Peut-être la dernière

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Peut-être la dernière

Lever de Soleil sur le Rochebrune.

 

Ces quelques clichés que je mets de temps en temps pour égayer mes pages.

 

C'est peut-être la dernière page puisqu'il devient impossible de régler mon abonnement annuel par CB Internet, les serveurs se modifient pour, soit disant, s'améliorer mais ils deviennent si compliqués d'utilisation que je ne vais pas me prendre la tête à contourner ce genre de difficultés vraiment très secondaires.

 

Je surmonte les difficultés ayant une nécessité vitale ou humanitaire, l'aléatoire reste de l'aléatoire et je survivrai sans blog.

 

Mais avant !

 

Peut-être la dernière

Nous avons dépassé sept milliards d'habitants.

 

Dans très peu de temps nous serons huit milliards, de plus en plus de monde pour des ressources limitées, de moins en moins de place pour de plus en plus de monde qui en veut encore plus.

 

La limite acceptable de population, dans un lieu précis absolument impossible à modifier et à étendre, est impalpable, en fait la limite c'est quand on commence à éliminer les uns pour faire de la place aux autres, en multiplication constante.

 

Chaque seconde sur la Terre naissent quatre enfant, chaque seconde ne meurent que deux personnes, une surmultiplication en croissance constante.

 

S'écoulent 31 536 000 secondes dans une année, soit environ 126 000 000 de naissances dont il faut déduire environ 63 000 000 de décès, le renouvellement des génération est sensiblement d'une quinzaine d'année par tranche de naissance.

 

Connaissant les tensions générées par le surpeuplement, la multiplication de ces tensions proportionnelles à l'augmentation de ceux qui les génèrent, on peut se dire que dans très peu de temps la mortalité violente dépassera très rapidement la mortalité naturelle.

 

Alors je m'interroge sur l'utilité de ces chercheurs qui bénéficient des subsides de l'Etat (Donc nos impôts) pour essayer de faire produire des enfants supplémentaires (Dans quel état) générés par des couilles vides ou improductives. (Des couilles vides au sens péjoratif on en est également submergé (On dit aussi couilles molles ou sans couille))

 

La photo du journal n'est pas très avantageuse pour l'un de ces chercheurs de l'inutile, ou alors il fantasme grave "l'ancien", le plaisir de copuler se passe très bien d'un résultat, pas toujours probant d'ailleurs, et puis si ce n'est que pour le plaisir il reste la branlette, c'est un sport masculin qui tient tous les hommes de 7 à 77 ans, comme le journal de Tintin, peut-être plus subjectif à 15 ans qu'à 70 mais le résultat est le même, passer une nuit paisible les couilles vides en rêvant de belles choses.

 

Avant 7 ans on ne peut pas encore et après 77 ans on fait tintin d'extase. (Merde, je m'égare)

 

Bref, déjà que l'humain se complait à conserver ses tares, les cajoler et les entretenir pour le plaisir de !!!!!!!!!!!!  

 

De quoi en fait ? Cette charge sociétaire et familiale c'est un fardeau inutile qu'on finance pour un résultat nul, en fait des parents qui veulent se faire plaisir à pouponner des "monstres" que la nature aurait rejeté (Je vais encore avoir des Mails), une forme d'égoïsme qui consiste à se servir de ses enfants pour idéaliser des fantasmes personnels ratés. 

 

Et puis si les enfants en souffrent tant pis, le père et/ou la mère seront fières d'avoir réussi à travers d'autres ce qu'ils ont raté.

 

La société se submerge de problèmes qu'elle se crée sans même pouvoir assumer les autres, paradoxe d'un monde dit civilisé, si la civilisation c'est la multiplication des monstres humains alors oui, il est grand temps de s'entretuer de plus en plus.

 

L'avidité humaine à toujours procréer (Je devrait fermer ma grande gueule j'en ai eu sept mais au moins je sais de quoi je parle) est soutenue par les grands dirigeants, même si parmi eux s'est glissé un pithécanthrope qui confond peuple du monde arabe et peuple de France.

 

Plus on est nombreux et plus ça rapporte, les quelques "crève-la-dalle" qui hantent nos rues font partie de cette quantité négligeable qu'on balaye par des textes.

 

En fait, quand on voit que certaines de nos "tares" sont maintenant au gouvernement on se dit que la recherche aurait dû faire le contraire entre 1950 et 1990, détruire le spermatozoïde nuisible avant la naissance on aurait gagné du temps, de l'argent et la France ne serait pas dans cet état.

    

Peut-être la dernière
Peut-être la dernière

Chez certains de nos dirigeants....

 

....On se demande lequel est arrivé le premier ou alors "l'oeuf" était pourri.

 

Comme est pourrie la situation actuelle, il ne se passe pas une heure sans qu'on nous annonce un problème nouveau.

 

J'ai encore un tas de photos et un tas de textes à traiter, ce serait dommage d'arrêter mais si je ne peut réinitialiser mon blog ce sera.

 

Peut-être encore une autre avant le 24, ça dépend de mon emploi du temps.

 

Bonne soirée à tous.

 

Pour continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article

Frédéric 18/09/2015 19:26

Alors là ... pas d'accord ! Qu'est-ce que je lis en tête qui m'empêche de lire la suite dans l'immédiat ? Que vous arrêteriez ce blog ? suite à des améliorations qui viennent vous enquiquiner ? Ce serait bien dommage ? Pourquoi ne pas utiliser une autre plate forme que vous ne payerez pas, complètement gratuite ? Et si vous voulez je suis prêt à vous créer un nouveau blog gracieusement.
Car même si ce Blog est secondaire pour vous, vous pénaliseriez des lecteurs qui apprécient vos articles car bien souvent ils permettent des débats qui, eux, ne sont pas secondaires...
J'espère vivement que vous puissiez continuez, et d'ici là je m'en retourne lire cet article dans son ensemble.
En vous remerciant Mr Ihuel (et n'hésitez pas si vous avez besoin).

Ihuel 18/09/2015 21:21

Ma foi oui, c'est de l'égoïsme que de priver mes lecteurs de mes pages, parfois délirantes mais c'est aussi un exutoire. J'attends une réponse de la plateforme Over-Blog, j'en suis très satisfais mais ces derniers temps impossible de payer par CB.
Je suis heureux que mes pages vous plaisent, c'est aussi souvent qu'on me l'écrit dans ma boite Mail. Bien à vous