Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Autre blog :  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ 

 
Suite
Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Un même fonctionnement.

 

Qui ne se nomme pas de la même façon, si au PS on ne s'embarrasse pas de formules "tordues" pour évincer ou "redresser" un élu, à l'UMP on est plus vicieux.

 

Mr Estrosi se révèle attaché à la ville de Briançon, c'est nouveau mais en ces périodes électorales tout le monde se découvre un vague sentiment pour ce qu'il a toujours ignoré. 

 

Personnellement je pense que Mr Estrosi a de la valeur, gérer une ville comme Nice ce n'est pas de la tarte et il s'en sort très bien.

 

Qu'il vienne soutenir les prétendants UMP aux élections c'est logique et puis, contrairement à Mr Coppé et Fillion, il est de la même région, juste savoir s'il est vraiment informé de la politique briançonnaise.

 

On veut bien y croire mais ce que les briançonnais vont moins croire c'est la soudaine "amitié" de deux protagonistes très virulents aux dernières élections, le travail est immense.

 

Personnellement, je voterai et ferai voter (Mes proches et certaines connaissances qui me font confiance et me suivent) pour celui qui sera le plus à même d'enfin faire fonctionner les institutions départementales en faveur du bien-être de la population, pas seulement privilégier le tourisme.

 

Cette soudaine "amitié" Murgiat-Gryzka fait grincer quelques dents, pas sûr que ce soit suffisant pour inverser la tendance.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Le programme tient la route.

 

Savoir s'il sera applicable, conseiller départemental ce n'est pas être en position de force, rien à voir avec la position de maire.

 

L'élan touristique n'est pas générateur d'emploi, ce ne seront toujours que des emplois saisonniers considérés comme "négligeables", croire que le tourisme est l'équivalent de l'industrie c'est une lourde erreur.

 

Industrialiser la partie Nord des hautes Alpes c'est mission impossible, il faut bien réaliser que ce secteur géographiquement défavorisé ne pourra jamais répondre à la demande d'une population en augmentation, ceux qui sont venus chercher du travail "stable" à Briançon sont repartis, les autres sont majoritairement dans la précarité et dans l'assistanat, toutes les assistantes sociales vous le diront.

 

Il n'y a que les PME qui arrivent à survivre dans le Nord du département, il y a du travail en renouvellement mais le tourisme n'attire pas les investisseurs, ces derniers savent très bien comment peut être fragile une économie qui ne repose que sur de l'aléatoire.

 

Alain Bayrou est un enfant du pays, il a lutté pour que le briançonnais garde son identité montagnarde.

 

Gérard Fromm se fiche comme d'une guigne de Briançon, son but c'est la démagogie constructive qui, à ses yeux, est gage de notoriété, une erreur mais pas un mauvais calcul, il y a toujours un retour à signer des contrats immobiliers, même s'ils ne servent à rien.

 

Enfin, l'Etat a bien l'intention de limiter drastiquement les compétences départementales, c'est un des motifs de la fusion des régions.

 

La gouvernement actuel, PS, est aux abois, il sait pertinemment qu'il va tomber, aux prochaines élections présidentielles ou peut-être même avant, le but c'est de passer le maximum de mesures, mêmes totalement impopulaires, mesures qui seront pratiquement définitives par l'incrustation d'éléments extérieurs dans le paysage politique français, bien décidés à s'implanter durablement en France pour en modifier la structure, ne pas oublier que la démographie galopante s'exonère des spécificités souveraines, surtout quand le pays a perdu sa souveraineté, l'Europe est aux ordres des pays du Moyen-Orient pour les finances, la France est aux ordres de l'Europe, surtout notre "loukoum" national qui se "prostitue" pour garder une place qu'il n'a pas mérité et qu'il ne mérite pas.

 

L'espace vital des peuples ce n'est pas spécifique aux idées délirantes d'Hitler.

 

La politique départementale est indissolublement liée à la politique nationale.   

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

La preuve.

 

Les communautés de communes sont directement dépendantes du département, ceci explique cela.

 

Le CC de Tallard ne diffère en rien de celui du Briançonnais, juste l'étiquette qui change.

 

Mr Fardella, que je connais très peu, laisse l'image d'une gestion spécifique, la même que voudrait imposer une droite locale qui se cherche, le maire de Villeneuve-la-Salle bétonne à tout va, construction sur construction, la vallée de la guisane va bientôt ressembler à une banlieue de grande ville, ce que ne sont pas venus chercher les vacanciers qui, justement, cherchent un dépaysement, la présence des montagnes ne change rien à la promiscuité banlieusarde des grandes villes, on ne pérennise pas le tourisme à grand renfort de béton, même s'il est camouflé par des "boisages" bas de gamme pour faire semblant. 

 

C'est ce qui ressort du texte précédent mais ne colle pas avec la volonté de satisfaire les touristes, en faisant aussi la différence entre touristes et vacanciers, ce ne sont pas les mêmes ni les mêmes budgets, la plupart des vacanciers, surtout d'hiver, empruntent pour se payer des vacances, les touristes, majoritairement étrangers, ont un pécule spécifique leur permettant de dépenser différemment et plus largement.

 

Ces derniers ne s'entassent pas à dix dans un deux pièces pendant six jours, ils sont en résidence haut de gamme ou à l'hôtel, beaucoup disposent d'un camping-car et ils prennent leur temps.

 

C'est aussi dans ce cadre là qu'il faut privilégier l'accueil, ce qui est totalement minable à Briançon.    

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Toutefois.

 

Tout n'est pas négatif, à l'Assemblée nos critères spécifiques sont entendus.

 

Il ne reste plus quà y travailler dans l'intérêt collectif.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2
Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Intérêts collectifs qui semblent particuliers.

 

Mr le Maire de Briançon qui fait l'éloge d'un adversaire politique ça sent un peu la récupération mais amène aussi à se poser quelques questions.

 

Pour briller Mr Fromm semble prêt à beaucoup de concessions, le temps qu'il faut pour s'en servir.

 

"Une structure dont tout le monde peut être fier", juste à se rappeler les difficultés pour enfin remplacer ce pont, non pas rénové comme le souligne le journal mais bien remplacé, l'ancien n'avait pas grand-chose à rénover.

 

Bien regrettable que ce remplacement ait été retardé par la prise de position de celui qui s'en enorgueillit, les coûts supplémentaires sont en conséquence.

 

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Un autre pont....

 

....A fait l'actualité, pas pour les mêmes raisons.

 

Le journal indique le carrefour de La Vachette, en fait c'est sur le pont qui se trouve au-dessus de la Durance 300 mètres plus loin vers l'Italie.

 

Cette route est très dangereuse, la visibilité n'est pas excellente des deux côtés, après avoir suivi sur deux kilomètres les "tortillards", ceux qui sont pressés se défoulent en dépassant sur cette portion dégagée, la configuration de la chaussée est nettement déficitaire en matière de sécurité, il existe un dégagement pour tourner vers La Vachette mais pas pour tourner vers Les Alberts, pourtant situé en plein virage dans une zone qui incite à la vitesse.

 

La vitesse est limitée à 70 km/h pour les plus de 7 tonnes mais pas pour les autres et seulement dans le sens de la descente. 

 

Là aussi il y a matière à travailler pour les futurs élus départementaux.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Dans le même domaine.

 

Il est fréquent de voir des véhicules descendre de Montgenèvre avec le toit, quand ce n'est pas la totalité de la voiture, enneigé, de la même façon certains roulent avec le pare-brise givré, des dangers publics qu'il est difficile de verbaliser d'autant que ce n'est pas toujours dissuasif.

 

Complétant par la circulation des véhicules sans éclairage et tout est réuni pour provoquer un accident, ne rien voir, surtout ceux qui ne font rien pour qu'on les voit, ce qui est pourtant une des réglementations du code de la route.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Et puis il y a le GPS.

 

Outil pratique mais pas forcément fiable, suivre bêtement des indications sommaires c'est risqué.

 

Mais bon, il ne faut pas être très malin pour faire fi des panneaux indicateurs, il ne faut pas être non plus très malin pour ne pas savoir qu'en plein hiver la plupart des cols sont fermés, je veux bien qu'on ne soit pas de la région mais un minimum d'instruction basique est suffisant.

 

Mais bon, déjà s'entasser à douze dans un Trafic avec des enfants dénote l'idée d'une certaine déficience de jugement sans pousser ma pensée, il est vrai qu'on voit de tout sur la route, même un bébé dans une poussette fixée sur le toit d'une voiture (Péage de Chailly-en-Bière sur l'A6 dans l'Essonne)

 

Ce GPS qui emmène parfois dans des endroits incongrus ou dangereux, le dernier accident de la côte de Laffrey d'un car polonais en est un douloureux souvenir.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Ou peut-être ?

 

Le jugement endormi par des heures de "galère", scénario annuel répétitif, rien d'extraordinaire puisque c'est devenu une habitude.

 

Et puis les médias aiment bien tartiner dans le "catastrophisme", quand on part en vacances dans ces périodes on sait exactement à quoi s'attendre, juste savoir qu'une seule voiture en difficulté peut générer des kilomètres de bouchon et empêcher les services de déneigement d'intervenir, ce qui s'est passé dans le col du Montgenèvre le samedi 14 Février, un car italien sans chaine, en travers, des véhicules sans chaine et une belle pagaille sur cette route recouverte d'une neige verglaçante.

 

Saint Geoir - Montgenèvre en sept heures, il y a pire mais il y a mieux.

 

Mr Giraud à raison de fustiger ces absences d'équipement.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

J'ai même trouvé une "congère" municipale.

 

Mais à Briançon, en haut d'une côte aussi, ce qui a créé un embouteillage.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Juste attendre.

 

La fonte des neiges pour nettoyer et désembouteiller.

 

Franchement c'est presque marrant si ce n'était si navrant.

 

Pas au point de maudire.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Superlatif journalistique.

 

Les médias en raffolent, il faut dire que pour vendre il faut du "percutant", le Trains de la Mine à Disneyland c'est de la gnognote à côté.

 

On s'attend à voir apparaitre des fantômes à travers les vitres des voitures (Pour les voyageurs ce sont des voitures, pour les marchandises ce sont des wagons)

 

Quoi que, si on attend le train déneigeur on risque effectivement de n'y voir que son fantôme, la SNCF, en éternel déficit, rationne sur tout, même sur l'indispensable.

 

C'est nouveau les trains bloqués par la neige sous nos contrées, ça doit faire marrer pas mal de monde, le train déneigeur qui passe régulièrement c'est la garantie d'une ligne opérationnelle, le reste c'est de l'étalage journalistique pour donner du piquant à l'article.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Le car passe, le train trépasse.

 

Un avant-gout de la ligne Gap/Briançon, les cars semblent mieux affronter les difficultés que les trains alors que jusqu'à présent c'était tout le contraire.

 

Je propose au services départementaux routiers de prêter les déneigeuses routières à la SNCF pour qu'elle puisse dégager ses voies, juste enlever les pneus. Quelle rigolade.

 

Sauf si les voies de la providence viennent au secours de notre réseau ferré de plus en plus minable par pure volonté politique, mais c'est une autre histoire.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Et puis c'est nationalisé.

 

Pour qu'on se foute un peu plus de notre région incapable, avec si peu de neige, d'en venir à bout.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

On  en a un peu.

 

La Cucumelle au-dessus de Villeneuve la Salle.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Sur le Grand Aréa aussi.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Le Montbrison.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Les monts Vautisse et Rochelaire.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Autre actualité.

 

Greenpeace racole des adhérents, en perte de vitesse ce mouvement s'essouffle d'avoir voulu trop en faire, et puis donner de l'argent pour que quelques "guignols" aillent se balader sur les toits des centrales nucléaires ça ne m'enchante pas vraiment.

 

Chacun pense ce qu'il veut, personnellement je vois mal remplacer nos centrales pour des énergies dites écologiques, l'équivalent en éoliennes d'une centrale nucléaire moyenne c'est des centaines de milliers de tonnes de bétons en pleine terre agricole pour tenir droite ces machines à vent qui s'usent très vite et ont un coût, rassemblées, plus important.

 

Je ne suis pas sûr que ce soit la panacé.

 

En matière d'énergie l'hydraulique est nettement plus avantageux et performant, le problème réside dans l'expansion des dépendances énergétiques, le nucléaire est la seule à pouvoir répondre à la demande.

 

Sauf prendre le modèle allemand, polluer l'atmosphère de la moitié de l'Europe par des énergies fossiles hautement dangereuses à la combustion.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Le chien ne sait pas lire, le maitre si.

 

Du moins je le suppose, les enfants vont pouvoir "s'encacater" joyeusement des déjections canines, avec ou sans combinaisons de ski.

 

Maintenant il ne faut pas être très malin pour interdire aux chiens un lieu ouvert à tous les vents et comptant une quantité non négligeable de chiens errants.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Pas sûr qu'il écope d'une contravention.

 

Ce sont des habitudes néfastes totalement impunies, pourquoi ne pas en profiter.

 

D'autant que les nouveaux billets de 20 Euros vont remplacer les anciens, de quoi payer un PV éventuel avec de l'argent supposé infalsifiable.

 

Encore un énorme gaspillage financier aux frais des contribuables européens, le prestige de la monnaie unique est éteint depuis longtemps.

Ma petite revue de presse 04/03/15 - 2

Le prestige militaire perdure.

 

Notre Marine est réduite à peu de chose, il est loin le temps d'une force militaire efficace et dissuasive.

 

Les détails exposés me laisse interrogateur, je connais bien le sujet, la promiscuité est relative, un porte-avion ce n'est pas un escorteur, il y a de la place.

 

Je ne vais pas refaire l'article mais ça tartine grave, et puis une mobilité de 1000 km/j ça ne veut rien dire, ce qui compte c'est l'autonomie, quasi-illimité grâce à la propulsion nucléaire.

 

Si j'avais quanrante ans de moins, je me rengagerai avec entousiasme.

 

A bientôt.

Pour continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article