Ma petite revue de presse 07/07/2015

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Ma petite revue de presse 07/07/2015

Je n'y serais pas revenu si !

 

Le parquet diligente une enquête et fait effectuer des contrôles toxicologiques, rien de plus normal, la recherche de témoins c'est déjà plus difficile, j'ai déjà constaté le peu d'empressement qu'ont les "témoins" à faire une déposition, procédure lourde et souvent suspicieuse.

 

Par contre, et c'est ce qui motive la reprise de ce fait divers, rien ne vient préciser que la particularité des lieux entre pour une bonne part dans ce très regrettable accident.

 

Faisant donc suite à mon précédent article d'hier, spécifique à cet accident, je dénonce l'incohérence de la circulation des piétons et celle des véhicules dans certains endroits bien précis.

 

Comme je dénonce aussi le manque de volonté municipale de faire appliquer une réglementation nationale en matière de sécurité routière.

 

Mon blog regorge de ces incroyables situations, parfois burlesques, souvent dangereuses.

 

Il serait temps que les autorités prennent en compte la topographie des lieux et le risque accidentogène qui en découle, ça permettrait d'être plus clair et de moins toujours "matraquer" de potentiels responsables, pratiquement toujours des conducteurs.

 

Pour beaucoup d'accidents l'état de la chaussée et de l'environnement concerné sont des facteurs aggravants, voire déclenchants.

 

Jour calme

Ce passage piéton c'est guignol.

 

C'est sur celui-là même que cette pauvre femme s'est fait renverser.

 

Observez cette jeune femme qui se jette sur la chaussée, à droite de ma voiture, sans même tourner la tête pour un regard, (à 0,47 mn de la vidéo) c'est très irresponsable comme attitude mais si elle se fait renverser ce sera l'automobiliste qui prendra, comme d'habitude.

 

Les piétons qui débouchent sur ce passage "protégé" (Par quoi ? De la peinture au sol.) surgissent au dernier moment, pour un briançonnais c'est une routine, pour un autre automobiliste c'est une très mauvaise surprise.

 

Ma petite revue de presse 07/07/2015
Ma petite revue de presse 07/07/2015

Le nouveau supermarché Leclerc.

 

Situé sur l'ancien emplacement des bâtiments de la DDE, la sortie est on ne peut plus fantaisiste, je veux bien qu'il y ait quelques intérêts à placer cette entrée/sortie si près du carrefour mais là, franchement, c'est tout pour provoquer incidents, conflits entre automobilistes et accidents.

 

N'y avait-il pas la possibilité de faire une sortie rue Pasteur ou rue de La Soie ? Je me dis que si un incendie se déclare dans ce parking souterrain, une seule sortie donnant sur un rond-point très fréquenté, risque de faire des victimes, les issues de secours n'étant prévues que pour les piétons qui sont en pleine forme, les automobilistes déjà dans leur véhicule auront instinctivement le réflexe de se diriger vers la sortie plutôt que de sortir du véhicule, c'est un réflexe humain qu'il faut prendre en compte.

 

La fièvre des premiers jours est retombée, les clients sont assez clairsemés, j'ai quelques doutes sur la rentabilité de cette grande surface, les clients sont retournés dans leurs magasins habituels même si des problèmes subsistent, certains bons produits ont disparus ( Déférencés ils disent, conflits entre distributeurs et producteurs), ce qui ne m'engage pas beaucoup à persévérer dans ce magasin.

 

Il y a les clients du soir, ceux qui vont se ravitailler en boissons alcoolisées qu'on ne trouve plus chez Total, ces clients ont parfois commencé à consommer et reprennent leur voiture.

 

Vu la géographie des lieux, je me dit qu'on risque fort d'avoir bientôt quelques interventions des pompiers pour ramasser les piétons trop confiants, rien ne vient aviser les automobilistes sortant de la présence du passage "protégé" (Qui n'est en fait qu'un vrai piège) d'autant que la luminosité du dehors vient réduire considérablement la vision qu'on a de l'intérieur.

 

Vu le marquage au sol, ce passage piétons c'est la surprise du jour pour celui qui n'y fait pas attention.

 

A ces heures c'est désert, samedi soir c'est différent, des automobilistes distraits, pressés, énervés, ivres ou "shootés" ce n'est pas qu'à Paris ou Marseille, c'est aussi à Briançon.

 

Je prédis donc qu'un accident surviendra rapidement à cet endroit précis si la municipalité ne revoit pas son plan de traçage piétonnier.

 

Très peu de choses.

 

Cette vidéo qui ne donne pas la bonne date parce que je n'ai pas trouvé comment régler la caméra (Ça va venir) mais elle est de ce matin à l'heure des photos précédentes.

 

Le piéton qui surgit d'un seul coup devant la voiture (à 0,38 mn) ça surprend même quand on s'y attend, ce dernier à jeté un bref coup d'oeil en s'engageant mais sans ralentir sa marche, imaginez un automobiliste énervé, pressé et/ou peut-être alcoolisé !

 

Photos d'un de mes lecteurs
Photos d'un de mes lecteurs

Photos d'un de mes lecteurs

Rue Alphand. (Photos d'un de mes lecteurs)

 

Pas très loin de Leclerc d'ailleurs, le tracé piétonnier de cette rue (Une des plus défoncées de la ville) est si bien fait qu'il est difficile de ne pas s'y garer, même si les piétons et handicapés doivent se démerder pour passer.

 

L'anarchie du stationnement briançonnais ne se cantonne pas qu'en vieille ville, c'est partout.

 

Il faut aussi soulever ce que beaucoup ignorent, le choix des places de parking dépend de certains critères, les PV étant une manne non négligeable dans un budget communal, que ce soit une ville de 5 000 habitants ou de plus d'un million, c'est un budget PRÉVISIONNEL calculé sur le nombre de PV qui seront distribués dans l'année, raison majeure de l'indisponibilité des agents de la police municipale pour d'autres tâches, c'est le Maire qui décide, via ses subordonnés, de l'affectation journalière des agents concernés.

 

Il est donc logique de ne pas mettre à disposition le nombre de places correspondant au nombre d'habitants et de visiteurs, pour çà il y a les parkings payants bien que quand on s'acquitte de sa taxe d'habitation est prévu l'emplacement pour garer une voiture par famille partant du principe qu'à 18 ans on peut faire sa vie tout seul et habiter indépendamment.

 

Briançon, 12 000 habitants, environ 2 500 places de parking et stationnements. (Je ne les ai pas compté, c'est une approximation, y compris les hameaux)

 

C'est donc volontairement que la plupart des municipalités de France réduisent le nombre de places, ce n'est que pour mettre des PV qui passent dans un budget annuel.

 

Ma petite revue de presse 07/07/2015
Ma petite revue de presse 07/07/2015
Ma petite revue de presse 07/07/2015

Briançon, ville exemplaire.

 

En matière d'infractions diverses, ici rue Du Moulin.

 

Le stationnement bat tous les records, le manque de place est flagrant, il est vrai que ce n'est pas facile mais il est vrai aussi qu'il y a des véhicules ventouses un peu partout.

 

En deux minutes stationnements changeants sur trottoir, piétons démerdez-vous.

 

Un scooter sur une place payante, il ne paye pas comme la plupart des deux roues, les motos qui stationnent sur les emplacement des voitures, pour la nuit, en vieille ville, c'est en permanence.

 

C'est aussi une des raisons pour lesquelles je viens de moins en moins dormir rue Mercerie.

 

J'avais déjà écrit que Mr le Maire n'avait aucune autorité en ville, sauf peut-être à l'occasion des réunions de Conseil Municipal, une des raisons également des déroulements houleux à hauts risques, principale raison pour laquelle je n'y vais plus.

 

Ma petite revue de presse 07/07/2015

Un parking gratuit pas bien loin.

 

Oui, mais dans quel état !

 

Savoir si l'enveloppe de 1,02 million d'Euros inclus cet aménagement, il faut voir et attendre, la longueur de ces travaux n'a rien à envier aux travaux de réfection du Champ de Mars, maintenant, si c'est aussi réussi, ça vaut le coup d'attendre, en attendant les automobilistes payent le manque de place.

 

Ma petite revue de presse 07/07/2015

Les piétons, eux....

 

....Continuent de se déplacer dans la merde, la poussière ou la boue, au choix.

 

Il est mal barré le Coeur de Ville qui coute une fortune et qui dure, dure, dure jusqu'au moins 2025.

 

Si c'est comme l'avenue du Lautaret qui devait être refaite en 2011, on a pas espoir de voir une ville en bon état avant longtemps d'autant que les caprices socialistes passent avant les nécessités briançonnaises, les électeurs c'est fait pour mettre en place et fermer sa gueule.

 

Des petits bouts par-ci, des petits bouts par-là, les rues refaites par tranche sur dix ans c'est tout sauf de la bonne gestion, n'en déplaise aux intéressés qui s'empressent de se serrer sur la photo de famille même pas politique pour se faire mousser un peu.

 

Vivement que je mette en route ce que j'ai politiquement prévu.

 

Ma petite revue de presse 07/07/2015

Juillet.

 

Début des vacances d'été donc travaux interrompus ou ralentis.

 

Les services techniques réinstallent les panneaux de signalisation, un tas de gravier trône sur le futur rond-point, savoir à quoi il va servir, savoir si la visibilité sera bonne ou si elle sera occultée par une cuculterie bizarre comme certains rond-points, accidentogènes à cause de l'occultation visuelle des voies de circulation.

 

Un joli rond-point aménagé c'est beau, si l'aménagement réduit la visibilité c'est moins bien, le pognon souvent gaspillé en conneries de ce genre c'est du pognon qui ne sert pas ailleurs pour du plus utile, voir de l'indispensable.

 

Simple et pas cher on ne connait pas, il faut laisser sa marque, tant pis si les impôts augmentent, le tape à l'oeil n'a pas de prix.

 

Ma petite revue de presse 07/07/2015

Siège éjectable.

 

Quand quelqu'un se distingue des autres par des idées qui ne sont pas du gout du chef on sort du politiquement correct briançonnais pour renter dans la dissidence.

 

Je ne connais pas beaucoup Mr Peythieu, j'ai suivi la campagne des départementales dans laquelle il s'est montré à la hauteur.

 

La "majorité" se fissure comme c'est d'ailleurs si bien écrit sur le journal, j'avais de l'estime pour Mr Cirio et je n'ai pas été étonné de sa démarque d'avec le chef.

 

Mr le Maire ne s'est pas entouré de gens choisis pour que ces derniers viennent lui faire de l'ombre, Conseiller c'est un titre municipal, pas un rôle, surtout pas à Briançon, Mr "JE" décide, les conseils il s'en passe.

 

Elle promet d'être houleuse cette réunion.

 

Voilà pour aujourd'hui, petite page, on me dit qu'elles sont trop longues.

 

Bonne soirée à tous et à bientôt pour une suite programmée.

Pour continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article