Incident regrettable et heureusement rare

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Incident regrettable et heureusement rare

Ce matin il m'est arrivé une drôle d'aventure.

 

Faisant le plein du réservoir de ma voiture à la station TOTAL de Briançon, pompe numéro 1, le pistolet de distribution ne s'est pas déclenché et deux à trois litres de gasoil sont partis au sol.

 

Un véhicule hors du commun attirant mon attention je ne surveillais pas le remplissage puisque l'arrêt est normalement automatique.

 

A l'odeur j'ai remarqué cet incident mineur et arrêté immédiatement le remplissage (superflu). Un appareil défectueux, ça arrive, un incident de ce genre aussi, une banalité courante, la suite est déjà plus rare. 


Le gérant de la station est sorti violemment pour mettre du dispersant en m'invectivant, je lui ai fait remarquer que son matériel n'avait pas fonctionné, au lieu d'en prendre acte il m'a abreuvé d'injures en me menaçant, ce qui n'est pas pour me plaire, je lui ait répondu de se calmer.

 

Me poussant contre ma voiture avec son gros ventre d'obèse en serrant les poings il avait une furieuse envie de me taper dessus, je connais l'individu qui était gérant de l'ancienne station service désaffectée d'Intermarché avenue de Savoie, c'est un habitué de l'insulte et de l'invective, il a déjà eu des problèmes en ce sens.

 

N'ayant pas pour habitude de fermer ma gueule quand j'ai raison je lui ai intimé de ne pas m'insulter mais l'ai invité à me cogner puisque ça le démangeait tant, ce qu'il n'a pas fait puisqu'il attendait que j'en fasse autant, ce qui n'est pas dans mes habitudes non plus.

 

J'ai réglé ma facture, y compris le gasoil répandu au sol, il a continué à m'insulter, me disant que j'étais un connard et qu'il m'interdisait l'accès à la station service TOTAL. Lui ayant demandé une attestation en ce sens il m'a mis à la porte. 


Je me suis rendu au commissariat pour déposer une plainte mais le fonctionnaire de police qui m'a reçu n'avait pas trop envie de s'emmerder avec ce genre de procédure, il m'a proposé une "main courante" mais il fallait attendre (Quoi ?) Cette méthode connue consistant à décourager les gens afin de ne pas avoir un surcroît de travail, je suis effectivement parti sans attendre une ou deux heures perdues d'avance, une main courante ça va facilement au panier.

 

J'ai donc écrit à la direction générale de TOTAL FRANCE qui fera suivre au service concerné, j'entends avoir des excuses et le remboursement des trois litres de gasoil répandu au sol mais que j'ai dû payer. 


Alors attention si vous vous rendez dans cette station, l'enseigne n'est pas responsable de l'état mental de son personnel tout "patron" de station qu'il soit, cet homme est irascible et très mal poli, vous ne pouvez pas le louper, il fait 50 kg de trop, ce qui n'est pas un défaut mais un signe de reconnaissance.

Commenter cet article

FRANCINE 15/03/2015 14:24

bonjour François,
les fous ne sont pas tous enfermés , malheureusement !!!!
là , c'est le pot de terre contre le pot de fer
good luck

IHUEL 15/03/2015 19:10

Oui, c'est vrai mais en ne faisant rien ce serait avaliser une situation inadmissible. Merci de votre fidélité