J'ai les boules

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

J'ai les boules

Overblog a modifié le fonctionnement de la mise en page, j'ai beaucoup de difficultés à gérer la mise en page.

En attendant une réponse je ne suis pas en capacité de créer de nouvelles pages et ma revue de presse de cette semaine passe à la trappe.

Ma page devait s'intituler "Ma petite revue de presse 05/01/2015"

Dans les grandes lignes, j'approuve l'action menée par le collectif de sauvegarde de la ligne Paris-Briançon, je soutiens largement Mr Giraud concernant le chainage obligatoire par temps de neige bien que je me demande s'il est vraiment nécessaire d'être obligé de rappeler à certains automobilistes ce qui est basique sauf à se demander si certains sont en état de comprendre un minimum.

Je ne suis pas sûr que de promulguer une Loi en ce sens soit utile pas plus qu'elle ne serait efficace connaissant la dérive qui s'est installé en France depuis au moins deux décennies, enfreindre les lois.

Imposer des pneus "neige" est utopique, investir plus de 300 € dans un équipement qui ne sert que quinze jours par ans est plutôt du gaspillage sauf habiter dans des régions qui justifient ces équipements plusieurs mois dans l'année.

Le Dauphiné met, en titre d'une de ses pages, "Faut-il durcir la Loi ?".

A ma connaissance il n'existe aucune lois imposant des équipements spécifiques par temps de neige et je doute, pour rejoindre ma précédente phrase, que ce soit opportun, en cela je rejoins la réponse négative de Mr Valls.

Toutefois, côté italien du Montgenèvre, la présence de chaines est obligatoire même s'il n'y a pas de neige (En hiver bien sûr) et les italiens s'accommodent parfaitement de cette règle.

Le même journal publie, sur une demi-page, la notice du parfait élève pour monter des chaines ou savoir comment rouler, état des pneus et autres, c'est franchement prendre la population pour des minus-habens que d'écrire de pareilles niaiseries sauf à se demander pour qui sont ces lignes, des débiles ou autres parfaits abrutis ce qui justifierait déjà qu'ils n'aient même pas leur permis de conduire.

Prendre la population pour des benêts ça devient lassant et inquiétant même si ces dernières années on ne peut plus aller pisser sans prendre connaissance du règlement, ne serait-ce que pour savoir comment tenir et secouer sa zigounette avant remballage.

C'est puéril cet article et ça rejoint bien la page sucrerie presque quotidienne de notre ville.

La seule efficacité c'est ce qui a été mis en place, je suppose par le Préfet, en faisant contrôler les véhicules qui vont franchir les cols, la gendarmerie a été très efficace à La Vachette en ce sens et nombres d'automobilistes ont été mis dans l'obligation de chainer, ce qui n'est pas un réflexe surtout pour ceux qui ne connaissent pas la montagne.

Autre sujet, le Conseil Général cherche un Président, je ne suis pas candidat mais je sens qu'il va y avoir une sacrée course pour ce poste si convoité.

Autre sujet, les consignes pour les motards au Champ de Mars.

J'approuve totalement, ces touristes sont nombreux à venir, de n'avoir pas à trimballer les équipements est vraiment un plus et une bonne initiative, bravo donc à l'instigateur.

Hors journal (Ou alors je ne l'ai pas vu) les tarifs des stationnements à Briançon, que la vignette mensuelle augmente c'est logique ça fait des années qu'elle est au même prix et l'augmentation n'est pas excessive.

Par contre la ville pourrait faire l'effort de créer des zones bleues pour ne pas pénaliser les briançonnais qui auraient des emplettes à faire en ville, surtout à Sainte Catherine où acheter une baguette revient à la payer au moins 0,50 € en plus, c'est pénalisant et discriminatoire.

Concernant la vieille ville c'est l'anarchie presque toute l'année et rentre qui veut, il suffit de suivre la voiture précédente. Je passe un certain temps à prendre en photos certains stationnements vraiments anormaux (remparts), c'est insoluble tant que Mr le Maire n'aura pas tapé du poing sur la table et enfin pris les décisions adéquat.

C'est valable pour l'accès des camions de fort tonnage mais je ne vais pas m'étendre là-dessus, mes pages sur ce sujets sont légion dans ce blog.

Autre sujet, les aides pour payer les factures d'eau.

Si je comprends bien, ceux qui payent des factures pharaoniques vont encore devoir mettre la main au porte-monnaie pour aider ceux qui ne peuvent plus payer ce précieux liquide gratuit indispensable à la vie et qu'il est interdit de supprimer. (Et puis les clopes, les jeux et l'alcool çà coute des sous, à relativiser bien sûr)

Ce monopole juteux pour ceux qui s'en sont appropriés la distribution est le plus beau scandale de ces dernières années, tout le monde y va de sa petite taxe personnelle pour vivre aux frais de la société et de façon large.

La SEERC se sert très largement pour des prestations qui sont très confuses et si opaques que même les tribunaux ne peuvent y voir clair. Çà c'est une belle arnaque, la CCB se sert, la commune se sert, la SEERC se sert, puis d'autres dont la justification dans ces factures n'est pas très évidente.

Alors pour bien montrer qu'on fait du social, ce qui pourrait justifier l'appellation "socialiste", on passe la pommade à quelques-uns au détriment de la majorité des autres en oubliant de préciser que le social ce n'est pas faciliter le laxisme et l'inconséquence, c'est d'abord étudier au plus juste des situations dites. Passons, c'est un débat trop vaste pour un si petit blog.

L'hôpital reçoit une subvention, encore une mais on ne va pas cracher dans la soupe.

Dès sa création cet établissement a connu des difficultés et certaines gestions passées sont restées très obscures.

La création d'un service IRM comme je l'ai suggéré (sans réponse) depuis des années serait un plus pour cet établissement, les italiens riverains sont demandeurs.

Dans un autre domaine, celui qui concerne l'abject et le dégout, cet homme de quarante ans qui fauche les gamins de son village, se sauve et tente de dissimuler son acte en fuyant, pauvre crétins minable qui s'imaginait échapper à la justice.

Un accident ça arrive à tout le monde, sous l'emprise de boissons ou de stupéfiant ça devient plus délicat, la fuite et l'abandon des victimes potentielles est impardonnable, j'espère que la justice sera d'une sévérité exemplaire pour cette "ordure" qu'on devrait livrer à la foule, on se sent monter des envies insoupçonnables face de un tel comportement.

La ligne SNCF de Briançon, gros sujet très délicat.

La SNCF n'a pas envie de remettre en état cette liaison parce qu'elle veut fermer cette ligne, ça fait plus de dix ans que çà dure, ce n'est pas d'aujourd'hui.

C'est aussi pour cette raison qu'elle diffère des travaux promis et qu'elles diffère les sommes vouées aux rénovations de voies et de matériels.

Arrivé à un certain stade de vétusté la note est trop élevée et justifie un abandon de ligne, ce n'est pas une stratégie nouvelle mais ça marche à tous les coups, créer la situation qui justifiera une cause.

Cerise sur le gâteau de la SNCF, elle nomme un commissaire ignorant totalement les contrainte de nos régions, un député du Calvados pour juger d'une situation en Hautes Alpes c'est vraiment nous prendre pour des cons.

Je peux d'ores et déjà vous donner le résultat de son enquête (Qu'il fera faire par des subalternes tout aussi ignorants que lui), ligne non rentable n'ayant pas assez de recettes pour justifier sa remise en état, substitution par des lignes de cars affrétés SNCF, ce qui existe déjà, d'ailleurs, dans le Calvados pour le plus grand bonheur des élus de ce département débarrassés des contraintes du service public, service n'existant plus que sur le papier parce que par définition un service public n'a jamais été rentable.

Sachant que le service public, tel qu'on le conçoit, est financé par les collectivités locales, sachant que ces mêmes collectivités sont rémunératrices pour certains élus, il n'est pas difficile de tirer des conclusions sur l'aboutissement financier d'un service ne le rendant pas aux élus.

En fait, de la poudre aux yeux, des procédures incontournables, couteuses, pour finalement en arriver à la conclusion déjà écrite et prête à être imprimée et diffusée.

Si j'ai l'occasion d'apporter un peu d'eau à certains moulins, connaissant bien le transport, je ne manquerai pas d'apporter de potentielles solutions, juste savoir si l'Etat français prendra ses responsabilités.

Et voilà, fin de page sans photos puisque je ne maitrise pas encore cette nouvelle version.

A bientôt donc pour d'autres nouvelles.

Commenter cet article