Défection responsable

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Défection responsable

Rue des Couteliers. 

 

En zone d'activité de Briançon.

 

L'émergence de nouvelles constructions ne change pas la désafection chronique de la CCB pour l'entretien de cette zone.

Défection responsable

Tranchées.

 

Qui dit nouvelles constructions dit raccordements aux diverses énergies et écoulements.

 

Donc on creuse la route et on rebouche à la "va vite" avec des matériaux "bas de gamme" mais pas trop, ça coute cher.

 

Comme ces tranchées sont rebouchées très rapidement, l'affaissement naturel déforme la chaussée.

 

Comme les matéraiux sont de mauvaise qualité et insuffisants le résultat est là.

 

Il y a quelques semaines des trous très importants ont été rebouchés en urgence, pas assez semble-t-il.

 

Passer la-dessus en voiture, en camion ou en car ce n'est que du bonheur pour les roues et les amortisseurs.

Défection responsable

Même rue quelques dizaines de mètres plus loin.

 

Mêmes causes mêmes effets.

 

Qui est responsable ?

 

L'entreprise qui a creusé et rebouché ou la CCB qui n'a pas contrôlé le travail effectué ?

 

Les deux.

Défection responsable

Peut-être même les trois.

 

Si on y inclus la RBEA, responsable de son réseau de distribution d'eau.

 

Quand vous passez là-dessus de nuit, les véhicules en prennent un sacré coup.

Défection responsable

La CCB est responsable des déchets.

 

Par VEOLIA interposé.

 

Le jus de poubelle sous les narines des vacanciers c'est très valorisant pour une station de ski.

 

Savoir aussi que les commerces environnants, surtout ceux de "bouche", ne s'embarrassent pas à faire l'effort d'aller jusqu'aux "MOLOCK" qui se trouvent à cinquante mètres.

 

Le tri n'est d'ailleurs pas d'actualité, le colossal gaspillage de matières recyclables laisse pantois.

Défection responsable

Jus de poubelle imbibant.

 

Les boiseries censées agrémenter le lieu sont dans un état pas racontable, voir des gamins s'appuyer sur ces palissades putrides c'est se poser des question sur l'hygiène publique.

 

Une défection volontaire d'entretien c'est une défection responsable, ce qui n'est pas à l'honneur de la station gérée par la Compagnie des Alpes.

 

Irresponsable, donc, la CCB garante de la qualité des services de VEOLIA.

 

Comme toujours, chacun se renverra les responsabilités, quand on a pas les couilles de faire du travail correct on accuse les autres de n'avoir pas les couilles de suppléer.

 

Les suppléants c'est comme pour les élections, ça ne sert que quand c'est absolument inutile.

 

Savoir si quelques futurs élus ou souhaitant l'être se pencheront sur le problème.

 

Avant les élections surement, après j'en doute, quand on veut une place ce n'est pas pour travailler, c'est pour en tirer avantage.

 

A bientôt pour ma petite revue de presse.

 

Pour continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article