpétuité c'est une seule fois et définitif bien que maintenant ce n'est plus que trente ans incompressibles (Et encore).

 

Donc, condamné deux fois à une peine irréversible c'est qu'il y a un très gros malaise.

 

C'eut été moi qui aurait été au commande j'aurai rétabli la "bascule à Charlot" ou la guillotine pour ceux qui ont des lacunes en argot.

 

Il est des càs où on se demande si la peine de mort n'avait pas cette utilité de "garde-fou" que beaucoup franchissent, bien entendu ce ne serait que pour des cas très précis et bien particuliers, surtout en récidive mais il y aurait, pour ce cas présent, deux personnes au moins qui seraient toujours vivantes, la peine de mort n'est applicable que par les assassins sûrs de ne pas subir le même sort.

 

Je me dis aussi que les magistrats qui ont signé la libération de cet "homme" devraient se poser quelques questions.

 

On verrait alors moins d'agressions gratuites comme le souligne la même coupure de journal.

 

Ma petite revue de presse 18/10/2015

Il y aurait aussi moins de cinglés en balade.

 

Là aussi il y a un gros malaise, on va encore trouver que cet assassin d'enfant à un passé psychiatrique, qu'il est suivi (Ah bon !) par le corps médical ou qu'il a un dossier judiciaire en ce sens, bref, le commun de tous ces détraqués en liberté.

 

Un môme y a presque laissé la vie, à l'âge de seulement 3 ans, les séquelles sont à vie, elles.

 

Ma petite revue de presse 18/10/2015

On éviterait aussi ce genre de martyr.

 

Le laxisme social est aussi grandement responsable, je suis à même de savoir comment fonctionnent les services sociaux, débordés certes, mais quand-même très dégradés.

 

C'est aussi la "bonne planque" pour ceux qui entrent dans l'administration dans ce contexte, pas une généralité mais une grosse part.

 

Ma petite revue de presse 18/10/2015

On éviterait aussi ceci.

 

Là je replonge en ce mois d'Octobre 2009 ou le petit Tao agée aussi de douze ans, scolarisé aux Garcins, a été retrouvé pendu dans des circonstances similaires, je ne suis pas certain que ce soit un accident dû au "jeu du foulard", j'ai assisté et suis intervenu pour une altercation qui l'avait opposé à un adulte, dans mon car, quelques jours avant, je reste persuadé que des problèmes, au collège, en ont été en grande partie responsables mais je ne vais pas faire une enquête, ce n'est pas mon rôle, j'avais interpellé les autorités en ce sens mais le parquet avait déjà classé l'affaire.

 

Les comportements adultes ont une influence énorme sur le comportement des enfants, les différences sociales, les différences ethniques et religieuses font le reste.

 

Les enfants regardent aussi la télé (Un peu trop d'ailleurs) ils réagissent différemment des adultes devant des images télévisuelles violentes, ils n'analysent pas les situations comme des adultes, les jeux vidéo les désinhibent de la réalité et les violences verbales des collèges sont d'une cruauté que les adultes ignorent d'autant que les enfants se taisent, soit par peur des représailles soit par peur de la réaction des parents quand ces derniers sont réceptifs.

 

Les conséquences sont là.

         

Ma petite revue de presse 18/10/2015

Pour finir cette page ce jour.

 

Je ne suis pas le seul à constater ce qui se prépare, c'est aussi une des causes de la dégradation du climat social.

 

En effet, les élus de maintenant n'ont plus grand-chose à voir avec la fonction qu'ils briguent, une fois en place on fait ce qu'on veut, une insulte directe à ceux qui les ont élu.

 

Le peuple est si crédule.

 

Quand aux ballons, je me demande si, avec les vaches qui pètent, il ne faudrait pas encore une nouvelle loi, on n'est plus à çà près sauf à se demander si les ballons sont vraiment responsables de la mort des mammifères marins pour peu qu'ils aient la possibilité d'aller aussi loin. 

 

Demain la suite.

 

Je remercie mes nouveaux lecteurs de s'être inscrit , bienvenu sur ce blog et n'hésitez pas à commenter, voire à me reprendre si j'écris une connerie, ça m'arrive, parfois.

 

Bonne soirée à tous.

 

Pour continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article