Les "tueurs" de la route

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Les "tueurs" de la route

Approche de la Roche de Rame.

 

Vitesse limitée à 90 km/h, celle à laquelle je roule.

 

Les "tueurs" de la route

Un véhicule me dépasse.

 

Arrivée derrière moi comme une bombe j'estime sa vitesse à 120/130 km/h.

 

En face un véhicule arrive.

 

Les "tueurs" de la route

Un coup de "PUB".

 

Si les prestations de cet étalissement, situé près du rond-point de Saint Chaffrey, ressemblent à l'attitude du chauffeur de ce véhicule j'éviterai de m'y rendre.

 

Les "tueurs" de la route

En face il arrive fort aussi.

 

Mais là, on ne le voit pas encore, occulté par la camionnette.

 

Ces trois images en une seule seconde.

 

Les "tueurs" de la route

Il rabat trop vite et trop près.

 

Pas le choix.

 

Les "tueurs" de la route

Approche d'une zone à 70 km/h.

 

Il file toujours alors que je suis en rallentissement.

 

Les "tueurs" de la route

La raison est en face.

 

Image par image ça ne donne rien mais regardez la pendule de ma "Cam".

 

Le tout en trois secondes, donc à deux secondes près !!!!!!!!!! On se retrouvait à trois à l'hôpital ou !!!!!!

Les "tueurs" de la route

Trois secondes.

 

L'un à 130 l'autre en face à 90, c'est chaud, très chaud.

 

Les "tueurs" de la route

Zone à 70 km/h.

 

Trop vite pour qu'il prenne les voies de circulation correctement.

 

Alors il reste à gauche pour ne pas se vautrer sur la paroi de droite.

 

Les "tueurs" de la route

Sa vitesse estimée, 100 km/h.

 

Je suis encore à 80 en ralentissement.  (Je connais bien cette route)

 

Les "tueurs" de la route

Il est toujours à gauche.

 

Visibilité à cet endroit, environ 150 mètres.

 

Vitesse autorisée en face 90 km/h.

 

 

Ouf, la rentée ce n'est que demain, un accident potentiel évité.

 

Pour moi, ce "chauffaillon, c'est un tueur routier en puissance.

 

A bientôt, pour autre chose.

 

Commenter cet article

Frédéric 01/09/2015 18:59

Bonjour Mr Ihuel ...
Sans en douter il s'agit bien d'un potentiel criminel de la route qui malheureusement, s'il se vautre, ne sera pas à plaindre en espérant qu'il eût été seul dans son camion et sur la route ce jour là.
Espérons que son comportement complètement irresponsable cette fois là était le premier et le dernier.
Espérons aussi qu'il lise votre blog pour tirer les bonnes conclusions de votre constat.
Enfin, nous sommes tous, je pense, dans l'erreur au volant un jour ou l'autre, mais je n'ai pas souvenir
d'avoir osé ce niveau dans ma vie de conducteur.
Merci de rapporter ces témoignages aussi intéressants les uns que les autres.
Bien à vous.

Frédéric 01/09/2015 19:38

Ça, c'est dit ! Et nous sommes bien d'accord.
À bientôt ...

Ihuel 01/09/2015 19:07

C'est vrai, on n'est pas à l'abri d'une erreur, d'une inattention ni d'une faute involontaire, moi comme les autres il m'arrive de me trouver en faute, je m'en rend compte et je réagis en conséquence mais jamais je n'aurai osé un tel dépassement.
La première fois ? J'en doute, La dernière non plus, c'est un coutumier du fait comme certains autres de la catégorie, je les vois tous les jours sur la route, surtout ces chauffeur de petits véhicules utilitaires, de se trouver 50 cm plus haut leur donne un sentiment de puissance et d'invulnérabilité, au détriment des autres. La plupart du temps de jeunes gars qui ont déjà deux ou trois ans de conduite.
Comme l'amalgame est vite fait tous les chauffeurs de camion sont logés à la même enseigne.
L'Etat devrait imposer les mêmes dispositions que pour les chauffeurs professionnels, FCO tous les deux ans pendant les dix premières années de conduite.
Bonne soirée