Précisions

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Un fidèle lecteur de mon blog me demande ce que j'entends par "taudis", ma page "Mes boulots 1964/1969".

 

Précisions

Un taudis c'est çà. 

 

Que des gens en arrivent à survivre dans un confinement pareil ça laisse interrogateur, pourtant il y en a plus que la société pourrait le croire mais il y a une raison à défaut d'être un motif.

 

Ceux qui "passent de l'autre côté", c'est à dire qui sont tellement acculés à la misère et aux problèmes qu'ils déconnectent du monde, redeviennent des animaux humains puisque nous sommes avant tout des animaux doués d'un sens d'évolution qui nous est propre.

 

Les animaux subissent l'évolution fonction des changements géologiques et climatiques.

 

L'animal humain a la faculté de fabriquer son évolution par différents expédients dont le principal est la richesse, c'est la conséquence de l'intelligence. (Je précise bien conséquence et non pas avantage)

 

Lorsqu'un humain n'a plus la faculté de pouvoir maitriser son évolution et le fonctionnement de sa vie il redevient primitivement animal, se nourrir et se reproduire, en se laissant vivre par les seuls moyens dont il dispose, c'est à dire plus grand-chose.

 

Celui qui ne dispose plus de rien sauf de sa peau fonctionne de façon automatique, l'instinct de survit animal redevient sa préoccupation première, il ne s'occupe donc plus ni de sa personne ni de son environnement.

 

Pour connaitre de ces gens il faut les côtoyer, vivre avec eux (C'est très dur et il faut beaucoup prendre sur soi), s'intégrer dans leur monde, c'est moralement très enrichissant et en même temps laisse en suspend cette notion d'humain qui s'exonère d'une solidarité animale qui a disparu chez l'homme.

 

L'homme est le seul animal qui s'entretue pour prendre la place de l'autre sans nécessité vitale.

 

Les animaux ont ceci de particulier c'est qu'ils assurent la survie de l'espèce parce qu'ils n'entretiennent pas leurs "tares" qui arrivent au monde, on appelle aussi cela la sélection naturelle, ils entretiennent une société cohérente et saine par l'absence d'échec, l'homme fait tout le contraire, il entretient et cultive les "échecs et tares" qui déstructurent une société quand cette dernière atteint son apogé.

 

L'homme est le seul a persister à faire vivre, entretenir, tenter de multiplier des êtres qui n'auraient jamais dépassés quelques semaines dans des conditions naturelles normales, c'est aussi ce qui détruit l'essence même de la société. (Je sens que je vais recevoir beaucoup de Mails)

 

La sélection naturelle humaine c'est le fric, la religion et la guerre.

 

J'ai connu, vécu et accompagné des miséreux qui vivent dans des taudis, voire sous les ponts, il y en a plus qu'on peut le croire, les services sociaux évitent volontairement de leur venir en aide, justement parce qu'ils ont basculé dans le non-retour, les causes principales sont les origines sociales, la perte d'emploi, la maladie et l'alcoolisme qui est le seul médicament qui leur permet de continuer. (La drogue les élimine très vite)

 

Vaste débat, je pourrai en écrire des centaines de pages, j'ai beaucoup appris sur ce sujet.

 

J'espère avoir répondu à Mme M. L. à sa question si pertinente.

 

Mais comme ça concerne tout le monde je la formule sous forme de page.

 

A bientôt

 

Publié dans Mes boulots

Commenter cet article